Android : Google réfute tout abus de position dominante

Le par  |  5 commentaire(s)
Logo Android

Google répond à la Commission européenne sur Android et nie en bloc un abus de position dominante.

Après avoir répondu à la Commission européenne sur son comparateur de prix Google Shopping, Google fait de même sur son système d'exploitation mobile Android. La teneur de la réponse est la même. Google se défend de tout abus de position dominante.

La Commission européenne reproche à Google d'imposer aux fabricants de smartphones Android la pré-installation - et le paramétrage par défaut - de Google Search ainsi que de Google Chrome en les liant à l'obtention d'une licence Google Play.

Un autre reproche concerne des incitations financières aux fabricants et opérateurs mobiles pour la pré-installation exclusive de Google Search, tandis qu'un autre grief porte sur un accord dit anti-fragmentation qui engage un fabricant à ne pas vendre des appareils avec des forks d'Android.

Google-Android-Commission-europeenne-infographie

Selon Google, un fabricant n'a pas l'obligation de pré-installer ses applications sur un smartphone Android mais " nous proposons aux fabricants une suite permettant aux utilisateurs achetant un nouveau smartphone d'accéder aux outils de base qu'ils s'attendent à trouver. "

Google ajoute que toutes ses applications peuvent être retirées par l'utilisateur, et que les fabricants et opérateurs peuvent pré-installer leurs propres applications qui sont concurrentes. Quant à certaines restrictions qui existent, elles sont vantées pour assurer la présence d'une base commune sur les appareils afin que les développeurs n'aient pas à " créer plusieurs versions de leurs applications pour plusieurs versions du même système d'exploitation. "

Dans sa réponse, Google souligne qu'il existe bel et bien une concurrence, ne serait-ce qu'avec Apple et iOS, et que des applications non pré-installées rencontrent le succès contrairement à certaines pré-installées.

Google estime que l'approche de la Commission européenne pourrait favoriser des écosystèmes fermés aux dépens d'un modèle ouvert comme l'est Android. Ambiance… même si Google dit vouloir poursuivre le dialogue avec la Commission européenne. Celle-ci va désormais examiner la réponse détaillée de Google qui a été apportée à ses griefs.

Rappelons que pour une affaire similaire, les autorités russes de la concurrence ont condamné Google à une amende dont le montant pourrait être beaucoup plus important en Europe ; le cas échéant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1932516
"Google ajoute que toutes ses applications peuvent être retirées par l'utilisateur"
=>menteur menteur ! Désactivées, oui, retirées, non. Enfin, à moins de rooter + flasher etc, bref pas à la portée de tous et même pas recommandé non plus pour les autres ("à vos risques et périls", en utilisant des outils qui exploitent des failles de sécurité).
Et quant à la désactivation, ces saloperies ont une fâcheuse tendance à se réactiver sans qu'on leur ait rien demandé...
Le #1932518
Forcément !!!

Ils allaient pas dire : " Ah, ouhai !! Scusez, on a un peu forcé, là !..."
Le #1932689
Le problème vient aussi de l'éducation de nos jeunes.
Je vois ma belle-soeur de 18 ans qui croit qu'elle est doué en informatique parce qu'elle a su installer chrome, sait aller sur youtube ou sur un site de streaming, et sait utiliser google (donc en gros, pour se faire fliquer, elle a presque la totale )

Alors que son pc est bourré d'adwares et autres cochonneries du même genre, et qu'elle n'a aucune idée de comment on réinstalle windows !
J'ose même pas lui demander si elle connait les noms des composants d'un pc, j'ai peur de sa réponse...
Le #1932759
OK ! mais si on enlève Google, il reste quoi ? qui prend le relais ? avec autant de force et de puissance ?
La nature a horreur du vide, pour l'informatique c'est pareil !!!
Le #1932796
DeepBlueOcean a écrit :

OK ! mais si on enlève Google, il reste quoi ? qui prend le relais ? avec autant de force et de puissance ?
La nature a horreur du vide, pour l'informatique c'est pareil !!!


Environ plusieurs centaines d'entreprises ?
Regarde Nokia...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]