2008, un bon cru pour les ventes mondiales de mobiles ?

Le par  |  0 commentaire(s)
logo ABI Research

Sans doute en réponse à la vision quelque peu pessimiste de son confrère Gartner, le cabinet d'études ABI Research estime pour sa part que l'année 2008 s'annonce correcte pour les ventes de téléphones portables.

logo ABI ResearchL'impact de la crise économique mondiale débutée en juin 2007 aura-t-elle un impact important sur les ventes de téléphones portables en 2008 ? Les visions des analystes s'affrontent sur ce point. En fin de semaine dernière, Gartner a décidé de ramener son estimation de croissance à 10 ou 11%, au lieu de 10 à 15% prévus initialement.

Ce choix de baisser significativement cette prévision, qui tournait autour de 15 à 20% les années précédentes, est dicté par des indices de faiblesse d'activité rencontrée par différents acteurs de l'industrie mobile au cours du deuxième trimestre 2008 et qui devrait être peu contrebalancée au second semestre.

La première partie de l'année s'est révélée moins active que les années précédentes sur les marchés établis, avec même un recul des ventes en Europe et aux Etats-Unis, notamment sur le marché du milieu de gamme, tandis que les marchés émergents ne semblent pas être affectés par la crise.


Pour ABI Research, pas d'inquiétude à avoir
En réaction à cette annonce, le cabinet d'études ABI Research prend le contre-pied de cette analyse et estime au contraire que la deuxième partie de l'année s'annonce très positive. Cette affirmation est justifiée par le fait que plusieurs produits mobiles vont servir d'éléments de séduction pour inciter les utilisateurs au remplacement de leur modèle dans les marchés établis, tandis que les marchés émergents continueront de s'équiper à un rythme élevé.

C'est donc bien l'effet emblématique de certains mobiles ( iPhone, Blackberry, mais aussi du côté de Windows Mobile et peut-être des terminaux Linux Mobile... ) qui est revendiqué pour amener les utilisateurs à faire l'acquisition d'un nouveau terminal, en se fondant sur la tendance mettant en avant le design et l'ergonomie des téléphones.

La puissance ou la richesse des fonctionnalités sont mises au second plan ( sans être pour autant négligées ) des arguments marketing tandis que les efforts pour simplifier l'interface utilisateur et rendre l'utilisation agréable, visibles et expérimentés en premier lieu sur les modèles haut de gamme,  finiront par se reporter sur des terminaux plus accessibles, à mesure que les systèmes d'exploitation mobiles ouverts ( ceux sur lesquels on peut installer des applications tierces, comme Symbian, Windows Mobile, Blackberry, iPhone, Palm et bientôt Google Android ou LiMo ) étendront leur présence sur les différents segments de prix.

En attendant les résultats trimestriels des principaux fabricants de mobiles, qui permettront d'évaluer si le deuxième trimestre 2008 a été ou non une période particulièrement faible en matière de ventes de téléphones, ABI Research continue de croire en de bonnes performances sur la deuxième partie de l'année, avec un taux de croissance annuel qui, sans atteindre les presque 20% du passé, devrait rester largement supérieur à 10%.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]