Bluetooth sur WiFi, cause d'interférences sur les réseaux 3G

Le par  |  0 commentaire(s) Source : EE Times
Bluetooth SIG logo

En choisissant le protocole WiFi 802.11 plutôt que l' UWB pour les transmissions haut débit de la technologie Bluetooth, son groupe de promotion, le Bluetooth SIG, n'a peut-être pas tant gagné au change.

Bluetooth SIG logoPetit rappel : pour augmenter les débits de la technologie Bluetooth, qui tournent actuellement autour de 1 Mbps, et répondre ainsi aux nouveaux besoins des utilisateurs, le Bluetooth SIG, son groupe de promotion, pensait pouvoir utiliser le protocole UWB ( Ultra Wide Band ), qui offre des débits allant jusqu'à 480 Mbps à courte distance et qui sera également à la base du Wireless USB.

Problème, les fournisseurs de composants UWB n'ont pas été en mesure de produire les chipsets compatibles en quantité suffisante ( à cause de difficultés pour atteindre les débits prévus dans la bande 6 Ghz ), ce qui explique aussi le retard du lancement des premiers produits WUSB sur le marché, qui auraient dû être déployés fin 2007.

Pour pallier ce retard, le Bluetooth SIG a donc cherché une consolation dans l'emploi d'un protocole radio très utilisé : le 802.11, à la base du WiFi. Dans ce cas, la technologie est connue, bien intégrée et les livraisons de composants ne constitueront pas un problème pour donner des ailes au Bluetooth 3.0.


Interférences avec les technologies IMT-2000
Malheureusement, les premiers résultats de laboratoire risquent de compromettre ce beau scénario. En effet, selon un document technique de Staccato Communications, l'utilisation du protocole 802.11 pour porter la technologie Bluetooth à des débits de 20 Mbps provoque des interférences sur les appareils mobiles 3G et vraisemblablement WiMAX ( qui est depuis peu une norme IMT-2000, au même titre que la 3G ) dans un rayon de 8 mètres si la bande 2,6 GHz est employée, et 16 mètres pour la bande 2,3 GHz.

Le débat reste ouvert sur la réalité de ces interférences et la méthodologie employée pour obtenir ces résultats est en train d'être décortiquée mais voilà qui porte un coup à l'alternative du protocole WiFi comme soutien du Bluetooth haut débit.

L' UWB reste la solution de choix sur le long terme mais il faudra attendre que l'écosystème se stabilise, ce qui reportera d'autant l'émergence d'un Bluetooth 3.0 plus adapté aux besoins actuels de transfert de fichiers. A moins qu'une solution technique soit rapidement trouvée pour limiter les interférences.

Lors de l'annonce du support du protocole 802.11, en février dernier, le Bluetooth SIG envisageait déjà une utilisation intermittente, activée seulement lors des transferts lourds, le Bluetooth classique étant utilisé dans tous les autres cas.
Complément d'information
  • TI WiLink 8.0 : WiFi, Bluetooth, GNSS, FM et NFC en une puce
    A l'heure des smartphones, tablettes et ultrabooks à la finesse inégalée, où l'espace interne est réduit, et de la multiplication des connectivités, Texas Instruments dévoile sa nouvelle famille WiLink 8.0 qui embarque en une même ...
  • ABI : WiFi Direct et Bluetooth 4.0 partout en 2016
    Ils sont encore peu répandus mais les protocoles WiFi Direct et Bluetooth Low Energy ( Bluetooth 4.0 ) seront bientôt présents dans des milliards de gadgets, selon le cabinet d'études ABI Research.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]