Radio numérique terrestre : consultation publique pour du DAB+

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Les Echos
radio numérique

Le CSA relance une consultation publique concernant la technologie à adopter pour la Radio Numérique Terrestre, dans un nouvel effort pour tenter de la faire émerger.

La RNT ( Radio Numérique Terrestre ) a connu d'une certaine façon le même sort que la TMP ( Télévision Mobile Personnelle ) : un projet ambitieux, devant réunir de nombreux acteurs mais des difficultés pour se mettre d'accord sur la norme et un modèle économique mis en cause par les principaux intéressés.

A tel point que les dernières préconisations portaient sur l'instauration d'un moratoire de quelques années, le temps de voir s'il n'était pas possible de s'inspirer de l'expérience d'un autre pays dans lequel le projet aurait réussi à s'enraciner.

Mais le CSA ( Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ) continue de porter l'idée, alors que des démarches ont déjà été engagées pour identifier les futurs acteurs de la RNT, et vient de lancer une consultation publique pour tenter de faire accepter le standard DAB+ plutôt que le DMB qui était au coeur du projet jusqu'à présent.


Le DAB+ changerait-il la donne ?
radio numériqueSelon le journal les Echos, le CSA avance des arguments de coûts réduits tout en maintenant la même qualité sonore dans l'espoir de convaincre les grands groupes privés de la radio opposés au projet de RNT dans sa forme actuelle.

La RNT en DAB+ aurait l'avantage de permettre d'augmenter le nombre de radios par multiplex et de réduire le coût de diffusion pour chacune. Par ailleurs, la question de la disponibilité des terminaux compatibles, toujours cruciale au lancement d'un tel projet, serait plus facilement résolue, plusieurs pays ayant adopté ce standard et déployant déjà des appareils.

Dans sa consultation, le CSA suggère que le DAB+ pourrait se positionner comme complément du DMB, voire comme son remplaçant. Pour activer le dossier RNT, il compte délivrer les autorisations de diffusion accordées en 2009 sur Paris, Marseille et Nice et souhaite élargir l'accès à 20 villes supplémentaires.

S'il peut compter sur le soutien du groupe Radio France, l'opposition des radios privées reste forte car pour elles, le DAB+ ne fait que déplacer le problème : moins de coûts directs mais la nécessité d'augmenter le nombre de radios pour occuper le spectre, posant encore et toujours la question du modèle économique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #940261
mon paternel ne recois toujours pas la fm dans son bléde. Avant de révolutionner la radio, faudrait peut-être faire en sorte que l'existante fonctionne.
Le #940361
que donnera ces radio quand on voit les problèmes de reception de la TNT.
Un autoradio numérique donnerait quoi si la qualité de la reception varie ?
En Fm la qualité du son diminue et parfois le s' interrompt .
en numérique on passera directement de net à rien?
Le #940421
J'ai déjà un poste Dab+ qui capte plein de stations utilisant ce mode de diffusion en région Parisienne...
Anonyme
Le #940631
Faut surtout trouver le moyen d'augmenter les taxes audiovisuels....
Le #940731
La radio numérique terrestre est l’arlésienne du moment, je connais cette technique depuis des années et je désespère de la voir enfin être mise en service en France et dans une norme déjà déployée dans d'autres pays pour ne pas faire les mêmes erreurs du passé (TV en 819 lignes alors que pratiquement tout le monde avait misé sur le 625 lignes ; système SECAM couleur au lieu du PAL etc ...)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]