Facebook : les administrateurs de la page Anti Radars en Aveyron poursuivis en justice

Le par  |  22 commentaire(s) Source : Facebook
radar

Le cas de la page Facebook suscite une vive polémique depuis quelques mois déjà. La justice lance dès demain le procès de la page "qui te dit où est la police en Aveyron" et de 15 personnes

Au mois de juin dernier, le procureur de Rodez, Yves Delpérié ordonnait la comparution en justice de 10 internautes repérés sur le " Groupe qui te dit où est la police en Aveyron", une page Facebook sur laquelle les utilisateurs partagent des informations sur la localisation des contrôles de police dans la région.

15 personnes, dont des utilisateurs et les administrateurs de la page passeront ainsi devant le juge demain le 9 septembre poursuivis pour violation de l'article R413-5 du Code de la route modifié par le Décret du 3 janvier 2012 et qui prévoit :

I. - Le fait de détenir ou de transporter un appareil, dispositif ou produit de nature ou présenté comme étant de nature à déceler la présence ou perturber le fonctionnement d'appareils, instruments ou systèmes servant à la constatation des infractions à la législation ou à la réglementation de la circulation routière ou de permettre de se soustraire à la constatation desdites infractions est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

Le fait de faire usage d'un appareil, dispositif ou produit de même nature est puni des mêmes peines.

Pour avoir communiqué la position de divers contrôles de police, les internautes risquent une amende de 1500 euros et un retrait de 6 points de permis de conduire.

Groupe antiradars Facebook Depuis l'annonce, la toile s'était enflammée et divers autres groupes de soutien créés. Néanmoins, le procureur de la République ne souhaite pas revenir sur la procédure en cours, stipulant " Je suis réveillé toutes les nuits, car des gens se tuent sur la route. C'est lamentable que certains préviennent de l'installation des radars."

Au final, 15 personnes seront entendues devant le tribunal correctionnel demain pour s'être " soustraites à la constatation des infractions routières", ainsi que 8 autres personnes, prévenues pour outrage aux forces de l'ordre qu'elles avaient qualifiées de noms d'oiseaux sur la toile.

La défense d'une partie des accusés repose désormais sur le fait que la page Facebook en question ne peut avoir valeur d'avertisseur de radars.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1807808
"Je suis réveillé ***toutes*** les nuits, car des gens se tuent sur la route" : il ne dors donc jamais ce brave homme !
Le #1807810
"Je suis réveillé toutes les nuits, car des gens se tuent sur la route. C'est lamentable que certains préviennent de l'installation des radars."

Ses problèmes d'insomnie, on s'en fout et quel-qu’en soit la cause cela ne peut pas être une justification à la justice rendue.

Bref, un procureur qui fait ses propres lois en déformant celles existantes de leur objet initial et qui mène sa propre justice.

Il faut lui rappeler qu'on le paye pour appliquer la justice telle que voulue par les Français et non ses lubies sur ce qu'il considère comme le bien ou le mal.

Le #1807815
PauletteParis a écrit :

"Je suis réveillé toutes les nuits, car des gens se tuent sur la route. C'est lamentable que certains préviennent de l'installation des radars."

Ses problèmes d'insomnie, on s'en fout et quel-qu’en soit la cause cela ne peut pas être une justification à la justice rendue.

Bref, un procureur qui fait ses propres lois en déformant celles existantes de leur objet initial et qui mène sa propre justice.

Il faut lui rappeler qu'on le paye pour appliquer la justice telle que voulue par les Français et non ses lubies sur ce qu'il considère comme le bien ou le mal.


Vas savoir ? peut-être que ce "proc" a un objectif professionnel en vue, une promotion pour des fonctions plus élevées ? dans ce cas, faut pas s'étonner si ce haut fonctionnaire de l'Etat fait du zèle un peu excessif !

Le #1807817
Si on veut moins de morts sur les routes, c'est pas les radars qu'il faut .... c'est l'action sur le préventif, et non le curatif !
En quoi le fait de se faire flasher à un point donné, va empêcher le conducteur de se tuer plus loin ?
Tout le monde est unanime la dessus, les radars ne font que rapporter du fric à l'Etat !
le radar qu'il soit mobile ou pas, n'empêchera jamais quelqu'un de se tuer.
A quoi ça sert de recevoir une "prune" 8 jours après s'être fait flasher, si la personne s'est "crashé" avec son véhicule quelques minutes après son excès de vitesse ?
en quoi le radar aura empêché l'accident d'avoir lieu ?
Agissons sur le préventif, restructurons le réseau routier si nécessaire. développons la technologie de pointe à bord des véhicules pour contrôler la conduite en ville comme sur route.
Rien qu'avec ça, on a un chantier immense devant nous !
Le #1807818
PauletteParis a écrit :

"Je suis réveillé toutes les nuits, car des gens se tuent sur la route. C'est lamentable que certains préviennent de l'installation des radars."

Ses problèmes d'insomnie, on s'en fout et quel-qu’en soit la cause cela ne peut pas être une justification à la justice rendue.

Bref, un procureur qui fait ses propres lois en déformant celles existantes de leur objet initial et qui mène sa propre justice.

Il faut lui rappeler qu'on le paye pour appliquer la justice telle que voulue par les Français et non ses lubies sur ce qu'il considère comme le bien ou le mal.


T'es sans doute mieux placée que lui pour pouvoir affirmer qu'il "déforme les lois existantes"...

J'adore cette nouvelle mode qui veut qu'en France désormais on prenne systématiquement la défense des accusés contre la justice elle-même. Moi qui n'ai pourtant pas le systéme judiciaire français en grande estime je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a quelque chose de très inquiétant dans ce genre d'attitude.

Ces types ont joué au con en décidant qu'ils avaient le droit de rouler sur la route en s'affranchissant des règles communes, pire, en incitant les autres à faire de même, et ils ont gagné. Ce sont eux qui "essaient de détourner les lois existantes". Pas besoin de s’apitoyer sur leur sort. Il y a suffisamment de vraies accusations à tort ou tout du moins abusives dans notre système judiciaire, pour ne pas avoir à s’apitoyer sur le sort de ce genre d'individus.

Et le fait qu'il y ait des abus en matière d'implantation de radars automatiques ne doit pas masquer le fait qu'ils sont réellement utiles pour assurer un minimum de sécurité routière dans un pays ou la mentalité fait que chacun se croit tout permis sitôt qu'il a un volant entre les mains. Perso je suis le premier à rouler toujours un peu plus vite que la limite autorisée. Je n'ai pas été ruiné par les radars automatiques. Et quand je me fais prendre, j'assume.
Le #1807820
Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

"Je suis réveillé toutes les nuits, car des gens se tuent sur la route. C'est lamentable que certains préviennent de l'installation des radars."

Ses problèmes d'insomnie, on s'en fout et quel-qu’en soit la cause cela ne peut pas être une justification à la justice rendue.

Bref, un procureur qui fait ses propres lois en déformant celles existantes de leur objet initial et qui mène sa propre justice.

Il faut lui rappeler qu'on le paye pour appliquer la justice telle que voulue par les Français et non ses lubies sur ce qu'il considère comme le bien ou le mal.


T'es sans doute mieux placée que lui pour pouvoir affirmer qu'il "déforme les lois existantes"...

J'adore cette nouvelle mode qui veut qu'en France désormais on prenne systématiquement la défense des accusés contre la justice elle-même. Moi qui n'ai pourtant pas le systéme judiciaire français en grande estime je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a quelque chose de très inquiétant dans ce genre d'attitude.

Ces types ont joué au con en décidant qu'ils avaient le droit de rouler sur la route en s'affranchissant des règles communes, pire, en incitant les autres à faire de même, et ils ont gagné. Ce sont eux qui "essaient de détourner les lois existantes". Pas besoin de s’apitoyer sur leur sort. Il y a suffisamment de vraies accusations à tort ou tout du moins abusives dans notre système judiciaire, pour ne pas avoir à s’apitoyer sur le sort de ce genre d'individus.

Et le fait qu'il y ait des abus en matière d'implantation de radars automatiques ne doit pas masquer le fait qu'ils sont réellement utiles pour assurer un minimum de sécurité routière dans un pays ou la mentalité fait que chacun se croit tout permis sitôt qu'il a un volant entre les mains. Perso je suis le premier à rouler toujours un peu plus vite que la limite autorisée. Je n'ai pas été ruiné par les radars automatiques. Et quand je me fais prendre, j'assume.


Oui parce que j'ai pris la peine de lire en son temps son argumentation, ou plutôt sa non argumentation. Il n'a aucune raison légale pour poursuivre ces gens, alors il déforme les lois pour y parvenir.

Savoir si l'existence de cette page facebook est normale d'un pont de vue moral, n'est pas l'objet de la discussion.

... et pour tout le reste de ton argumentation : Comparaison n'est pas raison, donc tout ce que tu évoques est hors sujet par rapport à l'objet précis de cette affaire qui se doit de ne s'appuyer que sur elle-même et aucun élément extérieur.

Le fait qu'il y ait des milliers de morts sur les routes, des automobilistes relaxés etc... ne peut pas avoir d'influence sur la démarche judiciaire de cette affaire : Or c'est 100% la justification utilisée par ce procureur quand il dit qu'il est réveillé la nuit, blabla. Ça c'est de la werde pour le populo, pas de la justice.
Le #1807821
1. Il s'agit de la défense de la liberté d'expression.
Dire à un collègue de bureau qu'il y a un radar à tel endroit, est la même chose que de l'écrire sur internet. C'est juste une différence sur le média. Pourquoi un collègue de bureau serait favorisé par rapport à une mamie du coin qui surfe sur internet ?

2. Il y a tellement de radars placés dans des descentes qui ne sont pas dangereuses, sur de larges autoroutes sans problème, de limitations abusives, que c'est scandaleux, et qu'il est normal que les citoyens réagissent.

3. Au lieu d'interdire les pages internet, le procureur de Rodez, Yves Delpérié, ferait mieux de donner des arguments sérieux pour convaincre du bienfait de ces radars. Les gens ne sont pas des idiots. Si ces radars évitaient vraiment des morts, les gens ne s'y opposeraient pas.

Le #1807824
billgatesanonym a écrit :

1. Il s'agit de la défense de la liberté d'expression.
Dire à un collègue de bureau qu'il y a un radar à tel endroit, est la même chose que de l'écrire sur internet. C'est juste une différence sur le média. Pourquoi un collègue de bureau serait favorisé par rapport à une mamie du coin qui surfe sur internet ?

2. Il y a tellement de radars placés dans des descentes qui ne sont pas dangereuses, sur de larges autoroutes sans problème, de limitations abusives, que c'est scandaleux, et qu'il est normal que les citoyens réagissent.

3. Au lieu d'interdire les pages internet, le procureur de Rodez, Yves Delpérié, ferait mieux de donner des arguments sérieux pour convaincre du bienfait de ces radars. Les gens ne sont pas des idiots. Si ces radars évitaient vraiment des morts, les gens ne s'y opposeraient pas.


"Les gens ne sont pas des idiots. Si ces radars évitaient vraiment des morts, les gens ne s'y opposeraient pas."
Les gens sont juste des put**ns d'égoïstes! Protéger les gens (les autres, cela va sans dire, puisque je suis moi-même surpuissant au volant de ma voiture) sur la route et les empêcher de se tuer, c'est bien, mais payer parce JE ne respecte pas les lois? Non! ça me plaît pas. Voilà la pensée du français de base.
Et que les radars évitent des morts ou non, ils sont là pour faire respecter la loi. Y'a pas à tergiverser, la loi, c'est la loi, c'est tout.
Le #1807830
PauletteParis a écrit :

Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

"Je suis réveillé toutes les nuits, car des gens se tuent sur la route. C'est lamentable que certains préviennent de l'installation des radars."

Ses problèmes d'insomnie, on s'en fout et quel-qu’en soit la cause cela ne peut pas être une justification à la justice rendue.

Bref, un procureur qui fait ses propres lois en déformant celles existantes de leur objet initial et qui mène sa propre justice.

Il faut lui rappeler qu'on le paye pour appliquer la justice telle que voulue par les Français et non ses lubies sur ce qu'il considère comme le bien ou le mal.


T'es sans doute mieux placée que lui pour pouvoir affirmer qu'il "déforme les lois existantes"...

J'adore cette nouvelle mode qui veut qu'en France désormais on prenne systématiquement la défense des accusés contre la justice elle-même. Moi qui n'ai pourtant pas le systéme judiciaire français en grande estime je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a quelque chose de très inquiétant dans ce genre d'attitude.

Ces types ont joué au con en décidant qu'ils avaient le droit de rouler sur la route en s'affranchissant des règles communes, pire, en incitant les autres à faire de même, et ils ont gagné. Ce sont eux qui "essaient de détourner les lois existantes". Pas besoin de s’apitoyer sur leur sort. Il y a suffisamment de vraies accusations à tort ou tout du moins abusives dans notre système judiciaire, pour ne pas avoir à s’apitoyer sur le sort de ce genre d'individus.

Et le fait qu'il y ait des abus en matière d'implantation de radars automatiques ne doit pas masquer le fait qu'ils sont réellement utiles pour assurer un minimum de sécurité routière dans un pays ou la mentalité fait que chacun se croit tout permis sitôt qu'il a un volant entre les mains. Perso je suis le premier à rouler toujours un peu plus vite que la limite autorisée. Je n'ai pas été ruiné par les radars automatiques. Et quand je me fais prendre, j'assume.


Oui parce que j'ai pris la peine de lire en son temps son argumentation, ou plutôt sa non argumentation. Il n'a aucune raison légale pour poursuivre ces gens, alors il déforme les lois pour y parvenir.

Savoir si l'existence de cette page facebook est normale d'un pont de vue moral, n'est pas l'objet de la discussion.

... et pour tout le reste de ton argumentation : Comparaison n'est pas raison, donc tout ce que tu évoques est hors sujet par rapport à l'objet précis de cette affaire qui se doit de ne s'appuyer que sur elle-même et aucun élément extérieur.

Le fait qu'il y ait des milliers de morts sur les routes, des automobilistes relaxés etc... ne peut pas avoir d'influence sur la démarche judiciaire de cette affaire : Or c'est 100% la justification utilisée par ce procureur quand il dit qu'il est réveillé la nuit, blabla. Ça c'est de la werde pour le populo, pas de la justice.


Il s'appuie sur un texte de loi et c'est son boulot, point barre ! Le reste ce n'est pas son argumentation, c'est juste son avis personnel. Je trouve ça très bien qu'un juge conserve un avis personnel sur une telle situation, sans pour autant que cela n'influe sur son devoir de juge. C'est la différence entre un juge et un robot. Ne fait pas semblant de ne pas comprendre : il n'a jamais dit qu'il appuyait son jugement sur cette opinion personnelle. Il y a une violation de l'article du code de la route. Et c'est un problème bien plus large que ça. On peut leur reprocher ce que l'on veut, mais ce n'est pas une raison pour prendre les juges pour des crétins.

@billgatesanonym :
1)Bah voyons. Entre partager l'info avec un collègue et la publier sur un site web, il n'y a aucune différence. Ni dans l'impact que ça a, ni dans l'objectif original. Tu es sérieux ?

2) Je l'ai dit : il y a de toutes évidence des abus dans l'implémentation des radars. Mais il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain : ça n'est pas une raison pour vouloir faire croire que les radars n'ont aucune autre raison d'être que la rentabilité. Ni qu'ils ne sauvent aucune vie. Ce genre de discours ne sert que les fous du volant.

3) "Les gens ne sont pas idiots" : Si. Beaucoup d'entre eux. C'est pourquoi tant fument trop, boivent trop ou pianotent sur leur portable en conduisant. Sans parler de ceux qui n'ont pas ou plus de permis mais conduisent quand même.
Si l'être humain était fondamentalement responsable, ça se saurait, et la répression n'aurait jamais eu de raison d'être. Suffit d'ouvrir les yeux : on est pas au pays des Bisounours. Beaucoup de gens sont cons.
Le #1807832
Ce que je sais, c'est que seule l'amende permet aux gens de rouler moins vite.
Ce que je sais aussi, c'est que je préfère prendre le risque de me faire flasher que de subit encore 10% d'impots supplémentaires.

Enfin, effectivement, on va passer dans l'émotionnel, et c'est souvent mauvais, donc décrédibilisation de tout le monde.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]