Le joueur italien Del Piero va poursuivre Facebook

Le par  |  3 commentaire(s)
Del_Piero_Facebook

Victime d'un faux profil sur Facebook faisant peser sur lui des soupçons d'appartenance à un groupe nazi, la star du football italien Alessandro Del Piero a fait part de son intention de poursuivre le réseau social Facebook en justice.

Del_Piero_FacebookIl n'y a pas que sa non-sélection en équipe nationale qui rend d'humeur chafouine l'Italien Alessando Del Piero. La présence du joueur de football de la Juventus de Turin sur le terrain du réseau social l'importune en effet au plus haut point, d'autant qu'elle n'est pas de son fait et laisse peser sur lui des accusations d'appartenance à un groupe nazi.

Victime de cette mauvaise presse via un faux profil, Del Piero envisage de porter plainte à l'encontre de Facebook, le réseau social à la mode qui vient de fêter ses cinq ans d'existence.

La publication d'un lien sur ce faux profil de Del Piero fait la promotion d'un groupe de propagande nazi présent sur Facebook. Sur ce dernier, on peut toujours y voir affichée la photo du célèbre footballer italien. Selon Goal.com, le frère et agent de Del Piero a pris contact avec ses avocats pour défendre le droit à l'image du joueur et de clamer qu'il est totalement étranger à cette mouvance qui continue de ternir le football italien.

Alessandro Del Piero n'a d'ailleurs jamais créé de profil sur Facebook, un faux profil qui approche les 440 000 fans. Cette usurpation d'identité va à l'encontre des conditions d'utilisation de Facebook mais est loin d'être une première et a par exemple failli coûter très cher à un informaticien marocain. On se souviendra également qu'un Britannique s'est servi d'un faux compte Facebook pour régler des comptes avec un ancien ami.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #411431
L'usurpation d'identité sur Internet est un fléau difficilement maitrisable
A la limite un espece d'openID national, mais là on tombe dans la limite entre vie-privée et identité virtuelle. Pas simple comme problème...
Le #411511
Je ne comprends pas... Ces gens ne comprennent pas que ce sont les gens qui créent ces faux profils qui sont coupables et pas ceux qui mettent un outils à disposition de tous ? Je n'aime pas facebook, mais franchement, on est encore dans le cas de l'outil mal utilisé. Est-ce qu'on porte plainte contre un fabricant de voiture quand quelqu'un s'est fait écraser par un chauffard ?
Le #411551
Personnellement je ne suis pas un fan de facebook et je suis d'accord avec liberforce quant il dit que "sont les gens qui créent ces faux profils qui sont coupables et pas ceux qui mettent un outils à disposition de tous". A mon avis ce sont les usurpateurs qu'ils faudrait punir et non facebook lui-même. De plus une fois que la "fausse page" est identifiée il faudrait non seulement fermer la page mais bannir l'usurpateur!
Malheureusement tout cela va encore nuire à la réputation d'internet en général et ne prouver encore une fois que le crime paye.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]