Apple Watch : à la recherche d'une " killer app " pour la montre connectée de Cupertino

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Apple Watch

Apple est à la recherche d’une killer app pour sa montre connectée Watch qui arrive le mois prochain sur les étals. Mais pas question pour autant de simplifier la tâche aux développeurs.

La firme à la pomme lancera sa montre connectée le 24 avril, avec un prix démarrant à 399 euros pour le modèle Watch Sport et pouvant atteindre les 10 000 euros avec un modèle Watch Edition. Elle cherche donc l’application vedette qui permettra de faire la démonstration de son produit et de mettre en avant ses possibilités. Une telle quête n’est pas sans rappeler une anecdote, à savoir l’intégration du service de cartographie de Google exigée par Steve Jobs quelques semaines avant le lancement du premier iPhone en 2007. Le but était de montrer les possibilités offertes par l’écran tactile multipoint développé par Apple.

apple-event-apple-watch-edition 
Le modèle Watch Edition ( cliquer pour agrandir )

Car si des milliers d’applications ont été promises lors de la présentation de l’Apple Watch, en plus des 40 déjà existantes, il faudra bel et bien une application vedette. Une application capable de déclencher un waouh chez l’utilisateur qui la prendra en main, capable de donner envie d'acheter cette montre connectée et pas une autre. Apple arrive en effet sur un marché déjà en place et bien occupé par Samsung, qui a réussi à se positionner sur la première marche du podium. Arriver avec un peu de retard n’est pas forcément dramatique, à condition de viser juste. La preuve avec le smartphone iPhone qui a mis longtemps avant d’arriver sur les grandes diagonales, mais qui permet aujourd’hui d’être au coude à coude avec Samsung, pourtant pionnier dans le domaine.

Il va par conséquent falloir donner tous les outils nécessaires aux développeurs pour leur donner envie de concevoir des applications. Car, on le sait avec Windows Phone, le manque d’applications est pénalisant. Or, des développeurs évoquent justement le blocage de certaines fonctionnalités sur le kit de développement fourni par Apple, à l’image de l’accéléromètre et du gyroscope. Interrogé par l'agence de presse Reuters, Markiyan Matsekh, auteur d’une application pour contrôler la voiture Tesla Model S, juge les limitations " décourageantes ". De son côté, Mark Rabo, auteur d’une application qui permet d’afficher les notes prises par des personnes assistant à un évènement présent dans votre agenda, y voit plutôt un défi pour stimuler la créativité et ne pas se contenter " de prendre une application pour téléphone mobile et essayer de la faire rentrer dans une Watch ". L’avis de Mark Rabo est partagé par Ryan Taylor, son employeur, qui pense qu’Apple veut " amener les gens à penser des applications pour montre différemment de celles d'un iPhone ".

À voir donc si les critiques seront entendues par Apple ou tout simplement ignorées. Pour l'instant, la firme de Cupertino n'a pas souhaité y aller de son commentaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]