Suspendu pour avoir insulté le maire sur Facebook

Le par  |  9 commentaire(s) Source : AFP
Facebook

Un fonctionnaire a été suspendu de ses fonctions pour avoir insulté le maire de la commune pour laquelle il travaille et un supérieur sur le réseau communautaire Facebook.

FacebookTout est parti de propos laissés le 2 avril 2010 par un fonctionnaire sur le mur de son profil Facebook. Des commentaires insultants à l’encontre du maire de la commune du département des Yvelines ( 78 ) pour laquelle il travaille et d’un supérieur.

En novembre 2010, le maire, ayant lu les propos insultants et fait établir un constat d’huissier, lui fait parvenir un courrier dans lequel il annonce une traduction devant le conseil de discipline des fonctionnaires territoriaux afin d’obtenir une révocation.

Il faudra attendre jusqu’au 1er avril 2011 avant que le verdict ne tombe. Ayant considéré le constat d’huissier comme vicié et tenu compte du fait que le fonctionnaire a reconnu les faits, s'est excusé et n'a pas pensé une seule seconde que des propos écrits sur Facebook pouvaient être accessibles à des tiers, le conseil n’a pas prononcé de révocation. Mais ne pouvant pas laisser passer ce qui est qualifié de manquement grave à des obligations statutaires, il a opté pour une suspension d’un mois.

Preuve, une fois de plus, que Facebook n'est pas un lieu pour critiquer librement son employeur. D'autres avant ce fonctionnaire, des salariés d'Alten et de Virgin Atlantic notamment, y ont déjà laissé des plumes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #772511
"Preuve, une fois de plus, que Facebook n'est pas un lieu pour critiquer librement son employeur"

Il suffit simplement de n'avoir aucune personne de son environnement de travail dans ses amis.
Le #772541
"Preuve, une fois de plus, que Facebook n'est pas un lieu pour critiquer librement son employeur"

moi je dirais : "Preuve, une fois de plus, qu'INTERNET n'est pas un lieu pour critiquer librement son employeur"

si la personne avait insulter le maire sur son blog, la sanction auraité ete la meme, voir pire parcequ'a ce moment la, il ,'y a plus l'argument "n'a pas pensé une seule seconde que des propos écrits sur Facebook pouvaient être accessibles à des tiers"
Le #772631
Il faut surtout resteindre l'accès. C'est sur que laisser son profil avec les restrictions par défaut (et donc une partie accessible à tout public) n'est pas une bonne idée
Le #772731
et oui, c'est un fait: la liberté d'expression n'est pas totale on ne peut pas dire des choses qui dérangent.
Le #772741
La liberté d'expression n'exclue pas le respect d'autrui. On n'insulte pas les gens et encore moins derrière un écran
Le #772791
Casse-toi pauv' con, comme dirait l'autre...
Le #772801
@data051>"La liberté d'expression n'exclue pas le respect d'autrui. On n'insulte pas les gens et encore moins derrière un écran"

ce que tu dis c'est exactement la même chose que ce que je disais, y'avait un but à cette répétition? :?
Le #772811
Désolé, j'avais pas vu ton message (j'ai du ouvrir la page avant que tu l'écrive mais j'ai commenté qu'après)
Le #772861
La vérité n'est pas toujours bonne à entendre même sur Facebook
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]