Danemark : les FAI contre la riposte graduée

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Ecrans.fr
teleindustrien_logo

La riposte graduée gagne doucement les pays membres de l'UE. Après l'Angleterre, dont les FAI ont accepté le principe de la riposte graduée, c'est au tour du Danemark de présenter un projet aux principes similaires à ceux de notre nationale HADOPI. Malheureusement pour l'IFPI, l'association des FAI danois se prononce contre le projet de loi.

teleindustrien_logoLes opérateurs français, Xavier Niel en tête, ne sont pas les seuls à s'opposer à la riposte graduée. Au Danemark aussi, le ministère de la Culture a récemment présenté un projet de loi dérivé de la loi HADOPI française. Il aurait aimé que les FAI du pays pratiquent une riposte graduée en trois temps : un internaute pris en train de télécharger des fichiers soumis à la propriété intellectuelle recevrait un message d'avertissement par le FAI la première fois. S'il récidive, sa bande passante serait restreinte et c'est en cas de seconde récidive que celui-ci verrait son accès fermé et l'impossibilité d'obtenir un abonnement chez un concurrent.

Alors qu'en Angleterre, les fournisseurs d'accès Internet locaux ont accepté de tester des dispositions proches, les FAI danois n'ont pas l'air du même avis. Regroupés au sein du Telekommunikationsindustrien, l'association de l'industrie des télécommunications, les FAI ont déclaré ne pas souhaiter prendre part à des activités de " surveillance et de détection ". Ils pointent en effet du doigt le fait qu'à l'ère des accès sans fil, on ne peut être sûr de qui utilise quel accès. Il n'est en effet pas rare de trouver encore des routeurs WiFi protégés uniquement par clé WEP, jugée aujourd'hui bien insuffisante.

Le projet a été élaboré en collaboration avec l'IFPI, la fédération internationale de l'industrie phonographique. Pour les FAI, les propositions faites, comme la suspension de l'abonnement, sont vraiment " disproportionnées ". Ces arguments semblent partagés par une partie des eurodéputés, qui se sont déclarés à plusieurs reprises hostiles au projet et allant notamment à l'encontre des Droits de l'Homme.

Cependant, cette prise de position n'a pas valeur si la loi est adoptée. Elle pourra cependant infléchir  la décision du gouvernement danois si l'opinion publique suit. Certains objecteront qu'à l'instar de Free - qui ferait pression sur le gouvernement par  le biais de ses prises de position pour obtenir une 4ème licence 3G bien mal partie -, les FAI ne veulent pas se tirer une balle dans le pied en surveillant leurs abonnés et en devant résilier une partie de leurs abonnements.
Complément d'information
  • Plaintes contre Apple au Danemark
    En étant caustique, on pourrait dire qu'Apple s'est mis tout seul sur la touche, au Danemark : plusieurs dizaines d'utilisateurs d'ordinateurs portables iBooks et PowerBooks reprochent à la marque américaine de ne pas ...
  • Après la France, Apple contré par le Danemark
    Alors qu'Apple défend corps et âme ses iPods et sa plateforme de musique en ligne iTunes, mis à mal par un amendement de la loi DADVSI, le Danemark prend le relais en adoptant une position similaire.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #324581
Si les FAI voulaient vraiment combattre cette législation inique, il leur suffirait de s'unir et de se concerter pour "mettre en panne" l'Internet de leur pays un jour de semaine entre 9h et 17h. Vu la pagaille et les répercussions économiques que cela créerait, les gouvernements ne pourraient pas continuer de rester sourds à leurs protestations. Mais les FAI veulent-ils vraiment s'opposer aux lois de style HADOPI ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]