Drones militaires : Paris et Londres investissent plus de 2 milliards d'euros

Le par  |  10 commentaire(s)
Drone Neuron 1

La France et la Grande-Bretagne ont récemment conclu un accord pour l'investissement de 2 milliards d'euros dédiés à un programme commun de démonstrateur de drones de combat avec pour objectif la création d'une flotte de drones opérationnels d'ici 2030.

Paris et Londres ont confirmé à Amiens ce jeudi leur intention de poursuivre le développement commun d'une nouvelle plateforme de drone de combat, avec un investissement de plus de 2 milliards d'euros à la clé.

L'accord fait suite à un programme conjoint lancé en 2010 avec la signature des traités militaires de Lancaster House. Depuis janvier 2014, la France et la Grande-Bretagne ont signifié souhaiter unir leurs compétences dans la préparation de la future génération de systèmes aériens de combat. Dassault Aviation et BAE Systems s'étaient ainsi vu confier une étude de faisabilité avec un budget de 150 millions d'euros.

Taranis drone militaire UK

Pendant deux ans, les deux sociétés vont étudier la faisabilité du projet, puis, dès 2017, il sera question de "préparer le développement de démonstrateurs opérationnels de drones de combat à taille réelle d'ici à 2025". La livraison des premiers drones de combat opérationnels devrait intervenir d'ici 2030.

Drone neuron 2

Le drone en question sera capable de réaliser des missions d'opération et de surveillance, d'identification de cibles, mais aussi de réaliser des frappes stratégiques. Il sera capable de voler seul, piloté depuis un opérateur ou même de se déplacer en formation avec d'autres drones ou des avions de combat habités.

Chaque pays apportera son expertise dans le domaine : la France devrait récupérer des idées et technologies développées pour le drone nEUROn tandis que la Grande-Bretagne exploitera le travail réalisé sur le drone Taranis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1883993
Pour les spécialistes : Pourquoi parle t on ici de "démonstrateurs" ?
Le #1883996
15 ans pour les voir arriver ?
Faut être patient !
En même temps, s'ils finissent à nous faire des drones indépendant qui peuvent tuer sans personne derrière pour contrôler...
Le #1884001
Le brexit serait malvenu pour ce projet...
Le #1884003
lebonga a écrit :

Le brexit serait malvenu pour ce projet...


Le brexit n’empêchera pas les accords bi-nationaux. On a fait le concorde avant l'entrée de l'UK dans la CEE.

Il permettra même d'augmenter les ventes de champagne. J'ai prévu d'en acheter une caisse si les anglais se barrent.
Le #1884025
Bof, la durée de mise à disposition pourrait s’allonger, le budget de la Défense français servant souvent de variable budgétaire (voir les reports de crédits d'une année sur l'autre), il y a deux jours un report concernant la Défense portait sur dix milliards d'euros, dont neuf à l'équipement des forces !
Anonyme
Le #1884035
150 millions pour une étude de faisabilité ? Ce n'est pas un peu exagéré ?

Il est curieux de voir cette coopération pour la création d'un drone commun alors qu'il y a moins de 2 mois, la DGA choisissait le Patroller de Sagem pour équiper l'armée de terre, et non pas le Watchkeeper de Thalès qui équipe déja l'armée britannique.

La coopération est donc future et ne commence pas dès maintenant.
Le #1884037
Manque juste les Etats-Unis et peut-être aussi le Canada ... et les Alliés se retrouvent réunis pour la même cause
Le #1884064
Les Anglais sont échaudés par le désastre F35.... mais, il y a un mais.... ils reviendront toujours à leurs premiers amours USA.... avec un gros risque pour le magistral NEURON
Le #1884103
DeepBlueOcean a écrit :

Manque juste les Etats-Unis et peut-être aussi le Canada ... et les Alliés se retrouvent réunis pour la même cause


Sauf qu'avec leurs 800 milliards de budget, les USA n'ont pas besoin de nous !
Surtout que notre drone qu'on aura en 2020, eux l'aurons au moins 5 ans avant nous...
Le #1884110
J'espère pour le coup que le budget des militaires sera réduit dans d'autres branches.

Des drones pour le plus avoir à risquer de vie humaine militaire, bon bah plus autant besoin de financer la formation d'un majoritaire tas de débile qui ne jurent que
par l'embauche facile et retraire en or ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]