Apple : les autorités ont modifié l'Apple ID de l'iPhone de San Bernardino et bloqué l'accès aux données

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Ars Technica
iPhone-5c-case

Déjà agacée par la double motion lui imposant d'apporter une assistance pour aider à déverrouiller un iPhone, la société Apple indique que les autorités auraient pu obtenir l'accès aux données dès le début si elles n'avaient pas modifié le mot de passe d'iCloud.

iCloudAvec une seconde requête demandant de nouveau à Apple d'apporter une aide pour déverrouiller l'iPhone utilisé par l'un des acteurs de la tuerie de San Bernardino en décembre 2015, le groupe californien réagit en soulignant que cette nouvelle injonction intervient alors même que la réponse à la première requête n'a pas encore été traitée, puisque le groupe doit motiver son refus d'ici jeudi prochain.

Dans la guerre de communication qui se joue désormais, Apple affirme que le FBI a eu l'occasion d'obtenir les informations stockées sur l'iPhone 5C incriminé dès qu'il a pu mettre la main sur le smartphone, en passant par les sauvegardes automatiques sur iCloud, processus qui s'opère de nuit quand l'iPhone est en charge et relié à un réseau WiFi.

L'iPhone en question n'ayant pas effectué de sauvegarde dans iCloud dans les six semaines précédant la tragédie, une nouvelle sauvegarde automatique aurait pu transférer les données récentes recherchées en cloud et permettre une éventuelle récupération par les forces de l'ordre, avec l'aide d'Apple.

Cette opération aurait peut-être pu fonctionner...si les identifiants Apple ID n'avaient pas été modifiés entre-temps après obtention de l'iPhone par le FBI, rendant impossible cette approche indirecte qui n'obligeait pas Apple à fragiliser les défenses de son smartphone.

En substance, Apple suggère que le FBI cherche maintenant à l'obliger à affaiblir la sécurité de ses iPhone pour arriver à ses fins, alors que le groupe aurait pu apporter une aide technique sans devoir passer par une quelconque backdoor.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1882050
Sauf que Apple a toujours affirmé qu'ils ne pouvaient rien faire des données sauvegardées sur le cloud...
Le #1882056

Le FBI ne voulait peut-être pas que Apple jette un œil sur les données avant eux

Enfin , toute cette mascarade illustre bien que toutes les mesures de sécurité et de cryptage sont de la poudre aux yeux. Quand ils ont envie d'accéder aux données , ils le peuvent parfaitement
Le #1882072
Misstigry a écrit :

Le FBI ne voulait peut-être pas que Apple jette un œil sur les données avant eux

Enfin , toute cette mascarade illustre bien que toutes les mesures de sécurité et de cryptage sont de la poudre aux yeux. Quand ils ont envie d'accéder aux données , ils le peuvent parfaitement


Je le pense aussi, hélas ....
Le #1882083
Mixez Appel, Microsoft et Google et vous obtiendrez une belle mélasse qu'on appelle, plus communément, un sac de nœuds
Le #1882088
John McAfee prétend pouvoir déchiffrer l'iPhone du tireur de San Bernardino pour le FBI.

http://www.01net.com/actualites/john-mcafee-pretend-pouvoir-dechiffrer-l-iphone-du-tireur-de-san-bernardino-pour-le-fbi-953010.html
Le #1882091
Barbak a écrit :

John McAfee prétend pouvoir déchiffrer l'iPhone du tireur de San Bernardino pour le FBI.

http://www.01net.com/actualites/john-mcafee-pretend-pouvoir-dechiffrer-l-iphone-du-tireur-de-san-bernardino-pour-le-fbi-953010.html


Tiens je croyais l'avoir vu aussi sur GNT. Enfin, moi je dis, qu'on le laisse essayer, comme ça on verra bien si c'est "incassable" ou pas du tout.
Le #1882092
bugmenot a écrit :

Barbak a écrit :

John McAfee prétend pouvoir déchiffrer l'iPhone du tireur de San Bernardino pour le FBI.

http://www.01net.com/actualites/john-mcafee-pretend-pouvoir-dechiffrer-l-iphone-du-tireur-de-san-bernardino-pour-le-fbi-953010.html


Tiens je croyais l'avoir vu aussi sur GNT. Enfin, moi je dis, qu'on le laisse essayer, comme ça on verra bien si c'est "incassable" ou pas du tout.


l'Iphone est cassable, je confirme :
http://web-tech.fr/wp-content/uploads/2013/04/broken-glass-iphone-598x640.jpg
Quoi ? Vous ne parliez pas de ça ?
Le #1882107
Ulysse2K a écrit :

bugmenot a écrit :

Barbak a écrit :

John McAfee prétend pouvoir déchiffrer l'iPhone du tireur de San Bernardino pour le FBI.

http://www.01net.com/actualites/john-mcafee-pretend-pouvoir-dechiffrer-l-iphone-du-tireur-de-san-bernardino-pour-le-fbi-953010.html


Tiens je croyais l'avoir vu aussi sur GNT. Enfin, moi je dis, qu'on le laisse essayer, comme ça on verra bien si c'est "incassable" ou pas du tout.


l'Iphone est cassable, je confirme :
http://web-tech.fr/wp-content/uploads/2013/04/broken-glass-iphone-598x640.jpg
Quoi ? Vous ne parliez pas de ça ?


Tu as raison : malheureusement, rien n'est éternel !!!
Le #1882244
Misstigry a écrit :

Le FBI ne voulait peut-être pas que Apple jette un œil sur les données avant eux

Enfin , toute cette mascarade illustre bien que toutes les mesures de sécurité et de cryptage sont de la poudre aux yeux. Quand ils ont envie d'accéder aux données , ils le peuvent parfaitement


Ce que tu dis est partiellement faux... En effet, si les anciennes protections étaient toujours contournables si l'on obtenait l'accès physique à la machine, avec la généralisation du cryptage, ce n'est plus le cas. Quand on utilise un bon logiciel et qu'on le configure bien, on peut fortement limiter (au moins dans le temps) ce que les autres pourront lire ou pas...
Dans l'affaire présente, c'est un cas exceptionnel, car il semblerait que le chiffrement est mis en place d'une façon particulière par Apple, avec une "clef maître", afin de se garder un droit de regard sur tout ce qui passe... ce qu'ils démentent mais qui (1) est très simple techniquement (2) semble se prouver tous les jours un peu plus par des affaires du genre de la présente affaire (3) est cohérent avec la loi fédérale américaine (ACTA?) qui oblige toute boîte américaine à pouvoir fournir tout ce qu'elles collectent aux authorités...

La grosse différence et le plus drôle c'est que Apple (une *boîte privée*) peut accéder à ce qu'elle veut quand elle veut, mais le FBI (un service public gouvernemental de *sécurité nationale*) non...
C'est vraiment digne des romans de SF comme 1984 : les boîtes privées sont au dessus des lois (alors même qu'elles les écrivent elles-mêmes !)...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]