Etude : les jeux vidéo sont bénéfiques pour les plus jeunes

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Polygon
Call of Duty Black Ops 2 - 2

Une fois n’est pas coutume, une nouvelle étude sur l’influence des jeux vidéo démontre des effets positifs amenant à la création de citoyens « meilleurs ».

Une nouvelle étude démontre ainsi que loin d’être un lieu d’évasion et de rejet de la réalité, les jeux vidéo peuvent aider les enfants à préparer le terrain d’une vie sociable équilibrée et productive.

guild-wars-2-pc-058 Le Dr Kathy Sanford de l’Université de Victoria a passé cinq années à étudier des enfants âgés de 13 à 17 ans et leur relation au jeu vidéo.

D’après son étude, elle est arrivée à la conclusion que « les participants étaient très impliqués par les décisions éthiques et morales, ainsi que dans l’ensemble des actions proposées par leur jeu. » « Je ne m’attendais pas à cela. Ils sont généralement très soucieux des conséquences de leurs actions, ce qui implique une qu’ils réfléchissent aux décisions et de leurs différentes répercussions. »

Kathy Sanford indique que, par ignorance, les parents s’inquiètent souvent à tort de la possibilité que leurs enfants fuient la réalité en se réfugiant et en se projetant dans les univers virtuels. Son étude démontre que l’effet est tout à fait contraire : « Ils cherchent un sens à tout ce qui se passe. Dans beaucoup d’exemples, ces facultés de raisonnement et sont très utiles pour les études secondaires ou le développement de leur force de travail. »

Medal of Honor Warfighter - 1 Elle s’appuie ainsi sur plusieurs exemples, dont un enfant jouant à Guild Wars 2 devenu chef de clan, gagnant progressivement en confiance et qui a développé des talents dans les interactions avec ses camarades lors de projets en groupe à l’école.

Autre exemple, celui d’un enfant absorbé par l’histoire fictive de son jeu favori qui s’est plongé dans les livres d’histoire pour en découvrir davantage sur les faits historiques pris pour base dans son jeu.

Les jeux de tir auraient également des impacts bénéfiques d’après la scientifique. « Ces jeux proposent beaucoup plus que le simple fait de tourner en rond et de tirer sur des gens. Les joueurs doivent faire face à différents problèmes et développer des stratégies pour progresser dans leur titre. Ils doivent négocier avec les membres de leur équipe, comprendre les forces et les faiblesses de chacun et supporter les autres joueurs. »

D’après Kathy Sanford, les jeux vidéo sont des plateformes plus efficaces dans l’apprentissage des plus jeunes que n’importe quelle autre plateforme multimédia passive. En les confrontant à des choix, les jeux font naitre des sentiments chez les plus jeunes, dont la culpabilité et la joie.

Les jeux vidéo développeraient ainsi l’empathie des joueurs, et des facultés de réflexion face à des situations complexes ou des situations dans laquelle l’enfant ne serait jamais placé dans sa vie ou alors très tard. « Les jeux donnent aux individus l’occasion de faire des erreurs, de tester des théories. Ils peuvent y apprendre comment évaluer une information et prendre des décisions en fonction de ce qui leur est présenté. »

Selon Kathy Sanford, « Il est capital pour les parents de parler avec leurs enfants à propos des jeux auxquels ils jouent et essayer de comprendre la nature des expériences et des histoires, de ce qu’il se passe réellement dans ces univers, plutôt que de jeter tous les jeux dans un même sac. »

Complément d'information
  • Étude jeux vidéo : les français sont de gros joueurs
    Selon une étude menée par l'opérateur Orange, les français pratiquent beaucoup les jeux vidéo. Cette tendance à la hausse prouve que le marché a encore de beaux jours devant lui, notamment en raison de nouveaux moyens de ...
  • Etude : les jeux vidéo violents sont bon pour le cerveau
    Les résultats de ces recherches publiés dans The Sun risquent de modifier le regard de certaines personnes sur les jeux vidéo violents, car il a été démontré que ces derniers sont capables de nous rendre plus intelligents.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1350382
Et il a fallu faire une étude pour en arriver - là ?

Ma gamine avait 8/9 ans quand on a commencé à jouer à des RPG japonais traduits en anglais sur la Super-NES et la Megadrive.

En classe de 6e, elle a commencé à suivre des cours d'anglais à l'école, alors qu'elle connaissait déjà plusieurs centaines de mots de vocabulaire en anglais
[ d'accord c'était : " chevalier, dragon, grotte, montagne bleue, souffle du feu, etc" ]

Les verbes utilisés dans ces RPG étant assez basiques, elle a été capable de jouer des jeux toute seule (sans besoin de traduction) alors qu'elle n'avait pas fini la classe de 6e.

Bien sûr, aujourd'hui, elle lit et parle couramment l'anglais ... comme quoi, aller massacrer du dragon, ça peut aussi avoir des vertus pédagogiques ...
Le #1350402
Ils savent ce qu’ils veulent ces "experts". On nous raconte dans une news que ca développe l'agressivité et la violence des jeunes, ensuite que c'est mauvais pour les prédisposés à l'épilepsie et maintenant que c'est bénéfique pour les plus jeunes. Etudes fantaisistes aux relents de pseudo-psychologie .

Le jeu fait partie de la "vie" au sens large (même les animaux jouent). Il fait partie intégrante de l'enfance, de l'adolescence et même de l'âge adulte. Il contribue à développer la créativité, à être un exutoire de stress ou à distraire tout simplement. Qu'ils soient physiques (foot, tennis, ...) ou numériques, jouer est recommandable !
Le #1350422
J'ajoute pour compléter mon post précédent, qu'à la même époque, on voyait plein de gamins avec leur Gameboy passer des après-midis entiers pour réussir à finir un niveau de leur jeu de plateforme avec Mario bondissant partout.

Le paramétrage de la difficulté étant parfaitement dosé par les développeurs de Nintendo, la difficulté devenait monstrueuse, mais néanmoins faisable avec du travail ! , et les gamins se concentraient dessus plus qu'un pilote d'avion lors de l'atterrissage, ils recommençaient et recommençaient jusqu'à faire un sans-faute ...
...
tandis que leurs professeurs nous assénaient que les mômes ne s'intéressent à rien, ne veulent plus se concentrer plus de 10 mn, et n'ont aucune assiduité ...

Et si on remettait un peu en cause les méthodes pédagogiques .. ?!?
Le #1350522
Preuve s'il en est que les jeux vidéos ne sont pas nocifs pour leurs utilisateurs ....
Des jeux de réflexions sont très bons pour développer le sens aigü, des jeux d''adresses ou d'agilités ont aussi leurs "rôle à jouer" ....
Condamner bêtement et de façon systématique tous les jeux vidéos, sous prétexte que peu sont des jeux jugés plus ou moins "violents" par certains est absurde.
Le #1350582
DeepBlueOcean a écrit :

Preuve s'il en est que les jeux vidéos ne sont pas nocifs pour leurs utilisateurs ....
Des jeux de réflexions sont très bons pour développer le sens aigü, des jeux d''adresses ou d'agilités ont aussi leurs "rôle à jouer" ....
Condamner bêtement et de façon systématique tous les jeux vidéos, sous prétexte que peu sont des jeux jugés plus ou moins "violents" par certains est absurde.


"Des jeux de réflexions sont très bons pour développer le sens aigü,"
=>C'est quoi le sens aigü ? Décidément, je découvre plein de choses aujourd'hui !
(ou pas)
Le #1350632
Les jeux vidéos sont un loisir extraordinaire, pas besoin d'expert pour savoir ça. Par contre pour ce qui est de l'impact sur les jeunes (les plus jeunes en particulier), je serais plus mitigé. A mon avis tout dépend du jeu, du caractère du joueur mais aussi de sa culture, de son environnement.
Dire que les jeux vidéos sont LE moyen d'apprentissage absolu et définitif est aussi stupide que de dire que c'est une usine à psychopathes. la réalité est bien plus complexe, les jeux vidéos eux-même étant à mon avis les activités ludiques les plus riches et complexes existantes.

Personnellement je fais découvrir des tonnes de jeux à mon fils de 11 ans, mais en évitant soigneusement les plus violents ou difficiles à appréhender par un individu de son âge. Aussi frustrant que ce soit pour moi, j'attendrai encore pour lui faire découvrir des jeux à la "Batman Arkham City" ou des "GTA". Mais il joue déjà à des "Civilization V", "Jedï Knight 2" ou "Age Of Empire" tout comme des "Morrowind" ou des jeux DS (en émulation).

Même si je l'avoue c'est parfois un peu hypocrite de ma part puisque je le laisse souvent regarder mes parties de "Battlefield 3" en bavant .
Le #1350832
liberal a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Preuve s'il en est que les jeux vidéos ne sont pas nocifs pour leurs utilisateurs ....
Des jeux de réflexions sont très bons pour développer le sens aigü, des jeux d''adresses ou d'agilités ont aussi leurs "rôle à jouer" ....
Condamner bêtement et de façon systématique tous les jeux vidéos, sous prétexte que peu sont des jeux jugés plus ou moins "violents" par certains est absurde.


"Des jeux de réflexions sont très bons pour développer le sens aigü,"
=>C'est quoi le sens aigü ? Décidément, je découvre plein de choses aujourd'hui !
(ou pas)


On peut dire le sens aigü, de la stratégie, ou alors la recherche, ou que sais-je encore d'autres ... libre court à ton imagination !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]