Sur fond de rumeur, le cours Apple reflue vers les 400 dollars

Le par  |  6 commentaire(s)
logo_pro_apple

La confiance des investisseurs envers Apple n'est plus ce qu'elle était : les rumeurs de ralentissement de production des iPhone et iPad font reculer le cours de presque 6%, juste au-dessus des 400 dollars.

Le groupe de Cupertino est de nouveau touché par des rumeurs de ralentissement de la demande concernant ses iPhone et iPad, ce qui affecte durement la valeur de l'action, chutant de 6% et se situant désormais à un peu plus de 401 dollars. Elle avait atteint un pic de 705 dollars en septembre 2012, avant de perdre régulièrement du terrain.

Diverses rumeurs font état de ralentissements de la production des appareils mobiles, attribués soit à un recul de la demande soit à la transition vers les nouveaux modèles. Cependant, alors qu'Apple avait régulièrement annoncé un nouveau modèle d'iPad en début d'année, rien ne semble prévu pour ce trimestre cette année.

Logo Pro Apple L'analyste Peter Misek, de Jeffreries & Co, suggère même que les différents produits mobiles d'Apple pourraient être lancés plus tard que prévu et s'attend à une grosse faiblesse des ventes du groupe sur le deuxième trimestre, alors que le bilan financier du premier trimestre sera dévoilé en fin de semaine.

Les observateurs avaient bon espoir de voir un nouvel iPad ou un nouvel iPad Mini pointer le bout de sa coque durant le deuxième trimestre, en attendant un iPhone 5S (peut-être accompagné d'un iPhone low cost) annoncé en juin puis lancé en juillet.

Avec des lancements qui semblent désormais plutôt programmés pour le second semestre (mais rappelons qu'Apple ne dit rien de ses projets et peut toujours créer la surprise) et qui entraînent des estimations de ventes pessimistes, le cours d'Apple se trouve donc de nouveau sous pression, effaçant les espoirs qu'avait créés l'annonce de recrutements chez Foxconn en préparation de la production du nouveau modèle d'iPhone.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1267812
Apple ralentit le rythme. Peut être se rend-il compte que ça ne se vend pas aussi bien qu'avant.
Il faudra prendre le temps d'innover un peu.
Le #1267942
Toujours rien de surprenant, la bulle spéculative a éclaté et Apple (re)devient une société presque comme une autre avec un cotation bien plus en phase avec sa santé actuelle (qui reste bonne) mais avec des perspectives qui n'ont aujourd'hui plus rien à voir avec ce que Apple pouvait laisser espérer en 2009 (ils étaient alors les rois du monde).
La suite va être compliquée car on a un peu l'impression que depuis le départ de Jobs, on se contente de gérer l'oeuvre du génie du marketing sans réellement vouloir prendre de risque (ou sans les transformer comme avec l'abandon de Google Maps).

Je continue à penser que les Pdm de l'iPhone vont se stabiliser autour de15% dans les années qui viennent et que celles de l'iPad vont suivre un chemin assez semblable avec 3 ans de décalage.

Anonyme
Le #1267962
Il est clair que Jobs reste Jobs, et il ne pourra jamais être remplacé.

Des visionnaires comme lui, il y a en a peu. Peut être Gates, mais sur les 30 dernières années, on doit les compter sur une main.
Le #1268102
spamnco a écrit :

Toujours rien de surprenant, la bulle spéculative a éclaté et Apple (re)devient une société presque comme une autre avec un cotation bien plus en phase avec sa santé actuelle (qui reste bonne) mais avec des perspectives qui n'ont aujourd'hui plus rien à voir avec ce que Apple pouvait laisser espérer en 2009 (ils étaient alors les rois du monde).
La suite va être compliquée car on a un peu l'impression que depuis le départ de Jobs, on se contente de gérer l'oeuvre du génie du marketing sans réellement vouloir prendre de risque (ou sans les transformer comme avec l'abandon de Google Maps).

Je continue à penser que les Pdm de l'iPhone vont se stabiliser autour de15% dans les années qui viennent et que celles de l'iPad vont suivre un chemin assez semblable avec 3 ans de décalage.


Parfaitement, rien d'étonnant a ce résultat.

De plus il semble acquis (pour ceux qui en doutaient !) que le colossal marché asiatique ne sera pas pour eux.
Apple n'avait aucune chance face à un OS open source comme Androïd dans la culture chinoise.

Les analystes sont parfois un peut trop enfermés dans leurs buildings de Wall-Street
Le #1268292
"Les analystes sont parfois un peut trop enfermés dans leurs buildings de Wall-Street " +10 ! Mais le pire c'est que ce sont les rumeurs de ces personnes (souvent déconnectées des réalités du marché ) qui donnent le ton aux valeurs boursières
Le #1268982
Ulysse2K a écrit :

"Les analystes sont parfois un peut trop enfermés dans leurs buildings de Wall-Street " +10 ! Mais le pire c'est que ce sont les rumeurs de ces personnes (souvent déconnectées des réalités du marché ) qui donnent le ton aux valeurs boursières


En même temps il n'y a que les imbéciles qui suivent leurs tendances... On leur dit que c'est débile mais ils les suivent tout de même alors on ne va pas en plus les plaindre !

Pour ma part maintenant que Apple a atteint le fameux plancher des $400, j'attends le moment où la capitalisation de Google va passer devant Apple en capitalisation. Ce n'est sans doute pas pour tout de suite mais c'est à mon avis inévitable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]