Etude : les astronautes partis en mission spatiale lointaine ont le coeur plus fragile que les autres

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
astronaute apollo 11

Les astronautes qui ont marché sur la Lune deviennent plus fragiles du coeur que ceux restés en orbite proche de la Terre. Une étude met en avant les risques sanitaires pour les futurs explorateurs de l'espace.

astronaute apollo 11Le retour de l'astronaute Scott Kelly, après 340 jours d'affilée passés dans la station spatiale internationale (ISS), a montré les effets de l'apesanteur à moyen terme sur la santé, provoquant divers troubles liés à la perte de masse osseuse et musculaire, mais aussi à la répartition différente des flux sanguins et des conséquences des radiations.

Ces données sont précieuses et vont être comparées à celles de son frère jumeau resté sur terre, l'astronaute Mark Kelly. Et à l'heure où l'avancée des technologies fait déjà rêver certains à une colonisation de la Lune et à des missions humaines sur Mars dans les prochaines décennies, une étude, certes réalisée avec un échantillonnage faible, vient rappeler que l'espace n'est pas encore une simple villégiature de l'espèce humaine.

Publiée dans le journal Scientific Reports, l'étude a porté sur l'examen des causes de la mort de 42 astronautes issus des missions spatiales lointaines de la NASA, comme Apollo et Gemini. Elle observe notamment que les astronautes de la mission Apollo sont mort de maladie cardiaque plus fréquemment que les autres, même ceux restés en orbite basse autour de la Terre.

LG chem astronaute nasaLa cause pourrait provenir de l'irradiation par les rayons cosmiques et de l'apesanteur qui modifierait la structure des cellules sanguines, augmentant le risque de défaillance cardiaque.

Des sept astronautes de la mission Apollo ayant réalisé un alunissage, trois sont morts de maladie cardiaque, avec un âge de décès prématuré, soit 43%, à comparer avec les 27% de décès dans la population normale associée à ce type de pathologie, et aux 10% observés parmi les 35 astronautes ayant passé au moins 15 jours en orbite autour de la Terre.

Etant donné le faible échantillon, les résultats devront être vérifiés mais des tests sur des souris placées en apesanteur et soumises à de fortes expositions de radiations ont montré que leurs cellules sanguines étaient modifiées et de nature à provoquer une maladie cardiaque, tandis que ces mêmes radiations pouvaient également perturber le fonctionnement du cerveau.

L'étude se veut surtout une mise en garde de ne pas négliger ce risque en voulant aller trop vite, à l'heure où la possibilité de missions au-delà de la magnétosphère protectrice de la Terre sont envisagées.

Des études comparatives entre la santé des astronautes durant leur séjour dans l'espace et à leur retour sur Terre seront nécessaires, en essayant de déterminer quel est le seuil d'apparition des symptômes et désordres éventuels.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1913853
Je crois qu'ils sont obligés de faire du sport pour compenser tout ça non ?
Le #1913883
skynet a écrit :

Je crois qu'ils sont obligés de faire du sport pour compenser tout ça non ?


Sport ou pas, à moyen et long terme, la dégénérescence osseuse et musculaire se fait ressentir. Nos organismes ne sont pas conçus pour l'espace et même si l'on trouve le moyen de créer une micro-gravité (rotation de l'engin par ex.), d'autres facteurs plaident en défaveur de la vie dans l'espace :

- Problèmes psychologiques suite aux confinements de longue durée
- Exposition à un taux anormal de radiation (les protections ne suffiront pas à tout stopper)
- Problème événementiel majeur (éruptions solaires, pluies météoritiques, etc ...) qui sera létal aux personnes ou au matériel dans ce type d'environnement.
- Problèmes de financement pour la construction de stations dignes de ce nom : on est loin des super stations spatiales décrites dans nos films de sci-fi au vu des quelques "boîtes de conserve" qu'on a assemblé en orbite et qu'on appelle ISS.

Non, je reste bien ici bas, et si des aventuriers veulent se lancer, à leur guise. Ca nous fera de la place




Le #1913885
Ulysse2K a écrit :

skynet a écrit :

Je crois qu'ils sont obligés de faire du sport pour compenser tout ça non ?


Sport ou pas, à moyen et long terme, la dégénérescence osseuse et musculaire se fait ressentir. Nos organismes ne sont pas conçus pour l'espace et même si l'on trouve le moyen de créer une micro-gravité (rotation de l'engin par ex.), d'autres facteurs plaident en défaveur de la vie dans l'espace :

- Problèmes psychologiques suite aux confinements de longue durée
- Exposition à un taux anormal de radiation (les protections ne suffiront pas à tout stopper)
- Problème événementiel majeur (éruptions solaires, pluies météoritiques, etc ...) qui sera létal aux personnes ou au matériel dans ce type d'environnement.
- Problèmes de financement pour la construction de stations dignes de ce nom : on est loin des super stations spatiales décrites dans nos films de sci-fi au vu des quelques "boîtes de conserve" qu'on a assemblé en orbite et qu'on appelle ISS.

Non, je reste bien ici bas, et si des aventuriers veulent se lancer, à leur guise. Ca nous fera de la place


Exact, l'article sur Scott Kelly en parlait très clairement ^_^

Enfin, en tout cas c'est bien dommage que nos corps soient si peu adapté à la conquête spatiale
Le #1913890
C'est sûr qu'en faisant des statistiques sur une population de "sept astronautes de la mission Apollo" on peut en tirer des conclusions infaillibles...

(d'ailleurs, je me demande comment on arrive à "7 ayant réalisé un alunissage"; ils étaient 3 par mission, 1 en orbite lunaire et 2 qui alunissaient...)
Le #1913939
De retour sur Terre, le mec passé ses 50 ans, a 3 ou 4 fois plus de chances que les autres de mourir d'une crise cardiaque, et surtout plus tôt
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]