Des chercheurs cassent les limites de transfert de la fibre optique

Le par  |  11 commentaire(s)
fibre-optique

Alors que la fibre optique continue de se déployer à travers le monde et dans certaines zones plus lentement qu'ailleurs se pose une question : faut-il encore attendre cette technologie ou est-elle sur le point de se faire dépasser ?

Une équipe de chercheurs de l'institut Qualcomm de San Diego vient d'annoncer que la fibre optique pourrait théoriquement ne pas être dépassée, jamais, ou du moins ne pas devenir obsolète.

Fibre-optiqueCes derniers se sont ainsi penchés sur les limites de cette technologie, à savoir que pour envoyer des données plus loin ou plus vite d'un poste à un autre, il convient d'amplifier le signal lumineux qui passe au travers des brins de fibre optique. Or, plus la force du signal augmente, plus il y a de risques de créer des interférences et d'obtenir des erreurs voire une coupure de la réception des données. Plus il y a de lumière qui traverse les brins, plus il y a de chances que cette dernière se transfère vers les connexions voisines, avec en bout de chaine un signal tellement parasité que le décodeur serait incapable de le déchiffrer. Mais cette fois, les chercheurs ont fait sauter les barrières en réussissant à faire transiter des données sur 12 000 km sans aucun amplificateur de signal.

En faisant entrer une grande quantité d'énergie dans les signaux optiques, cela crée une interruption qui peut être anticipée par les chercheurs. Ce phénomène, connu comme le Crosstalk par les scientifiques, peut être à la fois anticipé, mais aussi réglé en inversant le signal lorsqu'il approche de sa cible. Au final, le signal a pu être augmenté de 2000 % tout en proposant une communication parfaite entre les deux points.

Cette découverte permettrait de réaliser des gains significatifs en termes de débits pour l'Internet mondial, mais aussi à l'échelle locale chez les particuliers

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1848627
Belle performance ! Espérons que leur dispositif pourra être installé sur le réseau sans devoir tout refaire !
Mais bon, j'pense qu'après ça, il n'y aura plus trop de solutions pour augmenter encore le débit de nos connexion...
Le #1848633
Safirion a écrit :

Belle performance ! Espérons que leur dispositif pourra être installé sur le réseau sans devoir tout refaire !
Mais bon, j'pense qu'après ça, il n'y aura plus trop de solutions pour augmenter encore le débit de nos connexion...


c'est ce qui est beau aujourd hui c'est de ce dire que ce que l'on a comme technologie n'est que le début. je suis pas sur que les gars qui ont en 1840 commençaient a télégraphier aurai pu ce dire qu'un jour on pourrai envoyer des photos par le réseau.
Le #1848635
C'est vrai ! Mais autant avec le cuivre, on pouvait voir des techniques permettant d'augmenter le débit "facilement" (refroidir les cable, la fibre, etc...) mais quand on sait que nos données circulent à la vitesse de la lumière aujourd'hui, la prochaine étape, si ce n'est la compression ou la connexion multiple, je ne vois pas ce qu'elle peut être...
Le #1848638
"Ce phénomène, connu comme le Crosstalk par les scientifiques, peut être à la fois anticipé, mais aussi réglé en inversant le signal lorsqu'il approche de sa cible."

Si je comprends bien, il n'y a pas d'amplificateur, mais d'autres types de "connecteurs" pour inverser le signal, etc. Est-ce qu'on y gagne vraiment ? Est-ce que c'est installable sur l'architecture déjà existante ?
Le #1848640
@Liar : "Est-ce qu'on y gagne vraiment ?" 2000% ça te semble un gain insuffisant ?
Sinon, oui, j'me pose aussi la question de l'intégration au réseau déjà en place.

Le #1848647
A moins que la news ne soit incomplète, çà veut dire qu'on pourra envoyer un signal plus puissant, donc plus loin à la même vitesse. Je ne vois pas le rapport avec le débit
Le #1848664
Safirion a écrit :

Belle performance ! Espérons que leur dispositif pourra être installé sur le réseau sans devoir tout refaire !
Mais bon, j'pense qu'après ça, il n'y aura plus trop de solutions pour augmenter encore le débit de nos connexion...


Ce sont les débits des factures après.
Le #1848671
bartoli a écrit :

A moins que la news ne soit incomplète, çà veut dire qu'on pourra envoyer un signal plus puissant, donc plus loin à la même vitesse. Je ne vois pas le rapport avec le débit


"Plus il y a de lumière qui traverse les brins, plus il y a de chances que cette dernière se transfère vers les connexions voisines, avec en bout de chaine un signal tellement parasité que le décodeur serait incapable de le déchiffrer."

Que ce soit un signal électrique ou lumineux, en général, moins il est parasité, plus le débit effectif augmente.
Après, je n'ai pas cherché plus loin pour pouvoir l'affirmer
Le #1848676
Cela va-t-il permettre de faire de la réplication synchrone sur de plus grandes distances ?
Le #1848685
Sinon si on regarde la publication, les chercheurs ont fait de la pré-distorsion pour limiter les effets non-lineaires quand le power dans la fibre est augmenté. Et de l'amplification optique a été utilisé, mais pas de répéteur (détecteur/ré-émetteur), donc rein de particulier sur l'amplification.
Et dans le papier de Science, ils rapportent l'expérience pour seulement 1020km, donc je sais pas d'ou ce 12000km vient.
Ni le 2000% augmentation de signal...


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]