ECA IT180 : le drone qui peut piéger les pilotes de drones malveillants

Le par  |  6 commentaire(s)
ECA IT180.

Pour lutter contre les drones aux vols pas toujours autorisés ou maîtrisés, le groupe ECA a développé un technologie embarquée sur son drone IT180 qui se charge de repérer en flagrant délit les pilotes des engins.

Les survols de sites sensibles (centrales nucléaires, sites militaires...) par des drones ces derniers mois ont reposé les questions de la régulation de ces nouveaux engins et celle des moyens d'interception à disposition.

Le survol intempestif et répétés de plusieurs centrales nucléaires françaises, sans que le ou les auteurs puissent être interceptés, ne peut qu'inciter au développement de techniques de défense et de neutralisation.

ECA IT180.

Le groupe ECA, entreprise française spécialisée en robotique, annonce avoir développé une technologie de localisation du "pilote d'un drone malveillant en moins d'une minute". Cette technologie est embarquée sur un drone IT180 de la société et fonctionne en deux étapes : le drone "localise le pilote grâce à sa technologie embarquée puis, dans un second temps, s'en approche pour procéder à son identification par ses caméras".

Plutôt que courir après le drone (qui disparaît souvent dans la nature) ou de chercher à le neutraliser en vol, ECA propose donc une solution qui "ne laisse plus aux pilotes malveillants la possibilité de disparaître" et permet aux forces de l'ordre de réagir rapidement au sol.

ECA indique que son dispositif a déjà été évalué deux fois par les autorités françaises, permettant de localiser des pilotes dans un rayon de 700 mètres et en moins d'une minute. Le drone IT180 utilisé dispose d'une autonomie de 120 minutes et une portée de 10 kilomètres, avec la possibilité d'embarquer diverses charges utiles (caméra, capteurs...).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1839280
Le malheur des uns fait le bonheur des autres
Le #1839305
Le drone IT180 utilisé dispose d'une autonomie de 120 minutes et une portée de 10 kilomètres.

C'est moi ou ces chiffres sont délirants vu les dimensions et les fonctions de l'engin ?
Le #1839313
5COMM a écrit :

Le drone IT180 utilisé dispose d'une autonomie de 120 minutes et une portée de 10 kilomètres.

C'est moi ou ces chiffres sont délirants vu les dimensions et les fonctions de l'engin ?


Si, c'est possible. Par contre avec les cameras et capteurs l'autonomie sera drastiquement réduite
Le #1839368
Avant les espionnages-touristiques de centrales, ce type de drone militaire n'aurait servi a rien.


On se demande donc qui etait vraiment derriere tout ca...
Le #1839387
Je pense que les chiffres sont bon quand il s’agit de matériel pour l'armé ou la police l'autonomie est plus importante vue que les composants utilisés sont de catégorie militaire avec des caractéristiques bien précise en terme de tenu en température consommation d’énergie et autre.
Le #1839392
micropastis a écrit :

Je pense que les chiffres sont bon quand il s’agit de matériel pour l'armé ou la police l'autonomie est plus importante vue que les composants utilisés sont de catégorie militaire avec des caractéristiques bien précise en terme de tenu en température consommation d’énergie et autre.


Les "normes militaires" c'est fini depuis presque 20 ans ! L'idée que l'armée profite de composants plus performant que le grand public est un cliché que l'on retrouve
facilement à la tv ou au cinéma. J'ai fais l'erreur de le croire jusqu'à il y'a
quelques années. source : CIRISI de Lille.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]