En Californie, les datacenters prennent l'eau

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Google datacenter

La Californie compte toujours plus de datacenters qu'il faut refroidir et toujours moins d'eau pour le faire, alors que la sécheresse de l'Etat devient problématique.

Google-data-center-douglasLes datacenters californiens prennent l'eau, littéralement. De l'eau pour refroidir par air conditionné leurs installations et qui commence à attirer l'attention alors que l'état de sécheresse en Callifornie se fait plus vif et commence à obliger les autorités à imposer des restrictions.

Avec plus de 800 datacenters sur son territoire, et sans compter les nombreuses salles informatiques des entreprises high-tech de la Silicon Valley, la consommation d'eau de ces installations prend évidemment des proportions importantes : un datacenter de taille moyenne (15 megawatts) consommerait ainsi autant d'eau à l'année que trois hôpitaux ou deux parcours de golf 18 trous.

Si la majeure partie utilise l'eau municipale, des efforts sont en cours pour utiliser de l'eau non traitée ou de l'eau de pluie. D'autres gestionnaires tentent de réduire l'utilisation en fonction de la météo. Certains s'appuient sur des solutions de refroidissement sans eau mais cela implique souvent de consommer plus d'électricité, ce qui va à l'encontre des efforts déjà menés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1846926
S'ils avaient été plus prévoyants dans les années fastes (pluvieuses), les politiciens locaux auraient continué à construire des retenues et des stockages d'eau comme leurs prédécesseurs dans les années 50 à 70.

Mais non, alors que tout le monde sait que la côte ouest US est régulièrement à risque de sécheresse prolongée (dû au phénomène naturel récurrent ENSO), on a préféré écouter les escrologistes et stopper tout investissement pour limiter les risques de manque d'eau pour des motifs futiles, tout en stimulant la construction en zone aride.

Quand jugera-t-on les crimes environnementalistes ?
Le #1846928
Fermons déjà les golfs, cela économisera l'eau pour les datacenters...
Si on lit bien, un golf consomme plus d'eau qu'un hôpital... c'est la que se trouve l'abus !
Le #1846941
tmtisfree a écrit :

S'ils avaient été plus prévoyants dans les années fastes (pluvieuses), les politiciens locaux auraient continué à construire des retenues et des stockages d'eau comme leurs prédécesseurs dans les années 50 à 70.

Mais non, alors que tout le monde sait que la côte ouest US est régulièrement à risque de sécheresse prolongée (dû au phénomène naturel récurrent ENSO), on a préféré écouter les escrologistes et stopper tout investissement pour limiter les risques de manque d'eau pour des motifs futiles, tout en stimulant la construction en zone aride.

Quand jugera-t-on les crimes environnementalistes ?


oui ou alors on arrête de construire des datacenter qui produisent une qtt importante de chaleur dans des coins chaud et aride pour les construire dans des zones ou la température et beaucoup plus froide et on ce sert de la chaleur produite pour chauffer les villes comme a Lulea suède...






Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]