Electronics Arts : bilan financier mitigé, CEO débarqué

Le par  |  4 commentaire(s)
Electronic Arts logo

Les temps sont difficiles pour les éditeurs de jeux vidéo et Electronic Arts ne fait pas exception. La fin d'année 2012 a été moins bonne que prévu, ce qui ne lui permettra pas de tenir ses objectifs financiers. Conséquence, son CEO John Riccitiello est débarqué.

Les éditeurs de jeux vidéo doivent faire face à la mutation du secteur qui a conduit à l'émergence de jeux gratuits sur les réseaux sociaux et aux jeux sur smartphones et tablettes qui affaiblissent le modèle économique traditionnel.

Pour les gros éditeurs, les franchises restent le nerf de la guerre mais les retours financiers qu'elles rapportent ont un effet d'une durée de plus en plus courte tandis que la prise en compte des nouvelles tendances nécessite du temps et se heurte à de nouveaux concurrents ayant un temps d'avance.

Electronic Arts BRANDLes gros éditeurs connaissent donc des difficultés pour maintenir leur niveau d'activité. Electronic Arts a ainsi prévenu que la fin d'année 2012 ayant été moins bonne que prévu, notamment du côté de la franchise Medal of Honor, la société ne tiendra pas ses objectifs financiers pour son année fiscale 2013.

Et alors que la société vient de prévenir que les bénéfices pour le trimestre en cours seront dans la fourchette basse prévue, voire légèrement en-dessous, le CEO John Riccitiello, en poste depuis 2007, vient d'annoncer qu'il quitterait la tête du groupe et le conseil d'administration dès le 30 mars prochain.

Larry Probst, président du conseil et ancien CEO, prend les rênes par intérim de l'éditeur en attendant de trouver un nouveau dirigeant. Riccitiello était sous pression depuis plusieurs trimestres après plusieurs faux pas, dont le dernier en date reste le cafouillage technique du lancement de SimCity.

Pour les analystes, son départ fait sens pour relancer Electronic Arts avant l'arrivée des consoles de jeu de nouvelle génération chez Sony ( PlayStation 4 ) et Microsoft ( Xbox 720 ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1230062
Comme je vomis EA et ses stratégies pourries... Aprés avoir faire de la repompe/de la merde (EAStore, des studios talentueux fermés, de l'exploitation de franchise jusqu'à l'os, des DRMs systématiques, du DLC en veux-tu en voilà...), les dirigeants n'ont toujours pas compris qu'un peu de qualité et une stratégie saine ne faisait pas de mal.

A bientot pour FIFA 2014 !
Le #1230112
graveen a écrit :

Comme je vomis EA et ses stratégies pourries... Aprés avoir faire de la repompe/de la merde (EAStore, des studios talentueux fermés, de l'exploitation de franchise jusqu'à l'os, des DRMs systématiques, du DLC en veux-tu en voilà...), les dirigeants n'ont toujours pas compris qu'un peu de qualité et une stratégie saine ne faisait pas de mal.

A bientot pour FIFA 2014 !


C'est exactement ça... J'ai l'impression qu'ils ne remettent même pas en question leurs nouvelles stratégies de l'argent l'argent l'argent, et le plaisir des joueurs on s'en tape !
C'est quand même dingue, je pense qu'ils ne lisent pas les réclamations et les critiques des joueurs, sinon ils s'en sortiraient bien mieux ! A une époque, c'est un réel plaisir de dire "E A SPORTS, TSEUNEGAIME" comme un teubé. Bah maintenant même pour rire j'en veux plus...
Le #1230202
Comme de quoi vendre des jeux complets (avec dlcs) à 120$ ça ne fonctionne pas vraiment...
Anonyme
Le #1230572
« les franchises restent le nerf de la guerre mais les retours financiers qu'elles rapportent ont un effet d'une durée de plus en plus courte »

Ben c'est proportionnel à la réduction de la durée des des jeux de plus en plus courte.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]