Dishfire : la NSA collecte plus de 200 millions de SMS par jour

Le par  |  4 commentaire(s) Source : The Guardian
NSA

À chaque semaine sa nouvelle révélation concernant les opérations de surveillance de la NSA. Cette fois, c'est au tour du programme "dishfire" d'être dévoilé par The Guardian et Channel 4.

Les informations concernant les opérations secrètes de la NSA révélées par Edward Snowden via les journaux comme The Guardian et Channel 4 continuent d'affluer. Et c'est donc au tour du programme Dishfire d'être révélé au grand public.

Sous ce nom se cache un vaste programme d'écoute et de collecte de messages textes SMS à travers le monde. Selon l'ancien membre de la CIA, le programme permettrait à l'agence de renseignement américaine de récolter plus de 200 millions de SMS par jour, sans cibler réellement d'utilisateurs spécifiques.

SMS Cette base de données impressionnante passerait ensuite dans les mains d'un service dédié baptisé " Prefer" dans le but de monter des rapports détaillés exploitables par l'agence. Dans son ensemble, le programme a été présenté en interne à la NSA en juin 2011, un rapport faisant référence aux SMS comme " une mine d'or à exploiter".

Les informations collectées par la NSA vont des noms, numéros de téléphone, image, et messages échangés, permettant de créer des schémas et de mettre en avant des habitudes de chaque utilisateur. La NSA exploiterait ainsi plus particulièrement des SMS provenant de banques, confirmant des transactions financières, des calendriers partagés, mais également les messages relayés par les opérateurs pour informer leurs clients d'un changement de réseau lors du passage des frontières.

Le programme serait également capable de conserver des traces d'appels manqués, de mots de passe ou d'informations concernant directement les cartes SIM.

Que les citoyens américains se rassurent, il semblerait que Dishfire se concentre davantage sur les SMS échangés à l'étranger d'après les rapports, les données collectées dans le pays étant rapidement effacées pour ne conserver que les données internationales. L'ampleur réelle de l'opération reste actuellement incertaine, mais The Guardian note que la NSA indiquerait à ses analystes de concentrer leurs efforts sur une liste inférieure à 1800 numéros de téléphone.

Un porte-parole de la NSA a renouvellé ses précédentes déclarations auprès du journal et appuyant que " L'implication de la NSA dans la collecte d'informations de façon arbitraire et sans contrainte est totalement fausse", ajoutant que les activités de l'agence " sont concentrées et spécifiquement déployées contre, et seulement contre, des cibles étrangères qui nécessitent une surveillance." Concernant le programme Dishfire plus précisément, le porte-parole indique que " La protection de la vie privée des citoyens américains est présente tout au long du processus, qu'il s'agisse de l'utilisation, de la manipulation, de la rétention et de la diffusion des données SMS."

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1629722
" La protection de la vie privée des citoyens américains est présente tout au long du processus, qu'il s'agisse de l'utilisation, de la manipulation, de la rétention et de la diffusion des données SMS."

Ofc.
Le #1629782
""Les informations collectées par la NSA vont des noms, numéros de téléphone, image, et messages échangés, ""

je ne suis pas techniquement au point, mais Images ce n'est plus du sms c'est du MMS non ?

Le #1629932
Ils doivent bien s'amuser à la NSA.
Le #1630092
Ah bon? dans une autre news, on nous disait qu'ils ne regardaient que les "métadonnées"...

on nous aurait menti alors?
rhoo, c'est pas bien ça....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]