Fibre optique ou câble jusqu'à votre domicile ? Désormais, vous en serez informés

Le par  |  28 commentaire(s)
fibre-optique

Plus question de faire passer une liaison terminale câblée pour de la fibre optique : à partir du 1er juin 2016, les opérateurs seront tenus de ne pas utiliser le terme fibre dans leur communication s'il ne s'agit pas de FTTH.

Fibre-optiqueLe débat qui oppose les opérateurs entre vraie et fausse fibre est tranché et ne va pas faire plaisir à Numericable-SFR : un arrêté publié au Journal Officiel stipule que le FAI ne pourront plus utiliser le terme fibre dans leur communication s'il ne s'agit pas d'une liaison FTTH, c'est à dire avec de la fibre optique déroulée jusqu'au foyer, à moins d'apporter des précisions.

Or Numericable-SFR a fait le choix de déployer de la fibre jusqu'au pied de l'immeuble mais d'utiliser le câble hérité de Numericable pour les dernières dizaines de mètres reliant effectivement les habitations. Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique.

Pourtant, Numericable-SFR parle toujours de "fibre" dans sa communication, sans faire de distinction entre "vraie fibre" FTTH et "fausse fibre" FTTB mêlant fibre optique et câble pour la liaison terminale, ce qui faisait hurler ses concurrents qui ne déploient que du FTTH, allant même jusqu'à attaquer pour publicité trompeuse.

Si SFR n'y voyait là qu'un débat technique peu important pour le consommateur, l'Arcep, régulateur des télécommunications, avait émis un avis dans lequel elle considérait qu'il fallait appeler un chat un chat et la fibre du FTTH uniquement pour éviter les confusions.

A partir du 1er juin, le terme "fibre" ne pourra donc pas être utilisé pour autre chose que du FTTH à moins d'ajouter la mention "sauf raccordement du domicile" ou d'une phrase encore plus explicite "le raccordement du domicile n'est pas en fibre optique mais en..." et écrite "en caractères suffisamment importants", précise l'arrêté.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1887126
"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.
Le #1887137
bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.



Le cable permet beaucoup moins de débit, sur beaucoup moins de distance.

Tu peux faire des dizaines de Gbs... à condition que le bout de cable fasse quelques centimètres

Hors, si c'est en "cablage" en bas de l'immeuble, y'a a plusieurs mètres.... Si t'as du Gbs max, c'est déja très très bien en pratique.

Le #1887138
Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.



Le cable permet beaucoup moins de débit, sur beaucoup moins de distance.

Tu peux faire des dizaines de Gbs... à condition que le bout de cable fasse quelques centimètres

Hors, si c'est en "cablage" en bas de l'immeuble, y'a a plusieurs mètres.... Si t'as du Gbs max, c'est déja très très bien en pratique.


Du coup on en revient bien à que ça serait bien plus simple et lisible d'imposer une communication sur les performances réelles garanties plutôt qu'une communication sur la technologie qui n'est pas toujours aisément interprétable.
Le #1887142
bugmenot a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.



Le cable permet beaucoup moins de débit, sur beaucoup moins de distance.

Tu peux faire des dizaines de Gbs... à condition que le bout de cable fasse quelques centimètres

Hors, si c'est en "cablage" en bas de l'immeuble, y'a a plusieurs mètres.... Si t'as du Gbs max, c'est déja très très bien en pratique.


Du coup on en revient bien à que ça serait bien plus simple et lisible d'imposer une communication sur les performances réelles garanties plutôt qu'une communication sur la technologie qui n'est pas toujours aisément interprétable.



Ca se fait maintenant pour l'ADSL... mais la marge d'erreur est tellement grossière que ça sert à rien: Bonjour, vous aurez entre 4 à 20 Mbs

Le #1887145
Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.



Le cable permet beaucoup moins de débit, sur beaucoup moins de distance.

Tu peux faire des dizaines de Gbs... à condition que le bout de cable fasse quelques centimètres

Hors, si c'est en "cablage" en bas de l'immeuble, y'a a plusieurs mètres.... Si t'as du Gbs max, c'est déja très très bien en pratique.


Du coup on en revient bien à que ça serait bien plus simple et lisible d'imposer une communication sur les performances réelles garanties plutôt qu'une communication sur la technologie qui n'est pas toujours aisément interprétable.



Ca se fait maintenant pour l'ADSL... mais la marge d'erreur est tellement grossière que ça sert à rien: Bonjour, vous aurez entre 4 à 20 Mbs


Justement, il serait pourtant facile pour l'opérateur de connaître approximativement la longueur de la ligne (sa propre ligne, quand même) et donc de donner au client une estimation réaliste plutôt qu'une fourchette qui ne veut rien dire.
Le #1887148
bugmenot a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.



Le cable permet beaucoup moins de débit, sur beaucoup moins de distance.

Tu peux faire des dizaines de Gbs... à condition que le bout de cable fasse quelques centimètres

Hors, si c'est en "cablage" en bas de l'immeuble, y'a a plusieurs mètres.... Si t'as du Gbs max, c'est déja très très bien en pratique.


Du coup on en revient bien à que ça serait bien plus simple et lisible d'imposer une communication sur les performances réelles garanties plutôt qu'une communication sur la technologie qui n'est pas toujours aisément interprétable.



Ca se fait maintenant pour l'ADSL... mais la marge d'erreur est tellement grossière que ça sert à rien: Bonjour, vous aurez entre 4 à 20 Mbs


Justement, il serait pourtant facile pour l'opérateur de connaître approximativement la longueur de la ligne (sa propre ligne, quand même) et donc de donner au client une estimation réaliste plutôt qu'une fourchette qui ne veut rien dire.



La longueur de ligne, oui, c'est "facile", de même que le type de câble.....

Sauf qu'en pratique, c'est tellement mal entretenu que les débits réels sont très en dessous des débits théoriques.

Et ça "répare" uniquement quand ça lâche, pas quand c'est "mauvais".


Le #1887156
Dans tous les cas, le débit arrivant au pied d'un immeuble sera partagé, donc en effet tout cela ne sert pas à grand chose.

On aura le max le lundi matin à 7h, et le mini le dimanche soir à 19h, comme pour l'ADSL.
Le #1887163
bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.


C'est effectivement tout ce qui nous intéresse, on va pas aller creuser pour savoir comment sont formés nos débits. Lol.
Le #1887165
Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.



Le cable permet beaucoup moins de débit, sur beaucoup moins de distance.

Tu peux faire des dizaines de Gbs... à condition que le bout de cable fasse quelques centimètres

Hors, si c'est en "cablage" en bas de l'immeuble, y'a a plusieurs mètres.... Si t'as du Gbs max, c'est déja très très bien en pratique.


Du coup on en revient bien à que ça serait bien plus simple et lisible d'imposer une communication sur les performances réelles garanties plutôt qu'une communication sur la technologie qui n'est pas toujours aisément interprétable.



Ca se fait maintenant pour l'ADSL... mais la marge d'erreur est tellement grossière que ça sert à rien: Bonjour, vous aurez entre 4 à 20 Mbs


Dixit Orange, ils m'annonçaient entre 4 et 20 Mo de débit théorique. Super la fourchette, en gros, tu peux être un jours à 4 Mo, ramer comme un rat mort, mais tant que tu descend pas en dessous de 4 Mo, ils s'en foutent et ne feront rien pour toi.
Le #1887173
Laserman49 a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

Chitzitoune a écrit :

bugmenot a écrit :

"Si le câble supporte des débits de plusieurs dizaines de Gbps, il n'atteint pas les performances de la fibre optique"
=>Si le câble atteint vraiment "plusieurs dizaines de Gbps", ça ne devrait en effet pas faire beaucoup de différence avec la fibre... Plutôt que de pinailler sur la terminologie de la technologie sous-jacente, on devrait tout simplement imposer aux opérateur de communiquer clairement sur les débits garantis up et down.



Le cable permet beaucoup moins de débit, sur beaucoup moins de distance.

Tu peux faire des dizaines de Gbs... à condition que le bout de cable fasse quelques centimètres

Hors, si c'est en "cablage" en bas de l'immeuble, y'a a plusieurs mètres.... Si t'as du Gbs max, c'est déja très très bien en pratique.


Du coup on en revient bien à que ça serait bien plus simple et lisible d'imposer une communication sur les performances réelles garanties plutôt qu'une communication sur la technologie qui n'est pas toujours aisément interprétable.



Ca se fait maintenant pour l'ADSL... mais la marge d'erreur est tellement grossière que ça sert à rien: Bonjour, vous aurez entre 4 à 20 Mbs


Dixit Orange, ils m'annonçaient entre 4 et 20 Mo de débit théorique. Super la fourchette, en gros, tu peux être un jours à 4 Mo, ramer comme un rat mort, mais tant que tu descend pas en dessous de 4 Mo, ils s'en foutent et ne feront rien pour toi.


à moins d'avoir des débits garantis comme pour les professionnels, ce sera ainsi.
Les débits garantis, ça se paie très cher...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]