ABI Research : 95 millions de modules M2M d'ici 2013

Le par  |  0 commentaire(s)
M2M logo pro

Selon le cabinet d'études ABI Research, le marché M2M comptera 95 millions d'unités d'ici 2013, les segments de la télématique et de la télémétrie représentant le plus gros du volume de ce secteur en forte croissance.

logo ABI ResearchLe marché M2M ( Machine to Machine ) connaît depuis quelques années une forte progression. Les opérateurs mobiles, détenteurs des tuyaux, ont compris tout l'intérêt qu'ils ont à se positionner sur ce segment qui occupe une place particulière dans leur stratégie.

Le M2M permet notamment de réduire un certain nombre de tâches fastidieuses en assurant une gestion à distance ou permet d'assurer le fonctionnement d'un ensemble de capteurs. Ce sont ces fonctions de télémétrie et de télématique qui sont vues comme les axes dominants de la croissance du M2M.

Pour le cabinet d'études ABI Research, ces deux secteurs représenteront respectivement 39 millions et 34 millions d'unités, sur un ensemble de 95 millions de modules M2M, d'ici 2013. En réalité, on trouve déjà beaucoup d'applications en matière de compteurs intelligents, de terminaux de vente ou de contrôle à distance.

Après 2011, les analystes d'ABI Research voient un fort développement de la télématique grâce aux programmes de type eCall en Europe, qui visent à équiper tous les véhicules d'un système télématique permettant d'appeler du secours en cas de problème ou d'accident.

Tous les constructeurs automobiles devraient disposer de leurs applications télématiques à cette date, qui peuvent être déclinées en version commerciale pour la gestion de flotte afin de réduire les coûts de fonctionnement et d'améliorer l'efficacité opérationnelle.

D'autre part, le prix des matériels va continuer de baisser, facilitant leur intégration dans un plus grand nombre d'appareils. Pour ce secteur prometteur, la question des effets éventuels de la crise économique mondiale reste incertaine. Certains acteurs craignent un impact direct qui pourrait ralentir la croissance de ce marché, mais il faudra un peu de temps avant de pouvoir en juger.

Il y aura également la question d'une éventuelle standardisation des plates-formes M2M si l'on veut espérer voir se développer rapidement des applications. Il n'y a actuellement pas encore de consensus sur un environnement particulier.

On notera qu'en France, la problématique de l'adressage de ces machines a incité l'Arcep à lancer une consultation publique pour ouvrir la tranche des numéros en 07 afin de faire face à l'afflux de numéros attribués à des modules M2M, en plus des besoins des abonnés mobiles.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]