Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont marqué l’actualité de la semaine précédente, on rappellera le verdict rendu pour la mise en ligne d’une vidéo où un Coran est brûlé et souillé, les poursuites judiciaires pour contrefaçon engagées par des éditeurs français contre Google, la suppression de la carte des radars fixes sur le site Internet du ministère de l’Intérieur, la menace d’un arrêt de Street View en Suisse et l’annonce d’actions prochaines pour lutter contre le streaming illégal.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Verdict pour la mise en ligne d'une vidéo où un Coran est brûlé et souillé : la justice française vient de rendre son verdict dans une affaire mettant en cause un trentenaire accusé d'incitation à la haine pour avoir mis en ligne une vidéo dans laquelle il brûle et souille le Coran. L’homme a été relaxé au motif que la vidéo en question " n’excède pas les limites de la liberté d’expression " et qu’elle n’incite pas à la haine des musulmans puisqu’elle stigmatise des " actes terroristes auxquels la communauté musulmane ne peut être assimilée ".


Des éditeurs français réclament près de 10 millions d’euros à Google : Gallimard, Flammarion et Albin Michel assignent Google en justice pour contrefaçon et réclament 1 000 euros par œuvre indûment numérisée, soit près de 10 millions d’euros.


Suppression des radars fixes sur le site ministériel : la carte des radars fixes a été supprimée du site de la sécurité routière du ministère de l'Intérieur, ce qui n’a pas tardé à susciter la colère chez les constructeurs d’avertisseurs de radars, ainsi que celle des utilisateurs de ces derniers. Pour le gouvernement, il s’agit de ne plus inciter les utilisateurs à outrepasser les limitations de vitesse, et ainsi réduire le nombre de morts dans des accidents imputables aux excès de vitesse.


Google menace de stopper Street View en Suisse : fermeture du service Street View en Suisse ? Google envisage cette possibilité s'il est dans l'obligation de se conformer aux exigences d'un tribunal qui réclame le floutage de tout visage et toute plaque d'immatriculation, avec en plus une vérification manuelle pour un processus sans faille.


Streaming illégal dans le collimateur du cinéma : à l’occasion du Festival de Cannes, l'Association des Producteurs de Cinéma a déclaré avoir dans sa ligne de mire le streaming illégal qui n’entre pas dans le champ d’action du dispositif Hadopi.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]