ABI Research : l'ULP Bluetooth promis à un bel avenir

Le par  |  3 commentaire(s)
logo ABI Research

Le cabinet d'études ABI Research se penche sur les perspectives de l' ULP Bluetooth ( ex-WiBree ) et lui prévoit une belle carrière dans les accessoires communicants liés au sport et au bien-être.

Logo abi researchL' ULP Bluetooth ( ULP pour Ultra Low Power ) est le nouveau nom d'une technologie sans fil à courte portée conçue par Nokia pour répondre à des exigences de faible consommation énergétique, baptisée à l'origine WiBree.

Celle-ci s'est vue intégrée au sein des technologies supportées par le Bluetooth SIG, le groupe de promotion du Bluetooth, lui ouvrant la voie à une intégration chez de nombreux fabricants de matériels grand public. Côté performances, elle offre des débits de l'ordre de 1 Mbit/s, comme le Bluetooth, mais consomme jusqu'à 10 fois moins d'énergie.

Sous son nouveau nom ULP Bluetooth, cette norme veut révolutionner les réseaux PAN ( Personal Area Network ) et elle a reçu le soutien de plusieurs grandes sociétés, dont Texas Instruments. Et parmi les champs d'application de cette variante du Bluetooth, le cabinet d'études ABI Research mise sur les capteurs dans les domaines du sport, de la santé et du fitness.


Le sport, porte d'entrée à l'adoption de masse de l'ULP Bluetooth
Les capteurs de mesure de l'activité physique sont en effet une tendance en progression pour laquelle les performances de l' ULP Bluetooth sont particulièrement adaptées. ABI Research estime que le marché des capteurs PAN pour le sport et le bien-être représenteront pas moins de 140 millions d'unités en 2012, portés par leur intégration dans les équipements sportifs.

Pour Stuart Carlaw, directeur de recherches chez ABI Research, " l'expérience Nike+ indique clairement l'intérêt d'inclure les technologies PAN dans un environnement plus large qui comprend l'équipement sportif, les communautés en ligne et les marques principales du secteur des appareils électroniques grand public. "

Pour rappel, le système Nike+ comprend un capteur au niveau de la chaussure de sport qui va servir à mesurer diverses données ( temps, distance, vitesse moyenne ) affichable sur un dispositif électronique ( un baladeur iPod dans le cas du Nike+iPod ).

C'est vers ce type de solution que se destine la jeune technologie Bluetooth ULP, avec des scénarios plus sophistiqués comprenant le partage des données avec d'autres utilisateurs ou un coach sportif, ou encore une intégration dans des vêtements communicants, dont l'adoption de masse est annoncée pour 2008 / 2009.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #188055
Quel avantage par rapport à ANT? Déjà utilisé chez Garmin, avec pour les piétons le podomètre, et pour les cyclistes vitesse, cadence et puissance.
http://www.thisisant.com/ et http://quarq.us/ (récepteur Ant et GPS sur Linux)
Le #188056
Disons que l'ULP Bluetooth, en entrant dans le giron du Bluetooth SIG, bénéficie du soutien des 8000 sociétés qui y sont affiliés, ce qui garantit un support fort et l'interopérabilité.
Le #188060
Mmmh ok, je suis pas encore convaincu mais bon, je doute pas de la puissance commerciale d'un tel consortium...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]