ZTE prévoit des pertes record après son boycott aux USA

Le par  |  0 commentaire(s)
ZTE Iceberg

Le fabricant ZTE devrait annoncer un bilan annuel en berne, le chiffre d'affaires de la marque étant lourdement sanctionnée par le boycott de cette dernière sur le territoire nord-américain.

ZTE n'est plus une marque bienvenue aux USA. La marque chinoise a été sanctionnée pour ne pas avoir respecté l'embargo organisé par les États-Unis en Iran et continué ainsi à vendre des smartphones équipés en partie de pièces américaines (notamment des puces Qualcomm).

ZTE Axon M 02 MWC 2018

Depuis, aucune entreprise américaine n'est plus autorisée à faire affaire avec ZTE, qu'il s'agisse d'acheter des terminaux de la marque ou même de l'alimenter avec des composants. Et la situation est d'autant plus critique pour ZTE que la marque comptait principalement sur Qualcomm et Intel pour équiper ses appareils.

En conséquence, ZTE devrait annoncer des pertes records pour cette année. Selon Reuters, les profits de la marque auraient déjà chuté de 65% au dernier trimestre comparé à l'année précédente. Les pertes pourraient se situer entre 6,2 et 7,2 milliards de yuans, soit entre 890 millions et 1 milliard de dollars.

Malgré tout, ZTE maintient sa feuille de route et prépare actuellement la sortie de son smartphone Axon 9. Le constructeur s'oriente désormais vers d'autres fabricants de composants pour alimenter ses terminaux. Une tendance qui pourrait se généraliser chez d'autres constructeurs chinois de plus en plus accusés par les USA d'organiser un espionnage de masse, un comble au lendemain des différentes révélations des écoutes mondiales organisées pendant des décennies par la NSA.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme