Apple obtient un brevet pour un capteur photo type Lytro...bientôt sur iPhone ?

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Apple Insider
Apple brevet lytro logo

Apple a obtenu de l'US Patent & Trademark Office un brevet sur un capteur photo permettant de régler la mise au point après avoir réalisé le cliché, à l'image du système utilisé dans les appareils photo plénoptiques de la startup Lytro.

Faire la photo d'un sujet ou d'une scène sans se préoccuper de savoir si elle sera floue grâce à un système qui permet de faire la mise au point a posteriori, c'est ce que promet la startup Lytro avec son appareil photo rectangulaire éponyme.

Il est possible de retravailler les clichés déjà pris et de choisir sur quelle profondeur de champ se fait la mise au point, pour mettre l'accent sur un détail au premier-plan ou pour créer une profondeur en faisant la netteté sur l'arrière-plan.

Apple APN plenoptique

Et cette possibilité a donné des idées à Apple, à tel point que le groupe américain en a fait une proposition de brevet (déposée en 2011) qui vient d'être accordée par l'US Patent & Trademark Office aux Etats-Unis. Le brevet 8 593 564 décrit le concept d'un appareil photo numérique avec un adaptateur permettant de modifier la mise au point après avoir pris le cliché, avec une intégration prévue pour des appareils portables...comme un iPhone ?

Appareil photo plenoptique Lytro - 1 
APN plénoptique Lytro

Apple Insider note que le principe est semblable à celui de l'appareil photo plénoptique de Lytro avec un capteur photo en grille. Et rappelle que Steve Jobs avait invité le fondateur de Lytro chez lui à Palo Alto (Californie) pour une démonstration de son produit avant son lancement commercial.

Le brevet d'Apple cite d'ailleurs les travaux de ce dernier mais entend y apporter des améliorations, notamment par la présence d'un élément mobile laissant le choix entre la prise de clichés classiques en haute résolution ou de photos en basse résolution mais profitant de la mise au point différée selon la lentille placée devant le capteur CMOS.

Il ne s'agit bien sûr pour le moment que d'un brevet, sans promesse d'application commerciale immédiate.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1570852
/Troll On

Et dans deux ans quand Lytro aura disparu sous la pression d'Apple, ils le vendrons comme une innovation revolutionnaire

/Troll Off


Par contre le principe est vraiment fantastique, des photos prises à la volées quand généralement, les photos de portables sont des photos d'un instant vraiment précis où l'on ne peut pas vraiment prendre le temps de faire les bon réglages.
Le #1571402
je pense que le concept même sera repris bientot sous d'autre formes.. à savoir qu'avec la puissance de calcul et la rapidité d'execution rien n'empechera une APN ou même un portable de prendre en une rafale très courte plusieurs cliché avec differentes mises au point et laisser libre à l'auteur de choisir quel cliché gardé.. Certes on ne parle que des photos "normales" pas de sous ex avec long temps d'expo etc etc mais dans le principe pourquoi pas..
Après reste le concept même de spontanéité de la photo, déjà avec le numérique les 9/10 des photographes avec qui je travaille ne s'emmerdent même plus à regler avant de shooter, ils testent à la volé, et passe plus de temps à trier qu'à photographier, un peu dommage de mon point de vue..
les photographes devraient s'occuper de photographier et laisser à la post production le reste..
Le #1571492
Enfin, sur une smartphone, le capteur est tellement petit, que la zone de netteté est déjà sur tous les plans de la photos.....

C'est plus rapide et plus simple à tous les niveaux d'avoir un logiciel qui rajoute u flou pour simuler l'inverse, que d'avoir ce genre d'objectif, qui rend la photo inexploitable sans post-traitement / lecteur proprio pour la manipuler.

Pour les commentaires du dessus, la photographie, ce n'est pas une activité purement artistique, c'est aussi une activité technique, et le choix des réglages est justement l'une des bases d'un bon photographe / bonne photo.

Le principe même de faire du post-traitement, fait que ce n'est plus de la photographie, mais de la création d'image assisté par ordinateur.

De plus, croire qu'une personne avec un smarpthone est un "photographe", faut y aller fort



Le #1572342
Chitzitoune a écrit :

Enfin, sur une smartphone, le capteur est tellement petit, que la zone de netteté est déjà sur tous les plans de la photos.....

C'est plus rapide et plus simple à tous les niveaux d'avoir un logiciel qui rajoute u flou pour simuler l'inverse, que d'avoir ce genre d'objectif, qui rend la photo inexploitable sans post-traitement / lecteur proprio pour la manipuler.

Pour les commentaires du dessus, la photographie, ce n'est pas une activité purement artistique, c'est aussi une activité technique, et le choix des réglages est justement l'une des bases d'un bon photographe / bonne photo.

Le principe même de faire du post-traitement, fait que ce n'est plus de la photographie, mais de la création d'image assisté par ordinateur.

De plus, croire qu'une personne avec un smarpthone est un "photographe", faut y aller fort


je travaille en permanence avec des photographe en tant que maquilleur donc je voit bien ça tous les jours, mais que ce soit de l'artistique ou du technique justement je pense qu'une bonne connaissance se son appareil et de ses réglages est la base de tout.. et qu'aujourd'hui c'est loin d'être le cas!

Apres la post prod c'est un boulot à part entière, est tout autant artistique que technique d'ailleurs quand pratiqué correctement..
Maintenant loin de moi l'idée de considéré les utilisateurs de smartphone comme des photographes... encore moins que ceux qui utilisent des compacts même
Le #1572692
tarepanda a écrit :

je pense que le concept même sera repris bientot sous d'autre formes.. à savoir qu'avec la puissance de calcul et la rapidité d'execution rien n'empechera une APN ou même un portable de prendre en une rafale très courte plusieurs cliché avec differentes mises au point et laisser libre à l'auteur de choisir quel cliché gardé.. Certes on ne parle que des photos "normales" pas de sous ex avec long temps d'expo etc etc mais dans le principe pourquoi pas..
Après reste le concept même de spontanéité de la photo, déjà avec le numérique les 9/10 des photographes avec qui je travaille ne s'emmerdent même plus à regler avant de shooter, ils testent à la volé, et passe plus de temps à trier qu'à photographier, un peu dommage de mon point de vue..
les photographes devraient s'occuper de photographier et laisser à la post production le reste..


Nokia refocus quoi...
Le #1575602
tarepanda a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Enfin, sur une smartphone, le capteur est tellement petit, que la zone de netteté est déjà sur tous les plans de la photos.....

C'est plus rapide et plus simple à tous les niveaux d'avoir un logiciel qui rajoute u flou pour simuler l'inverse, que d'avoir ce genre d'objectif, qui rend la photo inexploitable sans post-traitement / lecteur proprio pour la manipuler.

Pour les commentaires du dessus, la photographie, ce n'est pas une activité purement artistique, c'est aussi une activité technique, et le choix des réglages est justement l'une des bases d'un bon photographe / bonne photo.

Le principe même de faire du post-traitement, fait que ce n'est plus de la photographie, mais de la création d'image assisté par ordinateur.

De plus, croire qu'une personne avec un smarpthone est un "photographe", faut y aller fort


je travaille en permanence avec des photographe en tant que maquilleur donc je voit bien ça tous les jours, mais que ce soit de l'artistique ou du technique justement je pense qu'une bonne connaissance se son appareil et de ses réglages est la base de tout.. et qu'aujourd'hui c'est loin d'être le cas!

Apres la post prod c'est un boulot à part entière, est tout autant artistique que technique d'ailleurs quand pratiqué correctement..
Maintenant loin de moi l'idée de considéré les utilisateurs de smartphone comme des photographes... encore moins que ceux qui utilisent des compacts même



Bien sur, la post-production est une activité qui demande du talent, aussi bien techniquement qu'artistiquement.

Mais ce sont 2 activités différentes, ce n'est plus de la photographie (c'est pas pire ou mieux, c'est différent, au même titre que la sculpture ce n'est pas de la peinture, ni de l'architecture)

"Photographe" est un terme générique, qui englobe tout et n'importe quoi, y compris professionnellement, alors qu'il y'a très très peu de photographes (j'aurais tendance à dire même qu'on les trouve uniquement que les amateurs depuis bien longtemps), mais beaucoup de prestataire artistique, qui vente un rendu et non une prise de vue.

Ce qui est proposé dans la plupart des cas c'est un résultat, une image, rectifiée, trafiquée, ce qui est l'opposé de la définition de la photographie, qui est justement la capture de la réalité.




Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]