Cisco : des objectifs de croissance réalistes qui rassurent

Le par  |  0 commentaire(s)
Cisco logo pro

En proposant des objectifs de croissance revus à la baisse mais plus conformes à la réalité du marché de l'équipement réseau, en parallèle de sa grande restructuration, John Chambers, CEO de Cisco, a su rassurer les marchés.

Cisco_Nouveau_LogoAprès s'être éparpillé dans des activités grand public, émoussant sa présence sur son coeur d'activité que sotn les équipements réseau et laissant la concurrence en profiter, le groupe Cisco a choisi de tailler dans ses effectifs et de revenir à ses fondamentaux.

John Chambers, son CEO, a annoncé au mois de mai la nécessité de modifier en profondeur le fonctionnement de la société, ce qui passe par la fermeture des activités grand public ( ou leur fusion dans d'autres branches du groupe ) et la suppression d'une partie de son effectif pour revenir à une activité d'équipementier réseau.

Ce sont environ 9% de ses salariés qui sont visés par la restructuration, donnant l'occasion d'alléger les coûts de fonctionnement du groupe et de regrouper certaines activités. En contrepartie, il faut se résoudre à ne plus connaître la forte croissance des dernières années et à se contenter d'une évolution plus modeste, au moins dans les trois années à venir.


Croissance plus faible mais croissance tout de même
C'est ce qu'a annoncé le directeur financier du groupe, Frank Calderoni, lors d'une conférence investisseurs, en indiquant que la prévision de croissance annuelle du chiffre d'affaires de Cisco sur les trois ans à venir était ramenée à une fourchette de 5 à 7%, au lieu de 12 à 17% précédemment, tandis que le bénéfice net devrait progresser de 7 à 9% annuellement.

Entre la restructuration en cours au sein du groupe et cette nouvelle anticipation plus réaliste par rapport aux conditions du marché ( concurrence renforcée, incertitudes économiques ), les marchés ont plutôt bien accueilli la nouvelle, le cours de Cisco grimpant de 1,6% après l'annonce.

Le directeur financier a également indiqué que l'équipementier devrait maintenir ou améliorer ses parts de marché sur ses segments d'activité. Dans le même temps, des rumeurs concernant un remplacement du CEO John Chambers ont commencé à émerger pour mener à bien cette phase particulière du redressement de Cisco.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]