Bombardier présente Antipode, un avion supersonique qui vole à 20000 km/h

Le par  |  16 commentaire(s)
Bombardier Antipode

Depuis la mise à la retraite du mythique Concorde, l'aviation civile ne dispose plus d'aucun avion de ligne supersonique. Pourtant, depuis plusieurs années se profile le retour de ce type de transport.

Les constructeurs aéronautiques du monde entier ont dans leurs cartons divers projets préfigurant du retour des avions de ligne supersoniques, mais pour l'instant, aucun appareil n'est officiellement annoncé.

Récemment, certains ont présenté des prototypes très ambitieux, comme Bombardier qui évoque un avion capable de transporter des passagers jusqu'à une vitesse de Mach 24, soit 24 fois la vitesse du son et 10 fois celle du défunt Concorde. À cette vitesse, la liaison Paris New York ne serait plus qu'à 11 minutes de vol, et les points du globe diamétralement opposés ne seraient désormais plus distants que d'une heure à peine.

Bombardier Antipode

Pour réaliser cet exploit, l'avion de Bombardier utiliserait des propulseurs pour prendre de l'altitude et se positionner à 12 000 mètres. Là, un autre propulseur plus proche d'un réacteur de fusée entrerait en jeu pour lui permettre de dépasser les 20 000 km/h.

Antipode, c'est son nom, n'est qu'au stade d'ébauche, et pour cause : de l'aveu de Charles Bombardier lui-même, il n'est "pas certain que les matériaux qui soient capables de supporter la température, la pression et l'effort sur la structure aient été inventés."

Quoi qu'il en soit, Bombardier a déjà une idée du prix de ce petit bijou : 150 millions de dollars pour ce qui se présente pour l'instant davantage comme un "jet d'affaires ou un avion militaire qui permettrait de transporter des chefs d'État à l'autre bout du monde en une heure en cas de crise par exemple". L'Antipode afficherait ainsi une capacité d'une dizaine de passagers, tout au plus. Le retour du Concorde ou de son successeur n'est donc résolument pas pour demain.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1879352
Et bah ! Il a une de ces gueules celui là !
On est loin du petit hérisson bleu tout mignon
Le #1879359
T'ain vive la pollution !
Le #1879360
Pour les durées de vol, il faudrait tenir compte des phases d'accélération/décélération pour avoir quelque chose de réaliste. Avec de telles vitesses de croisière, la durée de ces phases n'est plus du tout négligeable par rapport à la durée de la phase de croisière

Pour atteindre 20 000 km/h avec une accélération constante de 1G, il faut quasiment 10 minutes, idem dans l'autre sens pour s'arrêter... Et 1G, c'est déjà violent, c'est grosso modo l'équivalent de ce que fait une bonne voiture en freinage maximum, 3-4 fois ce qu'elle fait à l'accélération (0 à 100 en 10s, c'est 0.36G de moyenne)...

Donc même si ce projet voit le jour, on peut plutôt tabler sur au moins 45min-1h pour un Paris-NY (ce qui serait déjà excellent).
Le #1879361
Bonjour,

Je ne suis pas d'accord avec vos données et calculs. La distance orthodromique CDG-JFK est de 5840 km, 11 minutes de vol représentent une vitesse de 31860km/h, soit : plus de mach 25. Sans tenir compte des phases d'accélération et décélération .... On peut considérer que sur cette distance le temps serait de 29 minutes, ce qui en soit est une belle performance...

Bien à Vous !
Le #1879372
Avantage : A cette vitesse, la moindre bavure ou le moindre défaut sur le fuselage et l'avion est pulvérisé en morceaux de maximum 10 cm²... Pollution réduite au minimum
Le #1879384
Moi j'ai inventé un zavion super-hypra-sonic à mach 60, mais il n'est pas encore prêt car je ne suis "pas certain que les matériaux qui soient capables de supporter la température, la pression et l'effort sur la structure aient été inventés."

Pas de bol hein ?
Le #1879390
Vraiment utile ? ou indispensable ?
Un Paris - New York en 11 minutes environ, c'est pas à demander qui pourra se payer un tel voyage ....
A part les Chefs d'État, les milliardaires , les millionnaires (quand c'est soldé) on aura pas grand monde dans la fusée ...euh ! l'avion
Le #1879391
Pendant que Bombardier annonce un avion volant à Mach 24, la pauvre petite Air Force américaine annonce travailler sur un avion capable d'atteindre Mach 5 (http://tinyurl.com/jh7gtef).


Le #1879393
Ah, bah, moi, pareil pour le téléporteur, ils ont pas encore le matos pour le construire...
Le #1879407
12 000 m ? Ca me parait bien bas pour ne pas subir la chaleur du frottement.
Déjà, le Concorde en volant à 55 000 pieds (presque 17 000 m) avait chaud à seulement mach 2, alors à mach 24 !
Donc faut oublier 12 000 m.

A mon avis, le propulseur qui démarre à 12 000 m va permettre à l'avion de monter bien plus haut (plus de 20 000 m pour réduire le frottement) en accélérant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]