Curiosity : les radiations pourraient finalement empêcher tout vol habité vers Mars

Le par  |  25 commentaire(s) Source : The Verge
voyage vers mars radiations

Alors que différentes sociétés privées ont partagé leur optimisme quant aux prochaines missions habitées vers Mars, la sonde Curiosity vient de jeter un froid sur leurs ambitions.

Jusqu’ici les spécialistes du monde entier, NASA y compris avaient prévu que le trajet qui nous sépare de Mars présenterait un obstacle conséquent : celui des radiations.

voyage vers mars radiations Inspiration Mars avait annoncé prévoir la situation et utiliser les cavités du module gonflable qui doit amener un couple d’humains à l’horizon 2018 à proximité de la planète rouge en les remplissant des déjections et autres détritus.

Pourtant, c’est la sonde Curiosity qui vient de révéler de nouvelles données en partageant les divers relevés réalisés pendant son voyage vers Mars.

Si les radiations à la surface de la planète ont été annoncées comme suffisamment faibles pour ne pas représenter de risque pour l’homme, la quantité de radiations pendant le trajet est beaucoup plus problématique que ce qui a été envisagé jusqu’ici.

De nouvelles analyses concernant les relevés de la sonde ont ainsi indiqué que même le bouclier anti radiation de la sonde, actuellement le plus puissant, n’aurait pas suffi à protéger un homme de subir des doses létales de radiation.

marsrays Ainsi, malgré sa protection, la sonde aurait encaissé plus de 466 millisieverts de rayons cosmiques pendant son voyage de 253 jours. Des doses qui augmentent significativement les risques de développement de cancer à long terme, et entrainent des lésions sur le court terme.

« Les astronautes souffriraient ainsi de lésions à la cataracte, mais également au niveau du système nerveux central. Les risques de développer une maladie cardiovasculaire sont aussi importants. » Déclare Cary Zeitlin, scientifique de la NASA.

C’est le RAD ( Radiation Assessment Detector) de Curiosity qui a constaté ces pics de radiation. Le module surveille constamment deux types de radiations à la surface de Mars : celles produites par les éruptions solaires, connues sous le nom de particules d’énergie solaire ( SEP) qui se veulent généralement faibles et qui ne nécessitent pas de protection qu’on ne maitrise pas déjà, mais surtout un autre type de radiation bien plus dangereux, les rayons cosmiques.

curiosity C’est véritablement le rayonnement cosmique qui représente actuellement un frein à l’exploration humaine de Mars, puisqu’il est actuellement très complexe de se protéger de haute dose de bombardements avec les solutions dont nous disposons.

Pire encore, une protection inadaptée face à ces astroparticules peut en accroitre la nocivité. Ces astroparticules ont la caractéristique de pouvoir se séparer quand elles traversent certains matériaux et d’exploser comme des shrapnels en produisant davantage de radiations.

Selon Mark Looper, chercheur à l’Aerospace Corporation, les atomes d’hydrogène pourraient représenter un bouclier efficace à ces rayons cosmiques : « dans une situation idéale, un vaisseau serait alors couvert de glace ». Une solution loin d’être réalisable et qui aurait toutefois une alternative : le polyéthylène, un plastique qui pourrait s’inviter prochainement dans les boucliers des navettes.

Finalement, les prochaines missions vers Mars ne sont peut-être pas aussi proches que ce que nous l’ont fait penser les dernières déclarations.

Complément d'information
  • Curiosity reprend finalement du service
    Curiosity, la sonde d'exploration sur mars s'était accordé une petite pause, le temps de basculer sur un système de secours après une défaillance. Une pause prolongée par un avis de tempête solaire visiblement surestimée par la ...
  • Curiosity : une découverte pas vraiment
    Laconique à souhait, l'annonce de la NASA au sujet de la dernière mesure effectuée par Curiosity a fait l'effet d'une bombe. Mais, après avoir enflammé le Web, il se pourrait que la découverte qualifiée de "stupéfiante" ne soit pas ...

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1336222
Mouais...

Avant de songer à aller sur Mars, je pense qu'ont devraient déjà se demander comment traverser la ceinture de Van Allen

Quand nous aurons franchi cette barrière radio active, nous pourrons songer à nous éloigner un peu de la terre
Le #1336232
"Curiosity : les radiations pourraient finalement empêcher tout vol habité vers Mars"
Ah bon? Qui l'aurait cru?
Franchement, je ne vois pas l'intérêt d'envoyer des colonies là bas, avant qu'on arrive à y faire pousser un arbre on a le temps je pense... Pour moi il faudrait des dizaines de générations d'hommes-cobayes sur place avant de pouvoir identifier tous les problèmes de survie qu'impliquent un environnement totalement différent du notre, et à mon avis bien plus importants que ceux que l'on risque avec notre réchauffement climatique et tout ça. Mais bon vu qu'il semble y avoir des volontaires, qu'ils y aillent!
Le #1336272

Les astronautes Autrichiens qui crapahutaient dans le désert du Maroc vont pouvoir rentrer chez eux !

Martians Go Home disait monsieur Ray
Le #1336342
"Jusqu’ici les spécialistes du monde entier, NASA y compris avaient prévu que les radiations dans l’espace sur le trajet qui nous sépare de Mars constitueraient un obstacle conséquent : celui des radiations."

y'a pas comme un bug dans la phrase ?: les radiations constitueraient un obstacle, celui des radiations.
Le #1336392
cyril01270 a écrit :

Mouais...

Avant de songer à aller sur Mars, je pense qu'ont devraient déjà se demander comment traverser la ceinture de Van Allen

Quand nous aurons franchi cette barrière radio active, nous pourrons songer à nous éloigner un peu de la terre


Moi j’écoute van Allen je ne le traverse pas
Le #1336402
Mars dans 20 ans (une news précédente)
Le #1336442
Ulysse2K a écrit :

Mars dans 20 ans (une news précédente)


Comme le dit l'autre un mars et ça repart pour nul,part.
Le #1336462
micropastis a écrit :

cyril01270 a écrit :

Mouais...

Avant de songer à aller sur Mars, je pense qu'ont devraient déjà se demander comment traverser la ceinture de Van Allen

Quand nous aurons franchi cette barrière radio active, nous pourrons songer à nous éloigner un peu de la terre


Moi j’écoute van Allen je ne le traverse pas


Je pense que tu écoutes plutôt du : Van Halen


Le #1336492
cyril01270 a écrit :

Mouais...

Avant de songer à aller sur Mars, je pense qu'ont devraient déjà se demander comment traverser la ceinture de Van Allen

Quand nous aurons franchi cette barrière radio active, nous pourrons songer à nous éloigner un peu de la terre


Je ne pense pas que ce soit la ceinture de Van Allen le problème... Déjà elle n'est pas radioactive, en plus l'homme l'a déjà franchie en allant sur la Lune...

Le #1336512
milamber a écrit :

cyril01270 a écrit :

Mouais...

Avant de songer à aller sur Mars, je pense qu'ont devraient déjà se demander comment traverser la ceinture de Van Allen

Quand nous aurons franchi cette barrière radio active, nous pourrons songer à nous éloigner un peu de la terre


Je ne pense pas que ce soit la ceinture de Van Allen le problème... Déjà elle n'est pas radioactive, en plus l'homme l'a déjà franchie en allant sur la Lune...



La ceinture de Van Allen est bien une zone à radiations "relativement" importantes (par rapport à la vie sur Terre), mais c'est très très peu comparée aux radiations subies dans l'espace "éloigné".

Il faut une protection adéquate pour la traverser, sous peine de subir les effets qu'une exposition importante à des radiation (voir la mort à court terme sans aucune protection)

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]