Apologie du terrorisme : un ado de 16 ans poursuivi à Nantes pour une caricature publiée sur Facebook

Le par  |  14 commentaire(s) Source : France 3
Facebook

Un adolescent de 16 ans est actuellement poursuivi pour apologie du terrorisme suite à la publication d'une caricature sur le réseau social Facebook.

La situation donne actuellement à réfléchir, un adolescent de 16 ans est actuellement poursuivi par la justice pour apologie du terrorisme. La raison ? Il a publié sur Facebook une caricature mettant en scène un personnage avec la journal Charlie Hebdo frappé par des balles et accompagné d'un commentaire ironique.

charlie-hebdo-une-mahomet Alors même que des millions de française se réunissaient, sous les encouragements présidentiels, dans la rue pour manifester leur attachement à la "liberté d'expression", le ministère de l'Intérieur renforce depuis son dispositif de surveillance et multiplie les condamnations justifiées par le délit d'apologie du terrorisme.

Ce seraient déjà 54 procédures qui auraient été lancées sur ce motif depuis les attentats contre le journal satirique avec des décisions rendues impliquant de trois quinze mois de prison ferme.

Mais le cas de l'adolescent est particulier. Présenté devant le parquet des mineurs de Nantes, la poursuite a été confirmée, et le jeune homme de 16 ans a été placé sous liberté surveillée préjudicielle à sa mise en examen.

Un fait relativement similaire avait déjà eu lieu mercredi dernier, il s'agissait alors d'une adolescente nantaise de 14 ans qui avait été mise en examen là encore pour "apologie du terrorisme" pour avoir outragé les agents de contrôle du tram en criant " On est les soeurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs".

Entre liberté d'expression et apologie du terrorisme, l'interprétation des autorités se retrouve sur un fil. Difficile aujourd'hui d'expliquer aux plus jeunes comment leurs propos peuvent être interprétés, et s'ils tombent sous le coup de l'apologie du terrorisme ou de la simple critique de mauvais gout.

Reste que la Ligue des Droits de l'Homme a déjà exprimé sa crainte de voir le réflexe sécuritaire français prendre le pas sur la liberté d'expression.

Amnesty International a par ailleurs partagé son avis sur la situation :

" La liberté d'expression ne doit pas être réservée à quelques privilégiés. L'heure n'est pas à l'ouverture de procédures inspirées par des réactions à chaud, mais plutôt à la mise en place de réponses mesurées qui protègent des vies et respectent les droits de chacun."

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1829631
Un petit malin qui n'a pas compris ou assimilé les risques liés aux activismes
socio-politiques.
Le #1829639
..// On est les soeurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs//...

ouais comme pour les autres

On est les soeurs(les cousins,ect ect) PouachiCHE, on va chercher nos neuronnes
c'est pas des kalach qu'il faut pour ces tâches là c'est du k2r (élimine sans laisser de trace)

Le #1829649
avoir outragé des agents de contrôle du tram en criant "On est les sœurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs"
=>Faudra quand même qu'on m'explique en quoi c'est "outrageant", ça....
Anonyme
Le #1829671
bugmenot a écrit :

avoir outragé des agents de contrôle du tram en criant "On est les sœurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs"
=>Faudra quand même qu'on m'explique en quoi c'est "outrageant", ça....


Bah, c'est purement politique suite à une actualité encore brûlante, mais va demander à des ados de faire Appel, voire même jusqu'à se pourvoir en Cassation puis au final d'aller jusqu'à devant une Cour Européenne des droits de l'homme...
Le #1829789
bugmenot a écrit :

avoir outragé des agents de contrôle du tram en criant "On est les sœurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs"
=>Faudra quand même qu'on m'explique en quoi c'est "outrageant", ça....


Ce n'est peut-être pas outrageant mais il faut être idiot à manger du foin pour lâcher cela quelques jours après les horribles événements que nous avons vécu

Une petite garde à vue et un petit fichage leur fera les pieds et qu'on oublie pas d'envoyer la facture des frais de justice aux parents pour qu'ils apprennent ce que "éduquer des enfants" veut dire
Le #1829822

on va chercher les kalachnikovs Inutile de chercher à interpréter ou de sortir l'arsenal antiterroriste. Ils 'agit d'une menace de mort. On devrait amener au commissariat tout individu ayant de tels propos. Point.
Le #1829832
si la justice serat aussi expeditive pour les politiques, alors là je pourrais dire : égalité, fraternité et liberté mais pour le moment soyez manipuler car vous aimez l'être. Et la liberté d'expression s'arrête où ?
Le #1829838
Ulysse2K a écrit :

bugmenot a écrit :

avoir outragé des agents de contrôle du tram en criant "On est les sœurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs"
=>Faudra quand même qu'on m'explique en quoi c'est "outrageant", ça....


Ce n'est peut-être pas outrageant mais il faut être idiot à manger du foin pour lâcher cela quelques jours après les horribles événements que nous avons vécu

Une petite garde à vue et un petit fichage leur fera les pieds et qu'on oublie pas d'envoyer la facture des frais de justice aux parents pour qu'ils apprennent ce que "éduquer des enfants" veut dire


Difficile de dire sans y être, mais vu comme c'est présenté dans l'article, je pense plutôt que j'aurais rigolé...

Sinon, comme mentionné dans une autre news, je m'inquiète des massacres de la langue française commis en toute impunité dans les news GNT (même si cette fois la source fait la même chose). Ouvrons donc un dictionnaire (oui, ce gros bouquin qui prend la poussière parce que les journalistes l'ouvrent jamais):

Outrager: verbe transitif
1) Faire outrage à quelqu'un ; insulter, injurier : Outrager un fonctionnaire.
2) Littéraire. Porter atteinte à quelque chose, y contrevenir gravement ; bafouer : Outrager le bon sens.

Maintenant, en quoi "On est les soeurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs" est-il injurieux envers les agents de contrôle du tram ? Mystère...
Le #1829839
Pazoo a écrit :

si la justice serat aussi expeditive pour les politiques, alors là je pourrais dire : égalité, fraternité et liberté mais pour le moment soyez manipuler car vous aimez l'être. Et la liberté d'expression s'arrête où ?


Elle s'arrête à la porte de chez Charlie Hebdo. Seuls les comiques validés par la Kommandatur ont le droit de faire des blagues douteuses ou obscènes, même dans des lieux privès http://www.buzzerie.com/actualite/poster-viol-collectif-hopital
Tous les autres n'ont qu'à fermer leur gueule pendant qu'on leur installe leur sonde anale.
Anonyme
Le #1829882
bugmenot a écrit :

Ulysse2K a écrit :

bugmenot a écrit :

avoir outragé des agents de contrôle du tram en criant "On est les sœurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs"
=>Faudra quand même qu'on m'explique en quoi c'est "outrageant", ça....


Ce n'est peut-être pas outrageant mais il faut être idiot à manger du foin pour lâcher cela quelques jours après les horribles événements que nous avons vécu

Une petite garde à vue et un petit fichage leur fera les pieds et qu'on oublie pas d'envoyer la facture des frais de justice aux parents pour qu'ils apprennent ce que "éduquer des enfants" veut dire


Difficile de dire sans y être, mais vu comme c'est présenté dans l'article, je pense plutôt que j'aurais rigolé...

Sinon, comme mentionné dans une autre news, je m'inquiète des massacres de la langue française commis en toute impunité dans les news GNT (même si cette fois la source fait la même chose). Ouvrons donc un dictionnaire (oui, ce gros bouquin qui prend la poussière parce que les journalistes l'ouvrent jamais):

Outrager: verbe transitif
1) Faire outrage à quelqu'un ; insulter, injurier : Outrager un fonctionnaire.
2) Littéraire. Porter atteinte à quelque chose, y contrevenir gravement ; bafouer : Outrager le bon sens.

Maintenant, en quoi "On est les soeurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs" est-il injurieux envers les agents de contrôle du tram ? Mystère...


Et encore, c'est pas les pires !!!

Sors quelques mots de travers qui déplaisent aux magistrats et c'est automatiquement un outrage à magistrat, sans que tu aies simplement compris de quoi il retournait, et n'essaie même pas de poser la question sinon ça aggrave ton cas....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]