Une salariée d'un établissement scolaire licenciée pour ses critiques sur Facebook

Le par  |  18 commentaire(s)
Facebook-logo

Une aide-documentaliste travaillant dans un établissement scolaire de l'agglomération de Vichy a récemment été licenciée pour avoir tenu des propos jugés déplacés sur son profil Facebook.

C'est en novembre dernier que l'affaire se noue : une jeune aide-documentaliste d'un établissement scolaire de Vichy entend une conversation qu'elle juge inappropriée de la part de certains professeurs.

Facebook-at-Work-logoDes enseignants se seraient ainsi moqués de certains élèves pendant leur pause déjeuner. La goutte d'eau pour l'employée qui indiquera par la suite que la situation durait de longue date, et qui entraine la publication d'un "coup de gueule " sur sa page Facebook le soir même.

Elle publie alors un simple commentaire : " Combien de pros dans l'Éducation nationale à être désabusés ? ", mais le rapprochement est rapidement fait, et la question lance un large débat rassemblant plus de 3000 intervenants sur le réseau social.

Parmi les intervenants, des professeurs de l'établissement dans lequel elle travaille... Les propos sont récupérés, et transmis à la direction. En conséquence, l'employée a été mise à pied pendant 48 heures avant d'être finalement licenciée pour " faute lourde".

"J'ai été maladroite, je n'aurais pas dû m'exprimer comme ça publiquement et me servir de Facebook comme un défouloir " regrette l'ex-employée qui évoque toutefois "une sanction très forte " au regard des propos.

L'établissement n'a pas souhaité commenter l'affaire, pour l'instant, rien n'indique si l'employée portera le dossier devant un tribunal.

Complément d'information
  • Une employée de Konami porte plainte pour discrimination
    Il ne fait pas bon être une femme qui travaille et une mère dans le même temps au Japon. Une employée de chez Konami en a fait la triste expérience, et poursuit maintenant la société, après que celle-ci lui ait diminué son salaire ...
  • Une ex-employée de Nissan condamnée pour diffamation
    Au travers de plusieurs actualités, à l'instar de celle relatant l'affaire Draker ou d'une autre évoquant le récent cas d'un freenaute attaqué par Free, nous avions tenu à rappeler que le contenu ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1830273
"Les propos sont récupérés, et transmis à la direction" ... On a beau le dire et le redire que tout ce qui est déposé sur le Net doit être considéré comme du domaine publique... Mais non, c'est des balivernes... Et bien, je ne la plains pas ! C'est si génial les réseaux sociaux
Le #1830274
D'un autre côté, comment ne pas être désabusé. Payé de moins en moins. Charge de travail allant en sens inverse du fait de nouveaux textes créant en général des usines à gaz empêchant d'être efficace plus que d'obtenir des résultats (bref travailler plus pour obtenir moins de résultats !). Retrait de presque tous les moyens de pression sur les élèves (on parle de redoublement zéro d'ici quelques mois, autres sanctions de plus en plus diffiicle à mettre en oeuvre quand l'élève est vu comme l'égal du professeur). Simplification à l'extrême des exigences pour que tout le monde ait le bac, en travaillant ou pas (ou si peu). Faire de la pub. à la TV pour recruter ne va pas suffire, j'en ai peur. Quant à souligner le fait que nombre de professeurs sont désabusés, je ne vois pas en quoi il s'agit d'une faute. C'est la réalité. Et on peut comprendre pourquoi. D'autant que les enseignants ne doivent pas être les seuls à être désabusés dans leur travail. Loin s'en faut. J'imagine qu'il y a d'autres propos plus discutables par la suite sans quoi la sanction est disproportionnée et témoigne d'une administration qui refuse la critique parce qu'elle sait combien elle est juste et combien cette administration est responsable de la situation.
Anonyme
Le #1830301
"Elle publie alors un simple commentaire : " Combien de pros dans l'Éducation nationale à être désabusés ? ", mais le rapprochement est rapidement fait, et la question lance un large débat rassemblant plus de 3000 intervenants sur le réseau social."...

J'aimerai bien connaître le reste du contexte, car j'ai du mal à saisir le côté litigieux et ce qui a poussé l'établissement à la licencier pour "faute lourde", ce qui est extrêmement grave comme sanction ???

M'est avis qu'elle n'en restera pas là et qu'il y aura une suite devant les tribunaux...
Le #1830310
Arobase40 a écrit :

"Elle publie alors un simple commentaire : " Combien de pros dans l'Éducation nationale à être désabusés ? ", mais le rapprochement est rapidement fait, et la question lance un large débat rassemblant plus de 3000 intervenants sur le réseau social."...

J'aimerai bien connaître le reste du contexte, car j'ai du mal à saisir le côté litigieux et ce qui a poussé l'établissement à la licencier pour "faute lourde", ce qui est extrêmement grave comme sanction ???

M'est avis qu'elle n'en restera pas là et qu'il y aura une suite devant les tribunaux...


Perdu d'avance pour elle, ........ mon pauvre
Anonyme
Le #1830314
DeepBlueOcean a écrit :

Arobase40 a écrit :

"Elle publie alors un simple commentaire : " Combien de pros dans l'Éducation nationale à être désabusés ? ", mais le rapprochement est rapidement fait, et la question lance un large débat rassemblant plus de 3000 intervenants sur le réseau social."...

J'aimerai bien connaître le reste du contexte, car j'ai du mal à saisir le côté litigieux et ce qui a poussé l'établissement à la licencier pour "faute lourde", ce qui est extrêmement grave comme sanction ???

M'est avis qu'elle n'en restera pas là et qu'il y aura une suite devant les tribunaux...


Perdu d'avance pour elle, ........ mon pauvre


Qu'est-ce que tu en sais toi ???

Tu es magistrat ???

Tu deviens pitoyable sur le coup...
Le #1830315
Arobase40 a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Arobase40 a écrit :

"Elle publie alors un simple commentaire : " Combien de pros dans l'Éducation nationale à être désabusés ? ", mais le rapprochement est rapidement fait, et la question lance un large débat rassemblant plus de 3000 intervenants sur le réseau social."...

J'aimerai bien connaître le reste du contexte, car j'ai du mal à saisir le côté litigieux et ce qui a poussé l'établissement à la licencier pour "faute lourde", ce qui est extrêmement grave comme sanction ???

M'est avis qu'elle n'en restera pas là et qu'il y aura une suite devant les tribunaux...


Perdu d'avance pour elle, ........ mon pauvre


Qu'est-ce que tu en sais toi ???

Tu es magistrat ???

Tu deviens pitoyable sur le coup...


Comme toi je m'exprime .....

Sauf que nos avis divergent .....
Le #1830316
Si ce sont les seuls propos qu'elle a tenu, la réaction de l'Education Nationale est affligeante, pour ne pas dire inquiétante. On se croirait en face de la Grande Muette.

L'Education Nationale française est un échec flagrant depuis trente ans, mais jamais cette institution de plus en plus écœurante ne se remettrait en question. Elle ne supporte déjà pas qu'on lui dise la vérité. Quand je vois le taux d’absentéisme de certains profs dans l'école de mon fils, ça me révolte.

Après, que des enseignants soient assez bêtes pour s'exposer ainsi sur facebook prouve que le problème est à tous les niveaux...
Le #1830320
Ah !!! Faut pas taquiner le mammouth !!!!!

Ca sera dans la nouvelle loi sur la liberté d'expression...
Le #1830321
DeepBlueOcean a écrit :

Arobase40 a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Arobase40 a écrit :

"Elle publie alors un simple commentaire : " Combien de pros dans l'Éducation nationale à être désabusés ? ", mais le rapprochement est rapidement fait, et la question lance un large débat rassemblant plus de 3000 intervenants sur le réseau social."...

J'aimerai bien connaître le reste du contexte, car j'ai du mal à saisir le côté litigieux et ce qui a poussé l'établissement à la licencier pour "faute lourde", ce qui est extrêmement grave comme sanction ???

M'est avis qu'elle n'en restera pas là et qu'il y aura une suite devant les tribunaux...


Perdu d'avance pour elle, ........ mon pauvre


Qu'est-ce que tu en sais toi ???

Tu es magistrat ???

Tu deviens pitoyable sur le coup...


Comme toi je m'exprime .....

Sauf que nos avis divergent .....


Et dix verges ... c'est énorme !
Le #1830322
Sicyons a écrit :

Si ce sont les seuls propos qu'elle a tenu, la réaction de l'Education Nationale est affligeante, pour ne pas dire inquiétante. On se croirait en face de la Grande Muette.

L'Education Nationale française est un échec flagrant depuis trente ans, mais jamais cette institution de plus en plus écœurante ne se remettrait en question. Elle ne supporte déjà pas qu'on lui dise la vérité. Quand je vois le taux d’absentéisme de certains profs dans l'école de mon fils, ça me révolte.

Après, que des enseignants soient assez bêtes pour s'exposer ainsi sur facebook prouve que le problème est à tous les niveaux...


Ce n'est pas un enseignant qui a écrit sur Facebook ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]