Serveurs ARM : Calxeda lève 55 millions de dollars

Le par  |  4 commentaire(s)
Caldexa EnergyCore

Signe d'une confiance des investisseurs, la société Calxeda a annoncé la levée de 55 millions de dollars qui vont aider à appuyer sa stratégie de conception de processeurs ARM pour serveurs.

Si l'architecture x86 d'Intel domine le secteur des serveurs, les dernières évolutions de l'architecture concurrente ARM, jusqu'ici plutôt réservée aux appareils mobiles, permettent d'imaginer son arrivée prochaine dans des serveurs basse consommation et pour des usages spécifiques.

Il ne s'agit pas tant de s'attaquer frontalement à Intel mais plutôt d'occuper des niches jusqu'ici peu exploitées, même si Intel a commencé à réagir pour y être présent aussi. Parmi les sociétés en pointe sur cette thématique des processeurs ARM pour serveurs, on trouve la société texane Calxeda qui développe une gamme de processeurs dédiés EnergyCore, annoncée l'an dernier.

C'est cette même gamme qui est au coeur du Project Moonshot du groupe HP annoncé fin 2011 et qui prépare l'émergence des serveurs ARM. Et si les serveurs ARM ne devraient pas vraiment arriver sur le marché avant 2014, les attentes sont déjà fortes.

Caldexa EnergyCore


Calxda vient ainsi d'annoncer une nouvelle levée de fonds de 55 millions de dollars, en provenance des fonds Austin Ventures et Vulcan Ventures qui s'ajoutent aux investisseurs actuels de la société, dont fait partie ARM Holdings.

La levée va permettre à la société, créée en 2008, de poursuivre ses efforts pour créer des processeurs ARM capables de gérer des applications Big Data, Web ou cloud computing tout en consommant peu d'énergie par rapport aux solutions actuelles.

La prochaine étape des développements va se jouer sur le passage à une architecture ARM 64 bit via le jeu d'instructions ARMv8 annoncé par ARM en octobre 2011 qui permettra d'effacer un certain nombre de limitations qui empêchent actuellement ARM de se positionner efficacement sur les serveurs.

Mais la concurrence sur les serveurs basse consommation se jouera aussi du côté des processeurs x86, avec des acteurs comme SeaMicro ( racheté plus tôt dans l'année par AMD ) spécialisés dans les micro-serveurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1042712
10 fois moins cher en électricité
10 fois moins de chaleur à évacuer en climatisation

Le #1042752
dsant a écrit :

10 fois moins cher en électricité
10 fois moins de chaleur à évacuer en climatisation


Mais 100 fois moins performant qu'un CPU traditionnel pour serveur. Il n'y a pas de miracle Maintenant, tout dépend de l'usage du serveur équipé d'un tel CPU mais je crois que pour les moyennes ou grosses configurations, rien ne remplacera (pour l'instant) un Xeon (ou son homologue AMD).
Le #1042772
Ulysse2K a écrit :

dsant a écrit :

10 fois moins cher en électricité
10 fois moins de chaleur à évacuer en climatisation


Mais 100 fois moins performant qu'un CPU traditionnel pour serveur. Il n'y a pas de miracle Maintenant, tout dépend de l'usage du serveur équipé d'un tel CPU mais je crois que pour les moyennes ou grosses configurations, rien ne remplacera (pour l'instant) un Xeon (ou son homologue AMD).


C'est certain que la génération à venir ne rivalisera pas avec un Xéon.

Mais si ils seront 100 fois moins performants comme tu sembles le croire, ils seront aussi 200 fois moins énergivores.
Ces ratios ne sont pas fidèles, c'est juste pour te montrer que pour l'instant, le rapport perfs/conso est en faveur des puces ARM même de génération actuelle.

Phoronix a fait des tests à conso identique entre plusieurs cartes équipées de Cortex A9 et un malheureux CPU Intel Atom (ben oui... conso identique).
Evidemment le résultat est en faveur du cluster de Cortex, qui fait mieux à conso équivalente, et SANS optimisation énergétique du concept (une alim par carte, des périphériques alimentés inutiles, etc...).
http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=phoronix_effimass_cluster&num=1
Le #1043042
LoLoMatiC a écrit :

Ulysse2K a écrit :

dsant a écrit :

10 fois moins cher en électricité
10 fois moins de chaleur à évacuer en climatisation


Mais 100 fois moins performant qu'un CPU traditionnel pour serveur. Il n'y a pas de miracle Maintenant, tout dépend de l'usage du serveur équipé d'un tel CPU mais je crois que pour les moyennes ou grosses configurations, rien ne remplacera (pour l'instant) un Xeon (ou son homologue AMD).


C'est certain que la génération à venir ne rivalisera pas avec un Xéon.

Mais si ils seront 100 fois moins performants comme tu sembles le croire, ils seront aussi 200 fois moins énergivores.
Ces ratios ne sont pas fidèles, c'est juste pour te montrer que pour l'instant, le rapport perfs/conso est en faveur des puces ARM même de génération actuelle.

Phoronix a fait des tests à conso identique entre plusieurs cartes équipées de Cortex A9 et un malheureux CPU Intel Atom (ben oui... conso identique).
Evidemment le résultat est en faveur du cluster de Cortex, qui fait mieux à conso équivalente, et SANS optimisation énergétique du concept (une alim par carte, des périphériques alimentés inutiles, etc...).
http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=phoronix_effimass_cluster&num=1


D'accord avec toi sur le progrès réalisé sur le rapport : Performances/Consommation. Mais où je reste septique c'est sur l'usage de ce genre de CPU sur des serveurs. Ca va servir à quoi d'avoir un CPU moins énergivore si les requêtes au serveur "laguent" à fond les manettes (étant donné son manque de puissance) ? C'est un peu comme les voitures électriques. C'est beau sur le papier mais les ventes ne décollent pas étant donné leur faible autonomie (par comparaison).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]