Fibre optique : les PME commencent à s'équiper...doucement

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Orange Pro
Orange fibre

Le dernier baromètre Novascope d'Orange relève une poussée de l'équipement en fibre optique au sein des petites entreprises de moins de 50 salariés.

Le déploiement de la fibre optique est l'un des grands chantiers des opérateurs télécom et son extension permet à plus d'acteurs d'en profiter. Le baromètre Novascope d'Orange note une poussée du raccordement en fibre des petites entreprises de moins de 50 salariés.

Orange-logo En décembre 2014, 7% des entreprises françaises de 0 à 49 salariés (qui sont presque 5 millions en France) étaient équipées en fibre optique pro, contre tout juste 3% en décembre 2013. Ce taux grimpe à 9% pour les entreprises comptant de 10 à 49 salariés.

Malgré cette progression, le taux d'équipement reste modeste au regard de celui de la catégorie des moyennes entreprises (50 à 499 salariés) qui a atteint 27% en décembre 2014, contre 22% un an auparavant.

Les petites entreprises les plus concernées sont celles de l'enseignement et de la recherche (18%, suivies du secteur bancaire et assurances (16%) et de l'industrie agroalimentaire et mécanique (13%). Orange met en avant l'évolution des débits qui sont passés de 100 Mbps à l'arrivée de la fibre en 2007 à 500 Mbps en 2012 et désormais à 1 Gbps depuis 2014 en FTTH qui apporte la fibre de bout en bout, au contraire du FTTA (ou FTTLA) pour lequel la fibre s'arrête au pied de l'immeuble et le raccordement final se fait sur cuivre, avec des débits bien moindres.

L'opérateur en profite pour rappeler son effort d'investissement sur le déploiement fibre national, avec encore en avril un programme de 3 milliards d'euros d'investissement qui permettra de fibrer à 100% d'ici fin 2016 les villes de Bayonne, Brest, Caen, Lyon, sept communes de la métropole lilloise, Metz, Montpellier, Nice et Paris.

Orange fibre pro infographie

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1844005
Wtf 15 Mbits/s pour le FTTLA et 8 pour le vdsl ?!?
Le #1844051
belloir74 a écrit :

Wtf 15 Mbits/s pour le FTTLA et 8 pour le vdsl ?!?


Et oui, les débits théoriques c'est sympa, le débit réel c'est autre chose !

Avec la fibre, FTTLA on est souvent en 30Mbps, mais ca c'est du max... et ca ne comprends pas l'upload qui est souvent a 2-3 Mbps

De la même manière, les débits VDSL dépendent de la longueur de la ligne, et les bon débit, c'est quand tu est moins de 1km du central... ce qui n'est jamais le cas dans les zones d'activités
Le #1848571
Haldriel a écrit :

belloir74 a écrit :

Wtf 15 Mbits/s pour le FTTLA et 8 pour le vdsl ?!?


Et oui, les débits théoriques c'est sympa, le débit réel c'est autre chose !

Avec la fibre, FTTLA on est souvent en 30Mbps, mais ca c'est du max... et ca ne comprends pas l'upload qui est souvent a 2-3 Mbps

De la même manière, les débits VDSL dépendent de la longueur de la ligne, et les bon débit, c'est quand tu est moins de 1km du central... ce qui n'est jamais le cas dans les zones d'activités


Pour le FTTLa le début varie uniquement en fonction du nombre de personnes mais en heure creuse on a toujours 30 mégas et en moyenne on a quand même plus que 15 méga. Pour l'holocauste c'est 1 méga ou 2 si on active une option (gratuite) sur le site de numericable.

Pour le vdsl si on a 15 méga ça veut dire que que l'on est chez un opérateur de merde car l'adsl2 offre un meilleur débit sur les lignes qui ont une atténuation correspondant à 15m en vdsl2
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]