Un drone frôle un Airbus A380 à l'atterrissage à Los Angeles

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Le Monde
Airbus_A380

Un drone a frôlé un Airbus A380 lors de sa phase d'atterrissage à l'aéroport de Los Angeles. Des hélicoptères ont tenté de retrouver le pilote.

Airbus A380Il n'est pas rare que des drones soient aperçus à proximité d'avions de ligne et c'est cette fois un Airbus A380, le vaisseau amiral à double pont du groupe aéronautique, de la compagnie aérienne Lufthansa qui a vu passer à quelques dizaines de mètres au-dessus un drone au moment où l'avion finalisait son approche sur l'aéroport de Los Angeles et alors qu'il était encore à 1500 mètres d'altitude.

Le Los Angeles Times rapporte que des hélicoptères de la police ont décollé pour ratisser la zone et tenter de retrouver le pilote de l'engin volant, sans succès. Au Etats-Unis, les pilotes de drones doivent impérativement enregistrer leur appareil auprès de la FAA depuis le mois de décembre 2015.

Les signalements de drones frôlant des avions de avions de ligne se sont multipliés ces derniers mois, conduisant les syndicats de pilotes à multiplier les appels à la mise en place d'une régulation stricte. Plusieurs associations de pilotes de drones professionnels demandent également des mesures fortes pour éviter ces contre-publicités à leur activité et responsabiliser les utilisateurs de ces engins volants.

En France, c'est un Airbus A320 qui a évité une collision avec un drone dans la zone de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle au début du mois de mars, là encore durant sa phase d'atterrissage et vers une altitude de 1600 mètres,  déclenchant l'ouverture d'une enquête.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1886398
"au moment où l'avion finalisait son approche sur l'aéroport de Los Angeles et alors qu'il était encore à 1500 mètres d'altitude"
"drone dans la zone de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle au début du mois de mars, là encore durant sa phase d'atterrissage et vers une altitude de 1600 mètres"
=>La police aurait lancé un avis de recherche envers cette personne soupçonnée d'être le pilote de ces 2 drones https://youtu.be/tWOoIbtHhVE?t=58s
Le #1886404
Suffit d'attendre un peux, et sens doute que la vidéo filmé du drone se retrouvera sur youtube, ou autre, et hop, en prison !
Anonyme
Le #1886406
Le jour où il y aura un drame, le propriétaire du drone aura intérêt à trouver des arguments solides pour sa défense.
Le #1886408
si une collision avec drone en plastique est capable de faire crasher un avion là oui on peux avoir peur.

Anonyme
Le #1886409
sdekaar a écrit :

si une collision avec drone en plastique est capable de faire crasher un avion là oui on peux avoir peur.


Une simple collision, ça ne va pas faire grand chose, un passage dans un réacteur, là c'est beaucoup moins sûr, même si on s'entend qu'avec 3 réacteurs sur 4, il peut voler sans problème.
Le #1886410
sdekaar a écrit :

si une collision avec drone en plastique est capable de faire crasher un avion là oui on peux avoir peur.


Un (des) oiseaux peuvent faire tomber un avion (cf. A320 dans l'Hudson), pourquoi pas un drone ?

Allez un petit effet spécial (et tout à fait faux !) sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=imhMUHWKsGU


Le #1886416
sdekaar a écrit :

si une collision avec drone en plastique est capable de faire crasher un avion là oui on peux avoir peur.


Bah de toute façon avoir peur en avion est rationel. Un avion c'est rien de moins qu'une bombe volante avec 2 ou 4 départs de feu permanents....
Le #1886421
A 1500 ou 1600 m ce n'était surement un petit drone jouet en plastique mais plutôt un gros drone pro de quelques kilo et celui là si l'avion ce le prends dans les vitres du cockpit à 300km/h ça peut faire très très mal.
Anonyme
Le #1886422
Le drone qui coupe le bout de l'ailette est un fake. Et non un drone ou un oiseau ne dérange pas un moteur d'avion forcement. Il peut arrivé que ça ne fasse rien comme ça puisse détruire le moteur dépendent du type de moteur et d'oiseau. Il y a des cas ou rien ne c'est produit quand un oiseau a passer à travers la turbine. Pour les oiseaux, faut dire que ça en prend beaucoup qui passent en même temps.

Ici un oiseau coupe le régime du moteur
https://www.youtube.com/watch?v=DQd-gtXnisU

ici plusieurs oiseaux à répétition ne fois rien au moteur même s'ils le traverse.
https://www.youtube.com/watch?v=_jfXX7qppbc

Croyez vous vraiment qu'un seul oiseau peut détruire une turbine en temps normal? Faux ou que rarement.
Le #1886427
Les drones capables de voler a + de 1500m d'altitude doivent avoir des capacités d'emport assez importante pour emmener autre chose qu'une caméra très sophistiqué genre plusieurs centaines de grammes d'explosif, les mouettes, canards, oies ou autres volatiles n'emportent pas de charge explosive quand ils rentrent en contact avec les avions de lignes.
ça va finir par payer, devant la permissivité, le manque de bon sens, la corruption qui gangrènent nos démocraties.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]