Alibaba et Weibo : renforcer AMOS face à l'Android de Google

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Wall Street Journal
Alibaba logo

La prise de participation du groupe Alibaba dans le Twitter chinois Weibo est aussi un moyen de contrer l'influence de Google et de sa plate-forme Android pour mieux implanter sa plate-forme Alibaba Mobile Operating System (AMOS).

Le groupe d'e-commerce chinois Alibaba aimerait disposer de son propre OS mobile pour diffuser ses services sur les terminaux qui peuvent alors devenir des passerelles vers ses différents produits. Il a conçu un OS Aliyun dérivé de la plate-forme Android de Google mais ce dernier veille à ne pas mélanger torchons et serviettes et a exprimé son désaccord quand l'entreprise chinoise a voulu annoncer avec Acer un smartphone sous Aliyun alors que ce dernier avait déjà été présenté quelques mois auparavant avec Android à bord.

Alibaba AMOS Ne désarmant pas, Alibaba revient avec un Alibaba Mobile OS ( AMOS ) dont il entend développer l'écosystème par des incitations envers les développeurs pour créer des applications. Le but est de faire une place à son OS sur un marché chinois très largement dominé par Android.

L'annonce de sa prise de participation dans le Twitter chinois Weibo va aussi dans le sens de la constitution d'un univers mobile autour d'AMOS. Cela lui donne accès à de précieuses données personnelles : " les données des téléphones portables sont si précieuses. D'une façon ou d'une autre, vous pouvez générer des revenus à partir de là ", commente Zeng Ming, directeur de la stratégie chez Alibaba.

Avec un OS mobile, des applications et un accès à du contenu utilisateurs monnayable, le tout pouvant être relié à son portail de commerce en ligne Taobao, Alibaba met en place les briques nécessaires pour tirer parti du succès des mobiles et des smartphones en particulier, alors que la Chine aura bientôt accès à des réseaux mobiles 4G.

Le Wall Street Journal note que le groupe peut profiter sur son marché d'un contexte favorable avec des autorités chinoises qui ont déjà marqué leur agacement vis à vis d'Android et de Google et qui n'hésitent pas à imposer des restrictions sur les services du géant américain.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]