Alcatel-Lucent va concevoir des antennes 3G/4G avec Qualcomm

Le par  |  0 commentaire(s)
Alcatel Lucent logo

Le salut des équipementiers télécom européens passant par la 4G, Alcatel-Lucent annonce un partenariat avec le groupe américain Qualcomm pour le développement d'antennes-relais 3G / 4G de nouvelle génération, dites "small cells".

Les réseaux mobiles du futur feront appel à des antennes-relais intelligentes capables de communiquer entre elles et avec les terminaux pour redistribuer les capacités en fonction des besoins et limiter les effets de saturation et d'effondrement des débits afin de garantir une meilleure expérience utilisateur.

Alcatel Lucent logo Cela passera par des constellations de petites antennes dont les capacités pourront être agrégées. Ces " Small Cells " pourront soulager localement les grandes antennes relais telles qu'on les trouve actuellement, et pourront voir certains de leurs composants déportés sous forme de Cloud RAN ( ou C-RAN ), n'obligeant plus à mettre en place une installation complète avec la totalité des éléments de réseau.

Ces évolutions sont en cours et certains produits des équipementiers commencent déjà à répondre à ces nouveaux critères en attendant la démocratisation de la 4G. Elles constituent notamment de belles opportunités de croissance pour les équipementiers européens, aux prises avec la concurrence de leurs homologues chinois.

Qualcomm logo Le groupe Alcatel-Lucent, en pleine phase de réorientation depuis l'arrivée de son nouveau directeur général Michel Combes, annonce ainsi un partenariat avec le spécialiste américain des composants mobiles Qualcomm pour développer ces small cells 3G / 4G / WiFi de nouvelle génération qui pourront trouver place dans des environnements urbains denses mais aussi dans des centres commerciaux où ces antennes pourront contribuer à améliorer la qualité de réception mais aussi favoriser l'émergence de services de localisation.

Spécialiste des processeurs et modems mobiles, Qualcomm peut aider à l'optimisation du fonctionnement de ces antennes qui reposeront sur ses chipsets FSM9900 et sur la technologie lightRadio d'Alcatel-Lucent, dans le cadre d'un partenariat de R&D commune.

Cette initiative entre dans le cadre du programme Shift de l'équipementier français, qui prévoit des partenariats stratégiques avec de grands acteurs pour développer des expertises, et son résultat contribuera à répondre à la très forte hausse de la consommation data mobile dans les années à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]