ARM grand gagnant du salon CES 2011 ?

Le par  |  0 commentaire(s)
ARM Cortex logo pro

Au salon CES 2011 de Las Vegas, on ne compte plus les gadgets motorisés par un processeur ARM. Et les annonces faites par Microsoft ou Nvidia ouvrent à cette architecture d'abord mobile de nouveaux horizons. Et font grimper le titre ARM en Bourse.

ARM logoARM est déjà depuis longtemps un acteur majeur dans le domaine des produits mobiles grâce à une architecture qui cherche à équilibrer consommation d'énergie et puissance. La présence de processeurs ARM dans les smartphones et les tablettes, deux segments de marché très dynamiques, ont prolongé l'effet d'une situation déjà très dominante dans la téléphonie mobile.

Cette année, le salon CES 2011 est fortement consacré aux tablettes et aux smartphones ( notamment pour annoncer des produits compatibles LTE pour l'opérateur Verizon Wireless ). On ne compte plus parmi les dizaines de produits annoncés le nombre de ceux qui embarquent un processeur ARM en provenance de divers fondeurs.

C'est déjà en soi une démonstration de force, les tablettes utilisant d'autres types de processeur se comptant presque sur les doigts de la main. Quant aux smartphones, ce n'est pas encore cette année qu' Intel, qui se débat pour préparer ses propres processeurs mobiles sous architecture x86, sera capable de lui faire de l'ombre.


L'appui de Microsoft / Windows 8
Mais les perspectives du groupe ARM, déjà florissantes dans le secteur mobile, ne s'arrêtent pas là. Depuis 2010 se mettent en place les ingrédients qui vont permettre une extension des processeurs ARM vers de nouveaux domaines comme les ordinateurs ou les serveurs.

Et là encore, le salon CES 2011 ouvre des portes : Microsoft a en effet annoncé que Windows 8 supportera l'architecture ARM, en plus de x86. Cela prépare la voie vers de " vraies " tablettes sous Windows, c'est à dire optimisées pour un usage mobile ou nomade.

Les tablettes Windows dévoilées avant le CES constituent plus des assemblages entre Windows 7 et des processeurs qui ne sont pas vraiment optimisés pour ces usages tandis que celles qui y sont annoncées apportent plus d'espoir grâce à l'utilisation de la plate-forme Intel Atom Oak Trail, mais elles ont encore tout à prouver en matière de réactivité et d'autonomie.


Les investisseurs y croient

Plusieurs fondeurs ont été annoncés comme partenaires : Nvidia ( avec le Project Denver ), Texas Instruments et Qualcomm. Ils préparent les SoC  ( System on Chip ) ARM optimisés pour Windows 8 qui serviront dans des produits mobiles mais aussi dans des ordinateurs ou des serveurs.

Ces différents éléments promettent de nombreux débouchés ( au détriment d' Intel ? ) et les investisseurs ne s'y trompent pas : la valeur du titre ARM en Bourse a grimpé à son plus haut depuis sept mois, grimpant de 13% après l'annonce de Microsoft pour Windows 8.

Rappelons que ARM ne produit pas les processeurs mais en conçoit l'architecture qui est ensuite utilisée sous licence par des fondeurs. Ces derniers l'adaptent, y ajoutent des briques et proposent ensuite leur processeur d'applications qui peut s'appeler Tegra ( Nvidia ), OMAP ( Texas Instruments ), Armada ( Marvell )...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]