BlackBerry ne compte pas descendre trop bas en gamme avec BlackBerry 10

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
BlackBerry Z10 logo 02

Thorsten Heins, CEO de BlackBerry, répète ce qu'il avait déjà affirmé au lancement de BlackBerry 10 : le fabricant proposera des smartphones BlackBerry d'entrée de gamme mais sans descendre trop bas.

L'une des annonces fortes du salon MWC 2013 de Barcelone fut l'annonce par Nokia du téléphone Nokia 105 qui sera commercialisé au prix de 15 € HT. A côté du déferlement de smartphones multipliant les fonctionnalités mais qui finissent par avoir du mal à se distinguer, il peut sembler incongru mais il est pourtant cohérent avec la vision d'une croissance du marché de la téléphonie mobile qui va se jouer beaucoup plus sur les marchés émergents que dans les marchés établis.

Les smartphones aussi participeront à ce mouvement avec des terminaux d'entrée de gamme. La plate-forme Android se prête bien à cet exercice tandis que Nokia tente d'atteindre les mêmes niveaux de prix bas avec sa gamme Lumia sous Windows Phone.

L'enjeu est de taille mais dangereux : sans de forts volumes, la faiblesse des marges générés peut vite se retourner contre les fabricants. On comprend dès lors pourquoi certains acteurs comme HTC rechignent à se lancer dans cette voie, préférant cultiver leur image de marque et une certaine qualité sur des segments plus hauts.

BlackBerry Remember  De même pour BlackBerry, le salut n'est pas forcément dans des smartphones éponymes à très bas coût. Thorsten Heins, CEO de la société, a de nouveau souligné son intention d'amener sa gamme de smartphones BlackBerry 10 vers des points bas pour séduire des marchés comme l'Inde mais sans descendre sous les 100 dollars.

Lors d'une conférence, il a indiqué que l'on ne verra pas des terminaux BlackBerry à 50 ou 60 dollars dans un proche avenir pour concurrencer les fabricants chinois. La stratégie du fabricant n'est pas d'être présent sur tous les segments et il souhaite maintenir une certaine cohérence dans ses produits.

Le CEO de BlackBerry a souligné par exemple combien le BlackBerry Z10, pourtant commercialisé à 800 dollars, se vend bien en Inde, avec des stocks prévus pour cinq jours écoulés en deux.  Le fabricant cherchera toutefois à profiter de sa renommée et du succès de ses services dans le pays pour proposer aussi des terminaux très abordables.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]