BMW : une voiture autonome avec MobilEye et Intel d'ici 2021

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Bloomberg
BMW Vision Next 100

Le constructeur allemand prépare l'avenir dont il a donné la vision à long terme cette année en lançant le projet d'un véhicule autonome conçu en collaboration avec MobilEye, fournisseur des capteurs nécessaires, et le groupe Intel.

BMW Vision Next 100 03L'année 2016 marque les cent ans de la marque BMW et le constructeur allemand a montré par différents concepts Vision Next 100 son idéal de la voiture du siècle prochain, qu'elle soit routière, citadine ou luxueuse.

Dans toutes ces approches futuristes, la thématique du véhicule autonome piloté par une intelligence artificielle reste incontournable, même si le plaisir de la conduite les mains sur le volant n'est pas écarté, avec la possibilité de reprendre le contrôle ou de choisir de piloter directement le véhicule restant bien présente.

Et parce que les véhicules autonomes seront sur les routes d'ici quelques années seulement, le groupe BMW vient d'annoncer un partenariat de développement d'un tel véhicule avec l'entreprise israélienne MobilEye spécialisée dans la fourniture des capteurs qui sont les "yeux" de l'intelligence artificielle (fournisseur de Tesla pour son mode Autopilote, notamment) et avec le groupe Intel qui fournira les puissances de calcul nécessaires.

Cette alliance doit donner naissance à un véhicule autonome d'ici 2021 et la technologie intègrera le futur modèle haut de gamme iNext destiné à remplacer la Série 7. Cela passera par une conduite totalement autonome qui pourrait donner naissance à des flottes de taxis sans pilote, pour BMW mais aussi pour d'autres marques puisque le groupe imagine déjà de proposer son savoir-faire à d'autres constructeurs.

Il s'agit aussi de se positionner sur les technologies automobiles de demain par rapport à d'autres acteurs comme Tesla Motors ou Mercedes et, qui sait, de poser les bases pour un futur standard de la voiture autonome.

L'annonce de BMW annonce alors même que Tesla a mis en lumière le premier accident mortel lié à son système semi-autonome Autopilote, dont les capteurs ont été pris en défaut et alors que le conducteur n'était peut-être pas en situation de pouvoir corriger la trajectoire.

Le mode Autopilote est encore loin de réaliser tout le potentiel des véhicules totalement autonomes mais l'accident va vraisemblablement obliger à poser un cadre plus strict sur un ensemble de questions qui restent encore dans le flou.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1907920
Pratique pour changer un pneu crevé ou usé...


Peace.
Le #1907936
Ouais ... 2021 c'est demain
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]