e-GPS : CSR veut réunir signaux GPS et cellulaires

Le par  |  2 commentaire(s) Source : EE Times
Logo CSR

Combiner signaux GPS et signaux cellulaires dans les combinés mobiles compatibles GPS pour offrir meilleure réactivité que le A-GPS, c'est l'astuce du système e-GPS que va présenter CSR à l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone.

Logo CSRLe britannique CSR multiplie les solutions GPS pour mobiles en prévision du décollage de ce marché au cours de l'année 2008. Après avoir développé une solution en collaboration avec Samsung qui permettrait de diviser par deux le coût du module, la société s'apprête à dévoiler une autre technologie de son cru, baptisée e-GPS ( enhanced GPS ).

L'idée consiste à récupérer les signaux GPS et les signaux cellulaires afin d'obtenir une plus grande réactivité et un temps de recherche de première position plus rapide qu'en utilisant la technologie A-GPS ( Assisted GPS ) qui consiste à obtenir les éphémérides des satellites sur plusieurs jours.


Une première position GPS presque instantanée
Selon EE Times, la technologie e-GPS de CSR est le fruit de son rachat des sociétés Nordnav Technologies et Cambridge Positioning Systems, il y a un an. A l'époque, CSR indiquait vouloir combiner Bluetooth et GPS sur une même puce pour un coût unitaire d'environ 1 dollar.

Ce projet n'est pas abandonné mais il a permis l'émergence d'autres initiatives, parmi lesquelles l'éventualité de la création d'un Forum e-GPS regroupant des fabricants de terminaux, des intégrateurs et des opérateurs afin d'améliorer les systèmes de positionnement depuis un téléphone portable.

Un tel Forum pourrait être annoncé en amont du Mobile World Congress mais déjà CSR travaille avec un grand fabricant de téléphones en vue de l'intégration de sa technologie e-GPS, qui est conçue pour prendre peu de place et consommer un minimum d'énergie.

Selon les représentants de CSR, des comparatifs entre techniques e-GPS et A-GPS montrent les avantages du premier au niveau du temps de premier positionnement ( TTFF ) qui serait obtenu en moins de 4 secondes et plus vite que le A-GPS dans les zones de faible réception des signaux GPS.

Cela lui donnerait des performances très proches de celles de la dernière innovation de la société SiRF Technology, qui a annoncé la technique SiRF InstantFixII, promettant un temps de premier positionnement de l'ordre de 5 secondes, en utilisant une méthode complètement différente à base d'estimations des positions des satellites.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #195648
Navizon fonctionne déjà sur ce principe (geolocalisation cellulaire et même wifi). Le "problème" est toujours le besoin de connection data souvent payante pour récupérer la position des tours cellulaires environnantes.
Le #195649
Oui, tout à fait. C'est pourquoi CSR tente de mobiliser l'industrie autour de son procédé afin de contourner ce genre de problème.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]