Rumeur : Apple aurait acheté son propre site de production de processeurs

Le par  |  0 commentaire(s) Source : 9to5Mac
logo_pro_apple

A force de vouloir contrôler de plus en plus finement tous les aspects de ses processeurs mobiles, le groupe Apple aurait-il finalement acheté son propre site de production ?

Pour pouvoir assurer une différenciation de ses produits mobiles, Apple a choisi de ne pas faire appel à des processeurs standard du marché mais a préféré concevoir ses propres solutions, optimisant certaines fonctionnalités, retirant certains éléments en fonction de besoins spécifiques.

Les processeurs Apple Ax ont profité d'améliorations sur la consommation d'énergie, grâce au rachat de sociétés spécialisées dans le domaine et continuent d'offrir des performances élevées malgré une configuration simple / double coeur et de 512 Mo à 1 Go de RAM quand des concurrents déploient du quadcore avec 2 Go de RAM.

Apple A6 optimisations Sur la dernière génération Apple A6, le groupe de Cupertino est encore allé plus loin dans la transformation du processeur pour ses besoins propres, jusqu'à sortir des spécifications ARM Cortex standard. Cette quête de différenciation peut être aussi un défi pour les fondeurs qui fabriquent les processeurs d'Apple et la fourniture de lignes de production qui, du fait de leurs particularités, ne peuvent qu'être dédiées.

La firme de Cupertino doit donc trouver des partenaires aux reins suffisamment solides pour pouvoir consacrer une partie de leurs installations à ses seuls besoins...à moins de disposer de ses propres infrastructures.

Si Apple est avant tout une société fabless, c'est à dire sans usines, le contexte du marché mobile et les volumes requis sont devenus tels que la prise de contrôle directe d'un site de production pourrait redevenir un objectif stratégique, d'autant plus que, pour garantir la qualité de ses composants, la société est déjà très impliquée dans la chaîne d'approvisionnement, avec des directives strictes.

iPhone 5S Apple A7 Le site SemiAccurate affirme qu'Apple a sauté le pas du rachat d'un site de production de puces qui, en première approche, pourrait provenir du fondeur taiwanais UMC. Si le rapport est avéré, Apple serait alors en mesure d'exercer un contrôle sur l'ensemble du processus, des bases du processeur jusqu'à sa production, même si les volumes nécessaires imposent de s'appuyer aussi sur un grand fondeur.

Samsung a joué ce rôle jusqu'à maintenant, et peut-être jusqu'au processeur Apple A7 attendu dans la nouvelle génération de produits mobiles cette année, mais les relations tendues entre les deux groupes devraient conduire à une bascule vers TSMC à partir de l'an prochain.

L'idée en soi n'est pas nouvelle et se retrouve ponctuellement à propos d'autres sociétés fabless. Mais il reste que ces entreprises ont créé un modèle économique particulièrement efficace justement grâce au modèle fabless.

Détenir des usines coûte très cher et oblige à les faire tourner en continu au maximum de leurs capacités pour les rentabiliser, tout en obligeant à maintenir des cycles d'investissement importants pour les faire évoluer.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]