BlackBerry licencie ? Apple les embauche !

Le par  |  2 commentaire(s) Source : All Things Digital
Alicia-keys-blackberry

Pendant que BlackBerry est en train de préparer la suppression de 4500 postes, Apple mène des opérations séduction pour recruter parmi les talents de gestion et d'ingénierie.

Sauf si un accord l'empêche expressément, le personnel débauché après fermeture d'un site ou pour cause de réorganisation fait souvent l'objet d'une attention particulière de la part de la concurrence. Les salariés dont une société se séparent disposent généralement d'une expérience et d'un savoir-faire que d'autres entreprises peuvent convoiter et il n'est pas rare de voir des phases de recrutement se dérouler presque aux portes des sites fermés.

BlackBerry logoAvec BlackBerry qui a annoncé vouloir se séparer de 4500 salariés pour faire face à la réduction de son activité et tenter de réduire ses coûts, cela fait beaucoup de monde qualifié qui se retrouve dans la nature...et dont les meilleurs profils peuvent être captés par un autre fabricant.

Logo Pro Apple Comme Apple, par exemple, qui a organisé une session de recrutement à Cambridge, Ontario, à deux pas du campus de BlackBerry à Waterloo moins d'une semaine après l'annonce du plan de restructuration. Contactés via le réseaux social professionnel LinkedIn, certains employés ont été invités à venir à l'événement armés de leur CV, avec l'attrait de possibles opportunités pour venir travailler sur "les terminaux et les systèmes d'exploitation mobiles parmi les plus avancés au monde".

Le groupe américain prévenait cependant que la plupart des postes se situent à Cupertino, sur le campus californien, mais que des assistances seraient fournies pour les heureux élus. Les invitations ciblaient certains employés de BlackBerry mais avec la possibilité de diffuser l'information à d'autres salariés.

Selon All Things Digital, l'événement du 26 septembre aurait fait le plein, ce qui paraît assez logique dans le contexte actuel et la recherche portait surtout sur des ingénieurs et des responsables logistiques. D'autres entreprises high-tech ont sans doute fait des démarches similaires...quand les anciens salariés ne cherchent pas à monter leur propre boîte.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1521432
Pourvu que ça dure!
Le #1522822
Faut arrêter là !! sur les 4 500 départs, il n'y a pas QUE des ingé ou des designers ..

En outre, on imagine mal BBY lâcher les salariés qui ont travaillé ou travaillent encore sur l'OS10, dont le 2ème update (plutôt majeure d'ailleurs) sort d'ici quelques jours.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]