Apple et Google ensemble pour récupérer les brevets de Kodak

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Bloomberg
Kodak logo

Au sein du consortium prêt à racheter la propriété intellectuelle de Kodak, condition nécessaire à a sortie de sa situation de faillite, on trouve les frères ennemis Apple et Google réunis pour l'occasion.

Dans le contexte de guerre des brevets qui fait trembler l'industrie mobile, l'acquisition de propriété intellectuelle reste un enjeu d'importance puisqu'elle constitue aussi bien une défense qu'une arme économique pour faire plier la concurrence.

Et la conquête des brevets peut aller très loin. En 2011, Google a tenté de récupérer les brevets mobiles mis aux enchères par l'équipementier canadien Nortel, en situation de faillite, mais a dû renoncer face à l'émergence d'un consortium réunissant Apple, Microsoft et RIM, prêt à quadrupler la mise pour lui barrer la route.

Cela a conduit à une conséquence à la mesure de la frustration exprimée par les représentants de Google : le rachat de Motorola Mobility et de ses milliers de brevets. En toile de fond de ces événements, on trouve la guerre menée par Apple ( mais aussi Microsoft ) contre Android, avec une stratégie consistant à s'attaquer aux partenaires de l'écosystème plutôt qu'à l'éditeur de la plate-forme mobile.


Les brevets peuvent aussi rapprocher
Kodak logo Mais cet appétit de brevets ne met pas toujours Apple et Google en opposition et il peut même leur arriver de s'allier. C'est semble-t-il le cas pour l'acquisition des 1100 brevets d'Eastman Kodak, les deux groupes faisant partie du consortium prêt à en faire l'acquisition pour au moins 500 millions de dollars.

Cela fait plus d'un an que Kodak essaie de trouver un repreneur pour cette propriété intellectuelle liée au traitement de l'image sur mobile, espérant en tirer 2 milliards de dollars pour renflouer des caisses vidées par une activité en berne, mais sans succès, les propositions ne dépassant guère 300 millions de dollars.

Placé sous le régime des faillites aux Etats-Unis, le groupe a bâti un plan de remise à flot avec ses créanciers mais à la condition de vendre les 1100 brevets pour au moins 500 millions de dollars. Apple et Google ont sans doute considéré que le temps était venu de s'associer pour récupérer une propriété intellectuelle à bon prix, et encore plus en mutualisant les coûts d'acquisition au sein d'un consortium les réunissant.

Il semblerait que les deux groupes aient tenté leur chance précédemment de façon indépendante mais en faisant des propositions bien en-deça de 500 millions de dollars. En s'alliant, ils peuvent atteindre le prix minimum à partir duquel Kodak acceptera de céder décemment ses brevets et lui permettra de relancer son activité.

Complément d'information
  • La plainte d'Eastman Kodak contre Apple et RIM affaiblie
    Dans une décision préliminaire, l' ITC rejette la requête d' Eastman Kodak qui accusait Apple et RIM d'exploiter sans autorisation certaines de ses technologies pour les les capteurs photo. La bataille n'est cependant pas terminée.
  • Violation de brevets : Eastman Kodak attaque Apple et RIM
    La sarabande des litiges sur les brevets se poursuit dans le domaine des smartphones. Cette fois, c'est Eastman Kodak qui s'en prend à Apple et Research in Motion, considérant que ces sociétés utilisent sans autorisation des ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1111692
Une fois les brevets vendue il vont faire comment chez kodak pour relancer le bizness.
Le #1111852
Ils vont prévoir une Licence dans les conditions de cession
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]