Les premières stations-relais au biofuel déployées en Inde

Le par  |  5 commentaire(s)
Ericsson logo

Ericsson a signé un contrat de déploiement de quatre stations-relais alimentées par biocarburant avec l'opérateur mobile indien Idea Cellular.

Ericsson logoEn octobre 2006, Ericsson présentait un projet de station-relais mobile alimentée par des biocarburants obtenus à partir d'huile de palme ou de cultures d'arachides, pouvant être produites sur place dans les pays en voie de développement.

Ce biodiesel permet de fournir de l'énergie à des stations-relais qui peuvent être mobilisées dans des régions dépourvues de réseau électrique, afin de fournir une couverture réseau pour la téléphonie mobile. Le projet permet de créer toute une infrastructure (production, fourniture, déploiement, fonctionnement) gérable directement par les autorités locales, offrant une autonomie et une indépendance totales.

Ericsson, en association avec la GSMA (un groupement mondial d'opérateurs mobiles), annonce que l'opérateur mobile indien Idea Cellular a commandé 4 stations-relais de ce type afin de couvrir certaines zones rurales à moindres frais. Produit localement selon des critères de respect de l'environnement, le biodiesel utilisé est également moins polluant que le diesel conventionnel et demande une maintenance des installations moins fréquente tout en augmentant leur durée de vie.

Biocarburant ericsson

Développer les solutions alternatives
Dans un premier temps, ce sont les huiles de poisson et les huiles de friture des restaurants locaux qui fourniront la matière première, mais à plus long terme, l'approvisionnement sera obtenu à partir d'huile de jatropha cultivé sur place.

Pour Tom Philips, Directeur des Affaires Réglementaires de la GSMA, " l'exploration des solutions énergétiques alternatives, comme la production de biocarburants, est un élément fondamental pour le développement de moyens peu coûteux  permettant d'étendre les réseaux mobiles aux 20% de la population mondiale pas encore couverte. "

Le gouvernement indien encourage les sociétés locales à adopter des solutions faisant appel aux biocarburants. Elles permettent de dépasser les problèmes d'alimentation électrique dans les zones rurales. L'Inde est un marché en forte croissance au niveau de la téléphonie mobile et est en train de devenir l'un des premiers pays consommateurs d'Internet mobile, plus facile d'accès par rapport à un coûteux PC avec connexion Internet.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #174727
Même s'il faut vraiment se méfier du biodiesel à grande échelle, il devient indispensable maintenant que toute l'industrie informatique et internet prenne en compte le problème de l'environnement.
Personnellement je serais ravi d'apprendre que l'énergie dépensée pour mon wifi vient de mon huile de friture
Le #174741
une confusion, ou une mauvaise information s'installe concernant ces carburants, ils ne sont pas bio, et non pas forcement les vertus qu'on leurs prétendent. On doit dire agro-carburant et non pas bio-carburant. Ils devraient participer à la raréfaction de l'eau et l'augmentation des pesticides. Ils ne sont malheureusement pas synonymes d'avancée environementale.
Le #174764
Intéressante remarque, qui concerne essentiellement l'étymologie mais qui peut effectivement porter à confusion.

Le terme biocarburant est dans cet article à comprendre comme carburant d'origine agricole, sans avoir été forcément cultivé selon les principes de l'agriculture biologique.

A ce titre, la remarque de julian87 est justifiée.
A noter aussi que le communiqué d'Ericsson parle de "biodiesel" et "biofuel" sans évoquer cette distinction. Et le caractère d'amélioration environnementale est à considérer par rapport aux rejets de ces biocarburants comparés à ceux des stations-relais alimentées par diesel classique.
Le #174904
bio carburant = carburant = combustion
donc pollution etc.... je crois que ça pollue 20% de moins qu'un diesel classique pour moi ce n'est pas la bonne solution..ça pollue 20%de moins mais le trafic auras augmenté de 50% dans 5 ans (et le biocarburant ne sera pas majoritaire) faites le calcul.....on est de plus en plus mal..
encore un coup de lobying
Le #175024
Apres la CHine qui va faire une ville "energétiquement neutre", voici l'inde qui fait du bio diesel... et apres on viendra encore les accuser de ne rien faire

Sinon les "bio" carburants ne sont pas la solution, mais peuvent aider a la transition.
Surtout pour le bio diesel qui permettrait de remplacer le petrole dans les réservoirs des engins qui sont a la base du focntionnement de nos sociétés : grues, buldozers et camions (poru construire et transporter la marchandises, les biens, les vivres).

Dreamer
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]