Europe : 3G et 4G LTE autorisés pour des services mobiles embarqués dans les avions

Le par  |  0 commentaire(s)
Europe-commission

La Commission européenne donne son feu vert pour laisser les compagnies aériennes proposer des accès mobiles en 3G et 4G à bord des avions, moyennant un équipement embarqué.

La téléphonie mobile reste un sujet délicat pour les compagnies aériennes et les assouplissements dans la réglementation sur l'usage des gadgets électroniques durant les phases de décollage et d'atterissage des avions de ligne excluent l'utilisation du téléphone portable (hors fonctions multimédia intégrées mais avec le téléphone en mode avion).

Certaines compagnies peuvent cependant proposer des services de téléphonie durant les vols, via un équipement dédié et au-delà de 3000 mètres d'altitude pour éviter les interactions avec les réseaux cellulaires terrestres.

Europe logo proCette autorisation n'était valable que pour des usages 2G, ce qui, à l'heure des smartphones et des tablettes taillés pour la data mobile, pouvait être quelque peu frustrant. La Commission européenne vient donc d'annoncer qu'elle autorisait l'utilisation des fréquences 3G et 4G LTE pour le compagnies aériennes souhaitant proposer un accès mobile à leurs passagers.

Il faudra toujours rester au dessus du palier des 3000 mètres et c'est aux compagnies de décider si elles souhaitent exploiter cette nouvelle possibilité qui, si elle est validée, permettra aux passagers de sortir leur appareil mobile du mode avion et de l'utiliser normalement durant la phase de vol prescrite.

Via les équipements embarqués, les compagnies auront notamment le choix du type de service à proposer (et la Commission aiguille vers les SMS et les emails plutôt que les services voix). A terme, cela doit permettre de laisser les passagers continuer d'accéder aux réseaux sociaux ou à leurs emails durant une partie du vol.

La Commission européenne veut ainsi lever cette contrainte technique des communications mobiles rendues possibles dans les avions qui s'apparentent à du roaming (avec les coûts correspondants pour les passagers, via leur opérateur mobile), sachant que les compagnies aériennes peuvent aussi proposer des communications par WiFi (non soumis à des restrictions d'usage du spectre).

Les communications passent par un relais avion / satellite / station terrestre, et une antenne-relais spéciale (un câble au plafond parcourant la cabine) pour la diffusion dans l'avion, mais des travaux sont en cours pour développer des solutions DA2G (Direct Air to Ground) pour un relais direct avion / réseau terrestre.

Complément d'information
  • Brevets 3G / Europe : Apple veut une enquête contre Motorola
    L'Europe ayant déjà ouvert une enquête contre Samsung pour son utilisation des brevets 3G de type FRAND dans son litige avec Apple, le groupe de Cupertino appelle le régulateur à faire de même avec Motorola Mobility.
  • Brevets 3G : Samsung vs l'Europe, même pas peur
    Sous le coup d'une enquête antitrust ouverte cette semaine par le régulateur européen pour sa stratégie contre Apple, Samsung affirme n'avoir rien à se reprocher et se dit confiant dans les conclusions de l'investigation.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]