Actualité GNT : ce que vous avez peut-être manqué

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo résumé actualité

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente et que vous avez peut-être manqués.

Parmi les faits relayés dans nos colonnes la semaine dernière, on rappellera le classement des ennemis d'Internet de Reporters Sans Frontières qui identifie des sociétés occidentales vendant leurs technologies à des régimes autoritaires pour de la cybersurveillance.

Aux États-Unis, Google débourse 7 millions de dollars dans l'affaire des données Wi-Fi collectées par des véhicules Street View. En Europe, le Parlement rejette une proposition de résolution pour l'interdiction de la pornographie sur le Web et la Cour européenne des droits de l'homme déclare irrecevable la requête de deux cofondateurs de The Pirate Bay condamnés par la justice suédoise.

En France, la Hadopi rend les premiers résultats de son projet LinkStorm et note le manque de visibilité de l'offre légale de vidéo par rapport à l'offre illicite dans les moteurs de recherche.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.

Cybersurveillance : les mercenaires occidentaux du numérique : Reporters Sans Frontières dresse une liste de cinq mercenaires de l'ère digitale dont les technologies sont utilisées par des pays autoritaires pour de la cybersurveillance active et intrusive. Des solutions émanant d'entreprises occidentales.

Interdiction de la pornographie sur le Web : rejet du Parlement européen : le Parlement européen rejette une proposition pour l'interdiction de toutes les formes de pornographie sur le Web.

Street View et données Wi-Fi : Google debourse 7 millions de dollars : aux États-Unis, Google accepte de payer la somme de 7 millions de dollars dans l'affaire des données Wi-Fi recueillies par ses véhicules Street View. Un accord amiable suite à la plainte de plusieurs États.

Fondateurs de The Pirate Bay : une condamnation justifiée pour la Cour EDH : la Cour européenne des droits de l'homme a rejeté la requête de deux cofondateurs de The Pirate Bay condamnés fin 2010 par la justice suédoise pour complicité d'infraction aux droits d'auteur avec le site permettant l'échange de fichiers torrents.

Hadopi : déficit de visibilité pour l'offre légale : d'après les premiers résultats du projet Linkstorm de la Hadopi, par rapport aux sites illicites, l'offre légale de vidéo souffre d'un déficit de visibilité dans les moteurs de recherche.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]