Espace : les scientifiques découvrent la jumelle infernale de notre Terre

Le par  |  5 commentaire(s) Source : The Verge
Kepler-78b

Vénus, longtemps décrite par les scientifiques comme une soeur jumelle de la Terre en raison de ses caractéristiques très proches de notre planète vient de trouver une nouvelle concurrente au titre : Kepler-78b, une exoplanète offrant également d'énormes similitudes.

Deux groupes de recherche indépendants viennent de découvrir et de confirmer l'existence d'une planète baptisée Kepler-78b dont la composition et la masse serait presque identique à celle de notre Planète.

Kepler 78b Lors de premières observations, cette exoplanète avait vu sa taille estimée comme équivalente à 1,2 fois celle de la Terre, mais en approfondissant les études et en observant les interactions gravitationnelles entre la planète et son étoile, les chercheurs ont réussi à affiner leur estimation, mais également à en déterminer sa composition.

La planète serait ainsi une jumelle de notre Terre, mais attention, les similitudes s'arrêtent à des caractéristiques de composition et de taille, car il n'est pas envisageable d'y poser le pied. La surface à son sol se situe perpétuellement entre 1500 et 3000°C, l'allusion à la gémellité relève ainsi plus de l'opposition entre le Paradis et l'Enfer que de la copie conforme.

Néanmoins, Kepler-78b intéressent particulièrement les chercheurs, les techniques employés pour son étude ont permis de déterminer à la fois sa taille et sa masse, et donc par extension, sa densité. Une information importante qui permet aux scientifiques d'extrapoler et d'envisager la composition du coeur de la planète qui serait, dans ce cas précis, constitué de roche et de métal, tout comme notre Terre.

Malheureusement, Kepler-78b est 100 fois plus proche de son soleil que notre planète de la sienne, et sa rotation complète s'effectuent en seulement 8 heures et 30 minutes. La planète ne dispose donc d'aucune atmosphère et se veut totalement stérile et bombardée par les radiations UV. " Il s'agit sans doute d'une planète formée de lave, dont la surface n'est qu'une gigantesque étendue de lave rouge qui s’écoule et modèle constamment sa topographie." Indique Francesco Pepe, l'un des directeurs de l'étude. " Le soleil y occupe la moitié du ciel."

Kepler-78b place les scientifiques devant un véritable mystère : compte tenu de sa taille, de sa masse et de sa proximité avec son soleil, on ne sait actuellement pas comment cette dernière n'a pas encore été happée par ce dernier.

Plus généralement, la découverte de l'exoplanète apporte de nouvelles informations et de nouveaux angles de recherche d'une planète similaire à notre Terre, et pourquoi pas également favorable à la vie. Les scientifiques devraient affiner leurs recherches pour déterminer la composition de roche et de métal est une règle ou une exception dans les planètes de la taille de notre Terre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1544892
Malgré la chaleur extrême, de nouveaux espaces à conquérir en perspective pour l'homme ?
Le #1544942
C'est quoi une hexoplanète?

C'est une planète qui a 16 côtés ?
Le #1545012
mart666 a écrit :

C'est quoi une hexoplanète?

C'est une planète qui a 16 côtés ?


Non : 6.
Le #1545072
Il aura du l'appeler Crématoria comme la prison dans Riddick
Le #1576402
Tien, on prépare un nouveau film comme pour la fin du monde 2012.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]