Blue Origin : deuxième touchdown pour la fusée réutilisable New Shepard

Le par  |  4 commentaire(s)
Blue-Origin-lancement

Fondée par le patron d'Amazon Jeff Bezos, la société Blue Origin enregistre la réussite d'un deuxième vol d'essai pour sa fusée réutilisable New Shepard. Un décollage et un atterrissage en douceur sur la terre ferme pour la même fusée qui avait été lancée en novembre.

C'est presque en toute discrétion que Blue Origin a réussi avec succès le deuxième vol d'essai de son lanceur New Shepard après une première historique en novembre dernier, coiffant sur le poteau SpaceX et la Falcon 9 mais dans le cadre d'un vol uniquement suborbital.

Il n'y avait pas eu d'annonce particulière pour ce nouvel essai dont la réussite a été indiquée samedi. Au Texas, un État du Sud des États-Unis, la fusée New Shepard a décollé pour voler au dessus de la ligne de Kármán puis atterrir verticalement à proximité de son site de lancement.

New Shepard a atteint une altitude de 101,7 kilomètres avant que la capsule et le propulseur d'appoint ne reviennent sur Terre. La capsule pressurisée a effectué son retour à l'aide d'une rétrofusée et de trois grands parachutes qui ont ralenti la vitesse à 8 km/h avant de se poser. Elle a voyagé à vide, alors qu'elle est prévue pour accueillir six personnes.

C'est toutefois l'atterrissage à la verticale et en douceur du lanceur (moins de 7 km/h) qui demeure le plus spectaculaire comme on peut en juger dans la vidéo ci-dessous :

  

Le tour de force est que c'est la " même " fusée New Shepard qui est revenue sur la terre ferme comme elle l'avait fait en novembre. Outre les parachutes de la capsule d'équipage qui ont été changés, le système d'allumage de la fusée a été remplacé. Le reste a essentiellement consisté en des améliorations logicielles.

Quand SpaceX vise principalement la mise sur orbite de satellites et la réutilisation de sa fusée Falcon 9, Blue Origin se concentre sur le tourisme spatial pour des vols suborbitaux avec New Shepard. Les contraintes ne sont pas les mêmes. Jeff Bezos voit cependant plus loin.

Blue-Origin-atterrissage

" Notre vision : des millions de personnes qui vivent et travaillent dans l'espace. Vous ne pouvez pas y arriver en jetant le matériel ", écrit Jeff Bezos. Il souligne que New Shepard est le plus petit lanceur qui a été conçu. D'autres plus imposants sont prévus et il escompte pouvoir en dire plus dès cette année.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1877247
Remarquable en tout point de vue !
Tant par le décollage que l'atterrissage !
Ceci dit, pour l'envoi régulier de millions de personnes allant travailler (et vivre ?) dans l'Espace, on va atteindre des pics de fou en terme de pollution atmosphérique !!!

C'est pas le "coup de grâce" de l'écologie ?
Le #1877248
DeepBlueOcean a écrit :

Remarquable en tout point de vue !
Tant par le décollage que l'atterrissage !
Ceci dit, pour l'envoi régulier de millions de personnes allant travailler (et vivre ?) dans l'Espace, on va atteindre des pics de fou en terme de pollution atmosphérique !!!

C'est pas le "coup de grâce" de l'écologie ?


C'est pas le but hein, c'est juste envoyer des riches dans la stratosphère et les faire atterrir tranquillement. Une sorte de tourisme de riche quoi
Le #1877263
Safirion a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Remarquable en tout point de vue !
Tant par le décollage que l'atterrissage !
Ceci dit, pour l'envoi régulier de millions de personnes allant travailler (et vivre ?) dans l'Espace, on va atteindre des pics de fou en terme de pollution atmosphérique !!!

C'est pas le "coup de grâce" de l'écologie ?


C'est pas le but hein, c'est juste envoyer des riches dans la stratosphère et les faire atterrir tranquillement. Une sorte de tourisme de riche quoi


Heu ...
T'as lu la news ..... jusqu'au bout ?

Les ambitions de Jeff Bezos sont pourtant claires

« Notre vision : des millions de personnes qui vivent et travaillent dans l'espace. Vous ne pouvez pas y arriver en jetant le matériel ", écrit Jeff Bezos.»

Pour lui, l'Espace deviendrait semblable à un hall de gare aux heures de pointe ....

Le #1877381
DeepBlueOcean a écrit :

Safirion a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Remarquable en tout point de vue !
Tant par le décollage que l'atterrissage !
Ceci dit, pour l'envoi régulier de millions de personnes allant travailler (et vivre ?) dans l'Espace, on va atteindre des pics de fou en terme de pollution atmosphérique !!!

C'est pas le "coup de grâce" de l'écologie ?


C'est pas le but hein, c'est juste envoyer des riches dans la stratosphère et les faire atterrir tranquillement. Une sorte de tourisme de riche quoi


Heu ...
T'as lu la news ..... jusqu'au bout ?

Les ambitions de Jeff Bezos sont pourtant claires

« Notre vision : des millions de personnes qui vivent et travaillent dans l'espace. Vous ne pouvez pas y arriver en jetant le matériel ", écrit Jeff Bezos.»

Pour lui, l'Espace deviendrait semblable à un hall de gare aux heures de pointe ....


Oui enfin, ça, j'te rassure, on le verra pas de notre vivant hein
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]