Paris et Londres main dans la main pour étudier un projet de drone de combat

Le par  |  4 commentaire(s) Source : AFP
dassault BAE.

S'il est un domaine dans lequel les armées européennes affichent un sérieu retard, c'est bien celui des drones de combat. Alors que la France annonçait l'année dernière la commande de plusieurs drones armés aux forces américaines, BAE Systems et Dassault viennent d'annoncer un partenariat pour développer le drone de combat de demain.

La France et la Grande-Bretagne travailleront prochainement main dans la main à la réalisation d'un projet commun de drone de combat, dont l'objectif est d'intégrer les armées d'ici 2030.

Taranis Les délégués à l'armement des deux pays ont ainsi remis les contrats d'études sur la faisabilité d'un " système de combat aérien futur" (FCAS) aux industriels Dassault Aviation et BAE Systems.

Les études doivent aboutir début 2017, un modèle de démonstration devant être présenté dans la foulée. L'objectif de l'accord est de permettre la mise au point d'un drone multirôle capable de rivaliser avec les solutions américaines dans différents domaines d'application : de la surveillance à la récolte d'informations tactiques, jusqu'aux frappes en territoire hostile.

Ces drones devraient permettre d'accéder à des points sensibles de zones de conflit sans risquer la vie de pilotes de chasse. Ce sont 250 millions d'euros qui ont été débloqués pour financer le lancement des études, 50 millions d'euros par État, le reste étant investi par les industriels.

Dans le prochain drone de combat, c'est Rolls-Royce et Safran qui seront en charge de la propulsion, quand Selex ES et Thales se chargeront de l'électronique embarquée et des capteurs.

Pour les deux industriels, le challenge est de taille. Le projet permettra d'afficher l'excellence technologique européenne dans les secteurs de pointe, et surtout en aéronautique, un domaine traditionnellement maitrisée par l'Europe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1816230
Et même que les vols d'essais, s'effectueront au dessus des .... centrales nucléaires
Le #1816239
Ça va avoir de la gueule un drone Rolls-Royce avec le Spirit of Ecstasy sur le capot


(je rigole, je sais que Rolls-Royce construit aussi des moteurs d'avion depuis longtemps)
Anonyme
Le #1816283
J'ai toujours du mal à comprendre la coopération Franco-Britannique quand on sait que second est toujours çà la solde des Américains et je doute qu'il n'y ai pas de fuites à un moment ou un autre sur les secrets de fabrication...
Le #1816376
A ce niveau là je pense que les fuites sont dans tous les sens mais nous en sommes pas au courant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]