ERP : gare au décalage entre promesses et réalité

Le par  |  1 commentaire(s)
ERP

L'optimisation fine de l'ERP en fonction des besoins de l'entreprise reste un sujet délicat et une étude récente révèle qu'il y a encore matière à amélioration.

En tant qu'ossature potentielle du flux d'information de l'entreprise entre ses différentes activités, l'ERP (Enterprise Resource Planning) est un outil puissant qui nécessite d'être finement adapté au profil de fonctionnement de l'entreprise.

L'ensemble des logiciels de gestion interconnectés qu'il représente peut apporter de précieux services...s'il est correctement maîtrisé. Or, selon une étude Redshift Research Crowdology pour Sage auprès de 600 décideurs IT d'entreprises comptant entre 250 et 1000 salariés en Europe, suggère que l'ERP reste un élément compliqué à gérer et source d'un gaspillage évalué à environ 43 000 € par an et par entreprise en moyenne, soit près de 10 milliards d'euros au plan européen.

ERP Il ressort de l'étude que 88% des entreprises n'utilisant pas pleinement les logiciels de gestion à leur disposition et la raison généralement avancée est le trop grand nombre de fonctionnalités par rapport aux besoins réels de l'entreprise, ainsi que le manque de formation des utilisateurs. 88% des entreprises indiquent ainsi ne pas exploiter à fond les outils dont elles disposent.

Si l'ERP est majoritairement vue comme un moyen d'améliorer l'efficacité de l'entreprise, seuls 35% des décideurs IT interrogés considèrent qu'elle contribue à développer leurs activités. A noter que comme d'autres secteurs de l'informatique professionnelles, réseaux sociaux (ERP social) et cloud ont une influence grandissante dans les logiciels de gestion.

76% des entreprises européennes (68% pour les entreprises françaises) envisageraient ainsi d'investir dans des logiciels de gestion en cloud pour la souplesse d'utilisation et dans l'espoir d'en diminuer les coûts de déploiement.

Les logiciels les plus demandés sont les applications commerciales et le CRM (Customer Relationship Management), puis la gestion documentaire. Par ailleurs, les facteurs incitant à l'achat de logiciels de gestion sont le prix presque à égalité avec la richesse des fonctionnalités, la facilité de déploiement arrivant ensuite.

La tendance ne serait cependant pas très favorable en matière de dépenses en logiciels chez les entreprises européennes. 49% d'entre elles prévoient de diminuer leur budget cette année par rapport à l'an passée, exception faite des entreprises allemandes qui anticipent une hausse sensible de leurs dépenses.

Complément d'information
  • Entreprises : l'ERP, pour quoi faire ?
    L'ERP est un système souvent vital pour les entreprises mais son rôle centralisateur d'informations nécessite un réglage fin de ses fonctionnalités et de son périmètre d'action pour être pleinement efficace.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1764182
"la raison généralement avancée est le trop grand nombre de fonctionnalités par rapport aux besoins réels de l'entreprise, ainsi que le manque de formation des utilisateurs."

A peux près comme 90% des logiciels utilisés.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]