Apple à l'amende pour violation de brevet sur les processeurs de l'iPhone et iPad

Le par  |  3 commentaire(s)
Apple-logo

La firme à la pomme a été condamnée à verser 234 millions de dollars pour avoir violé un brevet appartenant à l'université du Wisconsin. Apple va faire appel de cette décision.

La semaine dernière, un procès a eu lieu aux États-Unis concernant une technologie intégrée dans les processeurs A7, A8 et A8X d'Apple et que l'on retrouve dans l'iPhone 5s, iPhone 6 et iPhone 6 Plus. Une technologie sur laquelle la WARF (la fondation de recherche de l'université du Wisconsin) revendique un brevet et qui concerne également plusieurs versions de l'iPad.

Apple-processeur-A8La firme à la pomme a été reconnue coupable de violation de brevet. Alors que la WARF réclamait jusqu'à 862 millions de dommages-intérêts, Apple devra finalement verser 234 millions de dollars (près de 206 millions d'euros). Apple a cependant fait part de son intention de faire appel du jugement.

Initiée en 2014, la plainte portait sur un brevet déposé en 1998 et relatif à une technologie visant à améliorer l'efficacité et la vitesse de traitement des processeurs. Il est question d'une " table basée sur un circuit de spéculation des données pour le traitement en parallèle. "

La technologie associe l'exécution dans le désordre (la réorganisation de l'ordre dans lequel les instructions sont exécutées dans le processeur) avec un circuit de spéculation des données qui permet de prédire l'exécution des instructions en fonction des données des instructions précédentes.

La WARF commente la décision de justice en déclarant que " le jury a reconnu le travail créatif dans le traitement informatique qui a eu lieu sur le campus " de l'université du Wisconsin. " C'est une grande décision pour les inventeurs, l'université du Wisconsin à Madison et pour la WARF. "

La Wisconsin Alumni Research Foundation a par ailleurs déposé une autre plainte pour violation de brevet visant Apple et portant cette fois-ci sur les processeurs A9 et A9X qui équipent l'iPhone 6s, iPhone 6s Plus et l'iPad Pro.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1863917
Bien qu'il puisse être injuste de condamner une grande firme plus durement qu'une petite, notons qu'une grande à d'avantage de moyen pour se préserver de ce genre d'incident
et qu'une amende d'un montant similaire à celle prévue pour une petite n'aura pas le
même impact sur son fonctionnement.

Je vais donc souhaiter que les amendes soient intégralement calculées en fonction des richesses de celui qui commet l'infraction.


Le #1863928
Je vais donc souhaiter que les amendes soient intégralement calculées en fonction des richesses de celui qui commet l'infraction.

Comme dans les pays nordiques !
Là bas les riches paient une fortune s'ils font des infractions routières. C'est en fonction des revenus.
C'est sûr qu'une amende de 90€ pour un millionnaire, il s'en tape
Le #1864015
On n'est pas près d'avoir ça en France...
Quand on voit que le voleur de pizzas du coin fait de la prison ferme, alors que nos politiques, malfrats en cols-blancs, tous plus voleurs de cigares, non-payeurs d'impôts, détourneurs de fond, les uns que les autres se baladent tranquillement dans la rue et même sous protection policière !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]